ISS : la plateforme belge Solar désactivée après 9 années d'exercice

Le par  |  1 commentaire(s)
Solar ISS

Ce mercredi, la plateforme spatiale Solar installée sur l'ISS depuis près de 9 ans a été désactivée. La Belgique se félicite ainsi du succès de sa mission.

C'est le 7 février 2008 que le module Solar avait été placé en orbite, huit jours après quoi il était installé sur une palette extérieure de Colombus, le laboratoire européen qui constitue une des parties de l'ISS.

Au coeur de Solar, trois instruments : Sovim, un radiomètre suisse, SolAces, un spectromètre allemand, et Solspec, un spectrographe franco-belge. Pendant neuf années, le module aura accumulé des mesures du soleil sans que l'atmosphère terrestre n'interfère. Au coeur de l'étude de Solar : l'éclairement énergétique spectral du soleil et l'observation de la quasi-intégralité de son spectre.

Solar ISS

Les données récoltées au fil de la mission ont servi d'autres projets en modélisation et chimie atmosphérique ainsi qu'en climatologie. David Bolsée, responsable du projet à l'Institut d'aéronomie spatiale a indiqué en parlant de ces mesures : "Elles nous ont aussi donné une meilleure image du cycle du Soleil. Parce que nous avons pu suivre son évolution pendant neuf ans. En plus, nous pouvons utiliser ces données pour l'étude d'autres planètes de notre système solaire, comme Vénus et Mars"

C'est le B.USOC installé dans l'Institut d'aéronomie spatiale de Belgique à Uccle qui a chapeauté l'ensemble de la mission. Les scientifiques estiment que les données récoltées au cours de ces 9 ans de service pourraient alimenter la recherche pendant plusieurs années encore.

Simplement désactivé, le module ne devrait pas être démonté de la station dans l'immédiat. Il le sera peut-être si un autre projet venait à le nécessiter.

Complément d'information
  • Deux astronautes de plus dans l'ISS
    Le module Soyouz qui avait décollé jeudi dernier depuis le pas de tir de Baikonour au Kazakhstan est arrivé sans encombre jusqu'à la Station Spatiale Internationale, permettant à deux nouveaux astronautes de rejoindre l'équipage.
  • NASA : entre le maintien de l'ISS et la conquête de Mars, il faudra choisir
    La NASA a prévu de maintenir en opération la station ISS jusqu'en 2024 mais le coût annuel pèse sur les autres programmes, notamment celui de la conquête de Mars, et sans trop avoir de visibilité sur la suite des événements après ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1952709
Quand je lis ce genre de news je me dis qu'on est quand même à des décennies d'une station comme celle représentée dans le film mythique "2001 Odyssée de l'espace". Et dire qu'on nous balance 2030 pour l'homme sur Mars... Ben tiens... On va faire semblant de les croire.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]