iRobot va cartographier les foyers pour revendre les données MAJ

Le par  |  36 commentaire(s)
iRobot Roomba

Demain, votre aspirateur robot pourrait collecter des données sur l'agencement de votre foyer pour les renvoyer vers Apple ou Google.

Mise à jour du 27 juillet 12h :  nous publions ci-dessous un droit de réponse à la demande de la société iRobot.

IRobot ne vend pas de données car nos clients sont pour nous une priorité. Nous n’abuserons jamais de leur confiance en vendant ou violant des données liées au client, y compris les données collectées par nos produits connectés. À l'heure actuelle, les données recueillies par Roomba lui permettent de nettoyer efficacement la maison et de fournir aux clients des informations sur les performances de nettoyage. IRobot est convaincu qu’à l'avenir, ces informations pourraient fournir encore plus de valeur à nos clients en permettant à la maison intelligente et à ses périphériques de fonctionner mieux, mais toujours avec leur consentement explicite.

Colin Angle, Chairman & Chief Executive Officer iRobot


Actualité publiée le 26 juillet à 14h

iRobot vient de lancer un vif débat en annonçant souhaiter collecter des données avec ses robots aspirateurs chez ses clients dans le but de les revendre, notamment à Apple ou Google.

iRobot Roomba

Pour fonctionner, les robots aspirateurs Roomba sont obligés de cartographier les pièces à nettoyer pour s'éviter de repasser systématiquement aux mêmes endroits et d'oublier certaines zones. Au fil des années, Roomba a développé plusieurs technologies permettant à ses robots de collecter un ensemble de données précises pour optimiser le nettoyage, la technologie SLAM permettant aux robots de se localiser avec précision dans les pièces pour suivre un modèle de nettoyage optimal.

Pour iRobot, cette collecte de données pourrait trouver un nouvel intérêt et se vouloir particulièrement lucrative. La société a déclaré à Reuters que ces données se montreraient ainsi utiles pour un "écosystème d'appareils et de services domotiques."

La firme a donc annoncé qu'elle proposait la mise à disposition de ces données au plus offrant, et ils pourraient être nombreux à se montrer intéressés, notamment Google ou Apple qui cherchent à se lancer plus en profondeur dans les solutions domotiques intelligentes.

Du côté des utilisateurs, la gronde monte, mais les solutions sont limitées : les conditions générales d'utilisation des produits d'iRobot stipulent que la marque se réserve le droit de partager les informations personnelles des clients à des tiers...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1974730
Franchement, c'est presque débile d'avoir un de ces machin là en mode connecté.
Un tout simple oui, on rentre (ou on part), on pose ça chez soi et zou, il fait le boulot. On ne va pas me dire qu'il est nécessaire de le gérer à distance.

Avec le fric que ça engrangerait, ils devraient payer les gens pour cette collecte, toutes les collectes de données devraient être rémunérées d'ailleurs, et les collectes "secrètes" (ou à notre insu) tout simplement interdites (comme les fichiers carte grise que l’État refourgue allègrement par exemple, et je me demande bien ce que pense la CNIL de ça d'ailleurs).
Le #1974736
Cool !! Un Google HomeView à venir, et visiter chez qui on va regarder un bon match ou manger suivant la taille de son frigo !

Vous tapez l'adresse et hop, on aura une bonne idée de la porte ou il faudra sonner.


Le #1974747
sandramcc a écrit :

Cool !! Un Google HomeView à venir, et visiter chez qui on va regarder un bon match ou manger suivant la taille de son frigo !

Vous tapez l'adresse et hop, on aura une bonne idée de la porte ou il faudra sonner.


J'aurais plutôt dit " la maison à braquer" !!!

Plus sérieusement, je croyais que les robots-aspirateurs fonctionnaient sur le principe des robots-tondeuse :
le truc tourne tous les jours, et va au hasard devant lui, en cas d'obstacle, il pend une autre direction, et à la longue, il finit par passer partout. .... si, si, ça marche comme ça, j'en ai un chez ma belle-mère.

Là, le principe du GPS est utilisé, mais si je laisse une chaise en travers de la cuisine, il va faire des putains de calculs avant de bouger, parce que c'était pas prévu .. mais je peux encore comprendre ça.

Par contre, pourquoi être connecté !?!
Le #1974750
Subutox a écrit :

Franchement, c'est presque débile d'avoir un de ces machin là en mode connecté.
Un tout simple oui, on rentre (ou on part), on pose ça chez soi et zou, il fait le boulot. On ne va pas me dire qu'il est nécessaire de le gérer à distance.

Avec le fric que ça engrangerait, ils devraient payer les gens pour cette collecte, toutes les collectes de données devraient être rémunérées d'ailleurs, et les collectes "secrètes" (ou à notre insu) tout simplement interdites (comme les fichiers carte grise que l’État refourgue allègrement par exemple, et je me demande bien ce que pense la CNIL de ça d'ailleurs).


+1 pour les CG ca me fait hérisser le poil depuis des années...
Le #1974753
On en est au stade du sextoy connecté, alors plus rien ne m'étonne ici-bas
Le #1974754
frèzetagada a écrit :

sandramcc a écrit :

Cool !! Un Google HomeView à venir, et visiter chez qui on va regarder un bon match ou manger suivant la taille de son frigo !

Vous tapez l'adresse et hop, on aura une bonne idée de la porte ou il faudra sonner.


J'aurais plutôt dit " la maison à braquer" !!!

Plus sérieusement, je croyais que les robots-aspirateurs fonctionnaient sur le principe des robots-tondeuse :
le truc tourne tous les jours, et va au hasard devant lui, en cas d'obstacle, il pend une autre direction, et à la longue, il finit par passer partout. .... si, si, ça marche comme ça, j'en ai un chez ma belle-mère.

Là, le principe du GPS est utilisé, mais si je laisse une chaise en travers de la cuisine, il va faire des putains de calculs avant de bouger, parce que c'était pas prévu .. mais je peux encore comprendre ça.

Par contre, pourquoi être connecté !?!


Les robot ont évolué, il ont un système de cartographie laser ou par caméra. Ca permet d'être bien plus efficace en ne passant pas bêtement plusieurs fois au même endroit.
C'est d’ailleurs très intéressant de les regarder fonctionner.
Pour ce qui est d'être connecté, ça permet de lancer le nettoyage à distance, mais aussi au fabriquant de faire des mises à jour. C'est bien pratique pour mettre un produit tôt sur le marcher, et corriger le bug au fur et à mesure...
Le #1974759
"La firme a donc annoncé qu'elle proposait la mise à disposition de ces données au plus offrant, et ils pourraient être nombreux à se montrer intéressés"

Ben voyons !
C'est tellement gros qu'on pourrait croire à un fake.
Le #1974761
skynet a écrit :

"La firme a donc annoncé qu'elle proposait la mise à disposition de ces données au plus offrant, et ils pourraient être nombreux à se montrer intéressés"

Ben voyons !
C'est tellement gros qu'on pourrait croire à un fake.


Pas vraiment, toutes les CGU des GAFAM contiennent des clauses de revente des données personnelles, c'est dans l'air du temps...

Ca fais des années que je trouve ça choquant mais tout le monde s'en fous donc bah ils font comme les autres.
Le #1974773
Manque plus que l'aspirateur nous suive dans les toilettes et partage sa cartographie pendant qu'on coule un bronze.
Peut-être le prochain modèle ?
Le #1974778
LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

"La firme a donc annoncé qu'elle proposait la mise à disposition de ces données au plus offrant, et ils pourraient être nombreux à se montrer intéressés"

Ben voyons !
C'est tellement gros qu'on pourrait croire à un fake.


Pas vraiment, toutes les CGU des GAFAM contiennent des clauses de revente des données personnelles, c'est dans l'air du temps...

Ca fais des années que je trouve ça choquant mais tout le monde s'en fous donc bah ils font comme les autres.


Oui, dans les réseaux sociaux "gratuits", comme les Facebook et Google+ ...

Mais sur des produits achetés et donc nous appartenant ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme