L'Iran va lancer sa propre cryptomonnaie

Le par  |  10 commentaire(s)
drapeau iran (Small)

L'Iran vient de partager les détails de sa future cryptomonnaie, une devise gérée par la Banque Centrale d'Iran qui devrait permettre au pays de contourner certaines sanctions américaines.

La Banque Centrale d'Iran a publié quelques informations concernant le lancement prochain de sa propre cryptomonnaie. La République Islamique d'Iran devrait ainsi prochainement avoir deux monnaies officielles, la version numérique étant indexée automatiquement sur le Rial, la monnaie physique actuellement en usage.

drapeau iran

Pour conserver la main sur son économie, l'Iran a fait le choix de ne pas décentraliser sa cryptomonnaie, contrairement à toutes les autres que l'on connait actuellement. Cette dernière ne sera ainsi pas basée sur des calculs complexes à la façon du Bitcoin ou de l'Ethereum, mais plus simplement sur les décisions de la Banque Centrale Iranienne qui disposera d'un contrôle total et pourra décider d'émettre des actifs.

Pas de minage en vue ni de transactions publiques au menu, tout sera uniquement accessible depuis une blockchain privée contrôlée par le pouvoir iranien. Le déploiement de cette cryptodevise se fera en deux temps : une première phase permettra d'utiliser la devise comme paiement interbancaire, puis dans une phase 2, elle sera proposée au grand public.

Ce lancement devrait également remettre en question la position de l'Iran face aux cryptomonnaies étrangères qui sont pour l'instant bannies dans le pays.

Complément d'information
  • L'Iran lance Mehr, le substitut censuré de YouTube
    Tout comme Google n'est pas toujours le bienvenu en Chine, YouTube fait l'objet d'une censure totale en Iran. Pour combler les attentes des Iraniens tout en conservant un contrôle sur la diffusion des contenus, Mehr, la plateforme ...
  • L'Iran lance son propre Internet
    L'Iran va étendre son réseau intranet national à l'ensemble des habitants. Un réseau séparé d'Internet alors que le pays a décidé de bloquer Google et Gmail.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2029539
En gros, c'est comme les jeux vidéos mais dans la réalité.

De l'argent virtuel, géré par les banques et qui n'en est rien à de la cryptomonnaie
Le #2029547
Une façon de faire fonctionner la "planche à billets" sans dévaluation !
Le #2029555
Mouve92 a écrit :

Une façon de faire fonctionner la "planche à billets" sans dévaluation !


Peut être mais c'est plus écologique pas de papier et d'encres utilisés .
Plus sérieusement . Ça semble un mouvement de fond d'états qui n'ont pas les bonnes grâces de Trump ou les USA de se séparer des dollars américains.
Le #2029564
iFlo59 a écrit :

En gros, c'est comme les jeux vidéos mais dans la réalité.

De l'argent virtuel, géré par les banques et qui n'en est rien à de la cryptomonnaie


Si si, c'est bien de la cryptomonnaie, la grosse différence est que la blockchain est maitrisée par un organisme d'Etat, et sans le désastre écologique du mining bitcoin (qui permet d'avoir une blockchain dans la nature).

Dans l'absolu, cela permettra d'échanger de la monnaie virtuelle en dehors de tout le système bancaire, par exemple entre 2 intermédiaires qui n'ont rien à voir avec l'Iran, et de manière totalement anonyme. ça peut bien contourner la surveillance du Maître du Monde.
Par contre, cette monnaie, indexée sur le Rial, mais pouvant être dévaluée à souhait par le pouvoir Iranien, ça reste du papier électronique qui peut finir comme les emprunts russes.
Le #2029579
Mouais... Le principe d'une cryptomonnaie est avant tout d'être décentralisée et contrôlé par aucune entreprise ou gouvernement. Non merci.
Le #2029581
Moi je dis oui, si ça peut permettre à l’Iran de commercer avec le reste du monde
Le #2029594
rborn a écrit :

Moi je dis oui, si ça peut permettre à l’Iran de commercer avec le reste du monde


+1
Dans ta gueule Trump !

Total, Peugeot et tant d'autres ont dû quitter l'Iran à cause du rougeot.
Le #2029597
Je suis assez pour le principe...

Trump essaie par tous les moyens de juguler la production de pétrole non américain...

Si les pays producteurs sont malins, ça peut effectivement contourner ces fourberies...
Le #2029605
lebonga a écrit :

Je suis assez pour le principe...

Trump essaie par tous les moyens de juguler la production de pétrole non américain...

Si les pays producteurs sont malins, ça peut effectivement contourner ces fourberies...


Et surtout il impose sa vision unilatérale à tous les acteurs d'un traité signé à plusieurs !
Le #2029687
Mouve92 a écrit :

Une façon de faire fonctionner la "planche à billets" sans dévaluation !


C'est par définition impossible : quelle que soit la forme de la monnaie, surtout quand elle n'est pas convertible, la dévaluation (la perte de valeur) est inversement proportionnelle à la quantité émise. Certes il n'y a pas de déclaration publique, surtout dans ces pays totalitaires socialistes type Venezuela [1], Iran, etc.

[1] http://www.rfi.fr/ameriques/20180901-venezuela-salaire-minimum-multiplie-34-maduro-inflation-economie
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme