Internet : l'Europe n'a plus d'adresses IPV4

Le par  |  54 commentaire(s)
ethernet

C'est une situation qui était prévue : l'Europe est arrivée au terme de son stock d'adresses IPV4.

C'est ce 25 novembre que le registre européen RIPE NCC a attribué le dernier bloc d'adresses IPV4 disponible pour la zone géographique. Désormais, les opérateurs ainsi que les hébergeurs devront faire avec les adresses dont ils disposent, ou réattribuer des adresses déjà distribuées, mais plus utilisées.

ethernet

Les acteurs qui le souhaitent peuvent malgré tout s'inscrire sur liste d'attente afin d'obtenir des lots de 256 adresses, mais le RIPE a déjà annoncé privilégier les nouveaux acteurs.

La situation n'est en réalité pas une surprise, cela fait déjà quelques années que divers organismes alertent les acteurs du numérique concernés à la nécessité de basculer vers l'IPV6 qui offre bien plus d'adresses. Le déploiement de l'IPV6 devient ainsi plus que jamais une nécessité pour éviter de ralentir la progression du Net.

Malheureusement, l'IPv6 n'est pour l'instant pas adopté par la majorité des acteurs. Les services qui souhaitent obtenir des adresses IPV4 devront ainsi désormais les acheter ou les louer, avec des prix qui risquent de partir à la hausse...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084513
.
"Les services qui souhaitent obtenir des adresses IPV4 devront ainsi désormais les acheter ou les louer, avec des prix qui risquent de partir à la hausse..."
.
Une expérience intéressante à suivre !
.
Le #2084521
Pour ma part j'ai bien vu que free était en recuperation d'ip fixe auprès de ses abonnées adsl historique.
Du jour au lendemain, sans prevenir, je me suis retrouver en ip partagé....
Du professionnalisme à la free !
Le #2084523
A quand les IPv4 sur le bon coin ?
Le #2084524
Mais pourquoi ils veulent des IPv4 ? Parce que c'est facile à retenir ? Pour les vieux matos ?
Le #2084525
Ca risque de gravement me casser les couilles.

Car s'ils font le coup du partage d'adresse IP, que va advenir notre serveur qui est chez moi ?
Le #2084527
hotshuff a écrit :

Pour ma part j'ai bien vu que free était en recuperation d'ip fixe auprès de ses abonnées adsl historique.
Du jour au lendemain, sans prevenir, je me suis retrouver en ip partagé....
Du professionnalisme à la free !


En fait il le font tous, donc ça ne me choque pas.
Sauf que chez Free, tu pouvais demander une IP fixe et dédiée gratuitement, contrairement aux autres, qui ne proposent même pas l'option aux particuliers (et payant pour les pros).
Il suffit de cocher IPv4 full stack et ta une IPv4 dédiée dans les 24h.
C'est ce que j'ai fait.

Si tes chez un autre FAI:
- tu dois prendre un truc type dyndns si t'es pas en IP fixe
- si ta une IP partagée en 4, soit ta du bol et ta la première tranche de ports (qui inclus 80, 443 etc ce qui peut être utile pour du site web), soit... bah soit DTC en fait (tu peux toujours faire ce que tu veux, mais pas avec les ports par défaut, ce qui est contraignant).
Le #2084528
hotshuff a écrit :

Pour ma part j'ai bien vu que free était en recuperation d'ip fixe auprès de ses abonnées adsl historique.
Du jour au lendemain, sans prevenir, je me suis retrouver en ip partagé....
Du professionnalisme à la free !


J'ai eue droit aussi à l'IP partagé de Free, mais bon, pour 99% des utilisateurs ça passe "crème", y'a que ceux qui ont des ports ouverts sur leurs box à qui ça peut poser problème et si madame Michu recevait un mail lui disant que son adresse ip va être partagée, je ne suis pas sûr qu'elle comprenne les tenants et aboutissants, voire elle va se faire du souci pour savoir si elle pourra toujours regarder les feux de l'amour , alors que ça ne changera rien pour elle.

Pour les autres, soit ils ont le premiers quart et ça va certainement le faire, soit ils savent rediriger les ports, soit ils demandent un IP full stack (comme le précise LinuxUser).

Bref, pas de quoi se noyer dans un verre d'eau
Le #2084529
LinuxUser a écrit :

hotshuff a écrit :

Pour ma part j'ai bien vu que free était en recuperation d'ip fixe auprès de ses abonnées adsl historique.
Du jour au lendemain, sans prevenir, je me suis retrouver en ip partagé....
Du professionnalisme à la free !


En fait il le font tous, donc ça ne me choque pas.
Sauf que chez Free, tu pouvais demander une IP fixe et dédiée gratuitement, contrairement aux autres, qui ne proposent même pas l'option aux particuliers (et payant pour les pros).
Il suffit de cocher IPv4 full stack et ta une IPv4 dédiée dans les 24h.
C'est ce que j'ai fait.

Si tes chez un autre FAI:
- tu dois prendre un truc type dyndns si t'es pas en IP fixe
- si ta une IP partagée en 4, soit ta du bol et ta la première tranche de ports (qui inclus 80, 443 etc ce qui peut être utile pour du site web), soit... bah soit DTC en fait (tu peux toujours faire ce que tu veux, mais pas avec les ports par défaut, ce qui est contraignant).


Il font ça Free ???
Tu peux te retrouver avec une IP fixe qui n'a qu'un quart des ports ??
Comment c'est géré sur les premiers 1024 ports ?
Le #2084535
skynet a écrit :

LinuxUser a écrit :

hotshuff a écrit :

Pour ma part j'ai bien vu que free était en recuperation d'ip fixe auprès de ses abonnées adsl historique.
Du jour au lendemain, sans prevenir, je me suis retrouver en ip partagé....
Du professionnalisme à la free !


En fait il le font tous, donc ça ne me choque pas.
Sauf que chez Free, tu pouvais demander une IP fixe et dédiée gratuitement, contrairement aux autres, qui ne proposent même pas l'option aux particuliers (et payant pour les pros).
Il suffit de cocher IPv4 full stack et ta une IPv4 dédiée dans les 24h.
C'est ce que j'ai fait.

Si tes chez un autre FAI:
- tu dois prendre un truc type dyndns si t'es pas en IP fixe
- si ta une IP partagée en 4, soit ta du bol et ta la première tranche de ports (qui inclus 80, 443 etc ce qui peut être utile pour du site web), soit... bah soit DTC en fait (tu peux toujours faire ce que tu veux, mais pas avec les ports par défaut, ce qui est contraignant).


Il font ça Free ???
Tu peux te retrouver avec une IP fixe qui n'a qu'un quart des ports ??
Comment c'est géré sur les premiers 1024 ports ?


Ils font ça oui.
De ce que je comprend, c'est un routeur devant qui a l'IP, qui découpe les 65k ports en 4 et qui affecte chaque plage a une box (qui elles ont une IP du réseau Free), le reste c'est du PAT classique.

Plus d'infos ici:

https://www.numerama.com/tech/145703-free-peut-attribuer-la-meme-adresse-ip-a-plusieurs-abonnes.html
Le #2084549
skynet a écrit :

LinuxUser a écrit :

hotshuff a écrit :

Pour ma part j'ai bien vu que free était en recuperation d'ip fixe auprès de ses abonnées adsl historique.
Du jour au lendemain, sans prevenir, je me suis retrouver en ip partagé....
Du professionnalisme à la free !


En fait il le font tous, donc ça ne me choque pas.
Sauf que chez Free, tu pouvais demander une IP fixe et dédiée gratuitement, contrairement aux autres, qui ne proposent même pas l'option aux particuliers (et payant pour les pros).
Il suffit de cocher IPv4 full stack et ta une IPv4 dédiée dans les 24h.
C'est ce que j'ai fait.

Si tes chez un autre FAI:
- tu dois prendre un truc type dyndns si t'es pas en IP fixe
- si ta une IP partagée en 4, soit ta du bol et ta la première tranche de ports (qui inclus 80, 443 etc ce qui peut être utile pour du site web), soit... bah soit DTC en fait (tu peux toujours faire ce que tu veux, mais pas avec les ports par défaut, ce qui est contraignant).


Il font ça Free ???
Tu peux te retrouver avec une IP fixe qui n'a qu'un quart des ports ??
Comment c'est géré sur les premiers 1024 ports ?


Oui, j'étais en ip partagé, et j'ai fait comme indiqué ci-dessus, en demandant à avoir une adresse ip totale
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme