L'invite de commandes sous Windows XP

Le par  |  7 commentaire(s)

Gérer l’organisation des disques et leurs contenus

Avertissement : Déplacer – supprimer – renommer des répertoires et ou des fichiers est toujours une tâche à risques, surtout dans le répertoire WINDOWS, donc soyez prudent.

  • Editer : edit
  • Créer : md      
  • Renommer : ren
  • Déplacer : move*
  • Supprimer : rmdir*
  • Copier : copy xcopy* 
  • Afficher : type more  
  • Imprimer : print prn
  • Formater : format (attention !!!)


*Remarque :

  • la commande move déplace les fichiers, le paramètre -y autorise d’annuler la demande de confirmation de remplacement d'un fichier existant, à utiliser avec précaution donc. Le déplacement de fichiers cryptés d'une partition NTFS vers une partition non NTFS est impossible, il faut utiliser la commande copy avec le paramètre /d.

  • La commande xcopy32 est capable de gérer les noms longs des fichiers, alors que xcopy ne le peut pas.

  • Le paramètre /s de la commande rmdir (rd) supprime tous les fichiers, les sous répertoires du dossier et le dossier spécifié dans la commande.


Voilà une panoplie qui permet de gérer le contenu du système. La même commande peut servir pour des manipulations sur les fichiers et ou des répertoires. Parfois il existe une commande avec deux noms possibles.

Encore une fois, je ne détaillerai pas toutes les options. Utilisez l’aide intégrée dans Windows XP comme expliqué plus haut ou celle de la ligne de commande. N’hésitez pas à exécuter un second Shell pour vous faciliter la tâche.

Pour vos essais, créez 3 répertoires parents de la racine et nommez-les test-1 test-2 test-3, ensuite déplacez-vous dans test-1.

Tapez ces commandes en validant à chaque fois :

  • cd c:\               pour revenir à la racine du disque C.
  • md test-1        crée le premier répertoire parent.
  • md test-2        crée le second répertoire parent.
  • md test-3        crée le troisième répertoire parent.
  • cd test-1         se déplacer dans le répertoire test-1

Maintenant, il nous faut un fichier exemple pour utiliser certaines commandes.
Soit vous en créez un avec le Notepad sous Windows que vous enregistrerez sous test.txt dans le dossier test-1, soit nous le faisons en ligne de commande avec l’éditeur.

Là, je sens que j’ai éveillé votre curiosité, bigre ! Un éditeur en ligne de commande. Ok alors, allons-y !

Tapez : edit et validez:

editeur-cmd

L’écran du Shell va se modifier pour faire place à l’éditeur en mode texte.

  • Un menu en haut est accessible avec la touche alt, appuyez dessus, remarquez qu’une lettre dans chaque option de menu a changé de couleur. Si vous tapez alt+f  le menu fichiers s’ouvre.
  • On peut se déplacer dans les menus avec le pavé directionnel et valider son choix avec la touche entrée.
  • Le « underscore » est en attente en haut à gauche.
  • La touche F1 du clavier propose une aide.
  • Inutile de cliquer avec la souris dans les menus, cela ne fonctionne pas.
  • Le copier/coller fonctionne parfaitement en l’utilisant comme dans la ligne commande.

Tapez le texte que vous voulez, cela n’a aucune importance et quelques lignes suffiront.

Sauvegardons notre fichier :

  • Tapez : alt+f, sélectionnez Enregistrer sous et validez.
  • Dans le nouveau panneau qui s’est ouvert, tapez le nom du fichier : test.txt.
  • Plus bas, est indiqué l’endroit où nous sommes (c:\test-1) et en dessous vous pourriez choisir un autre endroit pour enregistrer ce fichier.
  • Utilisez la touche tab pour parcourir les options du panneau, arrêtez-vous sur OK et validez pour l’enregistrer.
  • Fermez l’éditeur par alt+f+q.

Un dir vous montrera le fichier qui vient d’être enregistré avec l’éditeur.

Commencez par découvrir les commandes renommercopier - déplacer en utilisant uniquement le fichier exemple et les trois répertoires créés auparavant. Quand elles seront assimilées, testez imprimer - supprimer. Bien sûr, il y a des règles à respecter. A vous de les découvrir.


Transférer des données vers le Presse-papier

Cette commande permet de rediriger vers le presse-papiers de Windows XP le résultat d’une commande. L'astuce est expliquée ici.

  • Tapez : dir | clip
  • Avec Notepad, ouvrez un nouveau document, cliquez sur EditionColler pour importer le résultat.

Pour envoyer dans le presse-papier le contenu du fichier test.txt :

  • Tapez : clip < test.txt
  • Ou clip < c:\test-1\text.txt si vous n’êtes pas dans le répertoire qui contient text.txt.


La redirection

Avec certaines commandes, on aimerait bien parfois garder une trace du résultat, c’est possible, en utilisant la redirection.
Par défaut, Ms-DOS suppose que l'entrée d'une commande provient du clavier et que la sortie est envoyée sur l'écran. Cependant, il est possible de rediriger le flux d'entrée et de sortie, l'entrée peut être lue à partir d'un fichier et la sortie peut être envoyée dans un fichier.

Le caractère >  permet de diriger la sortie d'une commande vers un fichier (si il existe, il sera écrasé).

  • Tapez : dir c:\ > repertoire.txt Le résultat est enregistré dans le fichier repertoire.txt.

Deux caractères >>  permettent de diriger la sortie d'une commande à la fin d'un fichier plutôt que de l'écraser.

  • Tapez : dir c:\test-1 >> repertoire.txt. Le résultat est enregistré à la fin du fichier répertoire.txt.

Le caractère <  permet d’inverser le sens du flux vers une commande, des données provenant d'un fichier.

  • Tapez : more < repertoire.txt. Le contenu du fichier repertoire.txt va s’afficher à l’écran.

Vous pouvez lire le fichier repertoire.txt avec l’éditeur en mode texte ou avec la commande:

  • more « nom-fichier ».


Un mot sur la commande format. Si vous voulez tester, utilisez une disquette. De grâce ne formatez pas bêtement votre disque dur avec la commande qui tue : format c:

../..

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #169811
Bien !
Il y a d'autres dossiers mais pas aussi complet quoi qu'il faudrait un bouquin sur le sujet !
J'ustilse la barre de commnde que j'ai même en raccourcis sur mon bureau !

Ca fait peur au client quant on part la dedans ! Faut voir leur tête ! Moi cela me fait marrer d'envoyer un simple ping ou un ipconfig (truc) devant eux !
Tu gagnes des galons avec cela !

Bravo et merci !
Le #169812
Windows 95 n'a JAMAIS été une surcouche de DOS.
Il utilisait le DOS pour démarrer, et point barre, aucune instruction du DOS n'était utilisée après ça.

Les légendes urbaires ont la vie dure...
Le #169814
Sous Windows95, le systeme d'exploitation etait bien DOS
D'ailleurs il suffisait de demarrer DOS sans interface, et pour acceder a Windows de taper WIN, comme sous... Window 3.1. 95 n'etait qu'une interface graphique tres performante (encore que), certes, mais juste ca

Ensuite ca donne un coup de vieux de voir un tutoriel sur la ligne de commande.
Avant Win95 (encore lui) on etait oblige de connaitre tout ca rien que pour installer un windows
Le #169815
tu devrais preciser que pour utiliser clip, il faut clip.exe.
http://www.generation-nt.com/astuces/lire/189/copier-le-resultat-d--une-commande-dans-le-presse-papiers/


sinon ,
'clip' n'est pas reconnu en tant que commande interne
ou externe, un programme exécutable ou un fichier de commandes.
Anonyme
Le #169816
superpok, merci, c'est un oubli. je rectifie.
Le #169818
Quand vous dite qu'au moment de la sortie de XP le MS-DOS etait à a sa version 7, il y a une erreur car MS-DOS 8 est sorti en 2000 avec Windows ME.
Le #169846
J'avoue avoir bien rigolé en voyant ce dossier. Sans faire de provocation abusive, je remarque juste simplement que tous les gens qui ralent parce que les Linuxiens utilisent les terminaux. Pourtant c'est tellement plus simple pour administrer un PC.

Et franchement je préfère dicter une ligne de commande à un newbie du style sudo apt-get install thunderbird (1 min avec les fautes de frapppes) plutôt que de lui dire :"va téléchargez le fichier, double-cliques et répond au 25 questions" . Bien sûr c'est personnel, mais je sais qu'en utilisant les dépots de la distribution, il a moins de chance de chopper un virus ou un spyware.

En tout cas, la ligne de commande a de beaux jours devant elle !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme