ISS : la Russie ne laissera finalement pas tomber la station spatiale en 2024

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s) | Source : Space News

Erreur de traduction ? L'agence spatiale russe ne prévoit plus d'interrompre sa participation dans le fonctionnement de l'ISS en 2024.

iss

Dans la foulée du conflit avec l'Ukraine, la Russie a fait l'objet de multiples sanctions et d'interruptions de partenariats sur divers projets scientifiques. Dans les premières semaines suivant le conflit, l'agence spatiale Roscomos avait remis en cause sa participation dans le coûteux maintien en service de la Station Spatiale Internationale (ISS).

Entre réaction d'orgueil et arrêt intéressé, sachant que d'autres projets de station orbitale pourraient se jouer avec la Chine, la prise de position avait donné des sueurs froides à la NASA, d'autant plus que le directeur de l'agence russe Youri Borisov semblait indiquer que la coopération russe n'irait pas plus loin que 2024.

Station spatiale

La NASA n'avait toutefois pas reçu de signalement d'un arrêt de l'arrêt du soutien russe à cette date. Lors d'un point concernant la mission Crew-5 de SpaceX, les responsables des agences américaine et russe se sont voulus plus rassurants sur l'interprétation à donner à ces propos.

Une coopération assurée jusqu'en 2024. On verra ensuite !

Si la Russie jouera sa partition normalement jusqu'en 2024, cela ne veut pas dire qu'elle interrompra pour autant sa collaboration ensuite. Sans promettre d'aller jusqu'à 2030 comme le souhaiterait la NASA, l'agence russe indique désormais que l'arrêt de son soutien dépendra des conditions techniques et d'une évaluation de la situation.

Roscomos ne coupera donc pas forcément les ponts avec l'ISS après 2024. En attendant, l'astronaute russe Anna Kikina fera partie des astronautes envoyés vers la station spatiale à l'occasion de la mission Crew-5 fin septembre ou début octobre.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2170258
La Russie à mal à son orgueil, cherche à prouver de toutes les manières possible que c'est une "grande puissance", mais se fait toujours rattraper par la réalité. C'est pas donné à tout le monde de pouvoir faire les choses en solo dans le domaine spatial. La coopération internationale est quasi obligatoire.
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33947 points
Le #2170264
"...La NASA n'avait toutefois ... d'un arrêt de l'arrêt du soutien russe...">>>J'ai pas compris ...
Ulysse2K away Absent VIP icone 51081 points
Le #2170265
lebonga a écrit :

"...La NASA n'avait toutefois ... d'un arrêt de l'arrêt du soutien russe...">>>J'ai pas compris ...


Ben... C'est pourtant clair ! ... A condition de prendre deux Xanax avant de lire la news bien sur !


Trucmuch offline Hors ligne Vénéré avatar 3559 points
Le #2170301
lebonga a écrit :

"...La NASA n'avait toutefois ... d'un arrêt de l'arrêt du soutien russe...">>>J'ai pas compris ...


A mon avis, il y a un arrêt de trop ...
zzepx offline Hors ligne VIP icone 12015 points
Premium
Le #2170305
Un arrêt de l'arrêt c'est... un redémarrage.
Élémentaire Dr. Watson.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire