ISS : l'ESA et Airbus pour installer une plateforme commerciale

Le par  |  0 commentaire(s)
Bartolomeo

Dans le cadre d'un partenariat public-privé, l'ESA et Airbus vont installer une plateforme Bartolomeo sur la Station spatiale internationale. Une exploitation commerciale pour l'ISS.

Au mois de mai 2019, une plateforme Bartolomeo sera lancée à bord d'un vaisseau cargo Dragon de SpaceX pour prendre la direction de la Station spatiale internationale (ISS) à 400 km au-dessus de nos têtes.

La plateforme sera fixée à l'avant du laboratoire européen Columbus à l'aide d'un système robotique. L'Agence spatiale européenne (ESA) s'occupera de l'installation de Bartolemeo qui est le fruit d'un partenariat public-privé.

Airbus va en effet investir environ 40 millions d'euros dans le développement, la construction et le lancement de Bartolomeo, et évoque l'ouverture d'un service commercial. " Nous proposons aux organisations institutionnelles et privées un moyen rapide et économique de transporter leurs expériences dans l'espace sous forme de charges utiles externes ", écrit Oliver Juckenhöfel, Directeur Systèmes orbitaux et Exploration chez Airbus.

Il ajoute que " les utilisateurs de Bartolomeo pourront se concentrer sur leur charge utile, puisque nous nous occupons de tout le reste, du lancement à l'installation en passant par l'exploitation spatiale, les transferts de données et même le retour de l'expérience sur Terre, si nécessaire. "

Bartolomeo-exploitation
Bartolomeo dispose d'une douzaine d'emplacements pour des expériences dans des domaines tels que l'observation de la Terre, les démonstrateurs technologiques, l'astrophysique, la science des matériaux, la météo spatiale, les nouvelles applications de vol spatial et les missions commerciales qui sont cités en exemple.

" C'est la première fois qu'un partenariat commercial européen offre l'opportunité d'effectuer de la recherche scientifique et de démontrer des technologies à l'extérieur de la Station ", écrit l'ESA.

Les utilisateurs de la plateforme Bartolomeo pourront bénéficier d'une charge utile de 5 kg avec un partage avec d'autres expériences, ou d'un emplacement seul de 450 kg. Il auront droit à une capacité de liaison descendante de données de 10 Gbps. Un contrat de location sera d'une durée minimale d'un an.

L'avenir de la Station spatiale internationale est encore incertain, avec une fin de vie prévue en 2024, voire prolongée jusqu'en 2028.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme