Test Fnac Kobo Glo : la meilleure liseuse électronique ?

Le par Rénald B.  |  5 commentaire(s)
Fnac_Kobo_Glo_e

La Fnac, en parternariat avec le constructeur Kobo, a mis sur le marché la liseuse Kobo Glo. Offrant un éclairage intégré, un écran tactile, une résolution élevée et une connexion WiFi, elle peut prétendre au titre de meilleure liseuse du marché. Un examen attentif et détaillé a permis de la jauger et de passer en revue ses qualités et ses défauts.

Introduction

La liseuse Fnac Kobo Glo est la réponse du distributeur français à la Kindle PaperWhite (notre test) du géant Amazon. Dotée d'un écran tactile et d'un éclairage intégré, elle semble avoir tous les atouts pour le titre de meilleure liseuse du marché. Dans ce test, la Kobo Glo est passée au crible.

L'avènement des tablettes entraîne dans son sillon le marché des liseuses. Celles-ci disposent cependant de leurs propres caractéristiques qui les rendent incontournables pour la lecture de livres sur un écran électronique.

Fnac_Kobo_Glo_a 

Si les liseuses Kindle sont probablement les plus connues, la Fnac associée avec Kobo tente également de jouer sa carte. Le Fnacbook lancé en novembre 2010 s’est soldé par un échec commercial mais avec ses liseuses Kobo développées par le constructeur canadien Kobo (le japonais Rakuten est devenu majoritaire en janvier 2012), la Fnac entend bien percer dans le secteur.

La Kobo Glo est le modèle haut de gamme du constructeur. La liseuse dispose de nombreux atouts, à commencer par son éclairage intégré.

Fnac_Kobo_Glo_e  



Présentation de la Kobo Glo

Alors qu'Amazon a lancé la Kindle PaperWhite en octobre 2012, la Fnac associée avec Kobo a mis sur le marché la Kobo Glo en octobre 2012. Elle succède à la Kobo Touch lancée en 2011.

Au vu des caractéristiques, les deux liseuses semblent extrêmement proches avec toutefois des spécificités pour chacun des deux modèles.

La Kobo Glo est livrée avec :

  • un manuel d'utilisation
  • un câble USB microUSB

Fnac_Kobo_Glo_d 

Pas de housse donc, ni de chargeur ac/dc. Il suffira de la brancher en USB à votre PC grâce au câble fourni ou bien à l'adaptateur ac/dc de votre tablette ou de votre smartphone.

En revanche, dans la mesure où il s'agit d'un produit nomade par excellence, une housse de protection sera la bienvenue. Il faudra alors ajouter 35€ aux 129.90€ de la Kobo Glo pour acquérir l'unique modèle distribué par la FNAC.

La Kobo Glo est déclinée en version noire ou blanche avec plusieurs choix de couleurs possibles pour le dos de l'appareil : rouge, argenté, noir ou bleu. Le dos présente un aspect matelassé très agréable au toucher et qui a l'avantage de ne pas glisser des mains. Il ne plaira toutefois pas à tout le monde. On notera également qu'il a la fâcheuse tendance de prendre les traces de doigts. Elle est dotée de deux ports : un microUSB et un emplacement pour carte microSD.

Voilà donc pour l'aspect extérieur.

Côté connectivité sans fil, seul un modèle WiFi est disponible (pas de modèle 3G comme pour la Kindle PaperWhite).

Dès ouverture de la boîte contenant la Kobo Glo, vous serez invité à initialiser la liseuse en la connectant à votre ordinateur et à recharger sa batterie. En outre, un logiciel compagnon est disponible pour PC sous Windows et Mac. Il s'avère très pratique pour synchroniser votre ordinateur avec votre liseuse mais n'est pas indispensable puisque la liseuse est reconnue comme une unité logique. Un simple glisser/déposer suffira pour déposer des ouvrages ou d'autres types de fichiers sur sa mémoire interne de 2 Go (contre 1 Go pour la Kobo Touch) dont 1.229 Go est attribué à la bibliothèque. Elle est extensible à 32 Go grâce à son emplacement pour carte mémoire microSD. Les 2 Go suffisent à disposer d'environ 1400 livres numériques tandis qu'avec 32 Go supplémentaires, ce sont jusqu'à 38 000 livres que vous pourrez stocker.

La Fnac précise que le confort d'utilisation est supérieur aux modèles précédents notamment grâce à son processeur cadencé à 1 GHz contre 800 MHz pour celui de la Kobo Touch.

L'argument numéro un de la Kobo Glo est son écran. Tactile, doté d'une résolution élevée et intégrant un éclairage, il présente toutes les caractéristiques pour offrir ergonomie, simplicité d'usage et confort à la Kobo Glo.



L'écran de la Kobo Glo

A l'instar de celui de la Kindle PaperWhite (notre test), il s'agit d'un écran de 6 pouces avec éclairage intégré. Il est de surcroît tactile à technologie infrarouge non multipoint et offre une définition de 1024 par 768 points (XGA), soit une résolution de 213 ppp. Il s'agit d'un bond notable en termes de résolution par rapport aux générations précédentes de liseuses. A titre de comparaison, le FnacBook et la Kobo Touch disposent d'une résolution de 167 ppp (800 par 600 pixels sur son écran de 6 pouces) tandis que la Kobo Mini - l'autre liseuse distribuée par la Fnac - présente une résolution de 200 ppp (800 par 600 pixels affichés sur son écran de 5 pouces). 

Il s'agit bien entendu d'un écran de type E-ink (encre électronique) noir et blanc traité antireflets d'excellente facture. Il est capable d'afficher 16 niveaux de gris.

L'écran tactile est un véritable plus sur ce genre de produit puisque cela confère un mimétisme incroyable avec la lecture d'un livre physique. On tourne les pages de la même manière ou plus exactement, vous pouvez paramétrer la manière de les tourner. Cependant qui dit écran tactile dit également traces de doigts à sa surface.

Certes, le tactile n'est pas celui d'un écran capacitif de tablettes ou de smartphones. Il est de type infrarouge et non multipoint. Cela reste suffisant pour tourner les pages mais lorsqu'il s'agit de taper du texte ou d'accéder aux paramètres, habitués que nous sommes à la fluidité de nos terminaux mobiles, on ressent la différence de sensibilité. Précisons également que la navigation et l'utilisation de la tablette se font uniquement via son écran tactile.

L'autre caractéristique essentielle de cette liseuse est l'éclairage intégré à l'écran. Il ne s'agit pas d'un rétroéclairage mais d'un éclairage dit LightLuxe. Il se fait grâce à des LED placées sur les bords. La lumière est dirigée par une couche disposée sur l'écran qui joue le rôle de guide d'ondes à l'image de la fibre optique. La lumière n'est pas dirigée vers vos yeux mais vers l'écran, ce qui occasionne beaucoup moins de fatigue oculaire.

Un bouton sur la tranche supérieure permet de l'activer alors que l'intensité de l'éclairage est réglable via l'écran tactile. Il permet de lire de nuit et dans l'obscurité et ne se traduit pas par la fatigue oculaire inévitable avec un écran rétroéclairé (celui d'une tablette par exemple). C'est un véritable plus que de disposer d'une telle fonctionnalité sur une liseuse. On peut ainsi lire en toutes circonstances avec un confort incroyable. 

Toutefois, si l'éclairage est véritablement bienvenu, on constate qu'il n'est pas parfaitement homogène sur la surface de l'écran. Cela reste donc perfectible même si ce petit défaut n'est en rien rédhibitoire.

Autre bémol : la bande noire située au bas de l'écran qui permet d'afficher le numéro de page et d'accéder au réglage de la luminosité. Il est toutefois possible de la faire disparaître en accédant aux paramètres : "Luminosité, veille et alimentation" puis pour "indicateur de luminosité apparaît", sélectionnez "lumineux". Mais on constate alors des tâches sombres au bas de l'écran

On conseillera de régler l'éclairage au minimum nécessaire pour moins de fatigue en conditions de faible luminosité.

Autre aspect important et non des moindres des écrans à technologie E-ink : le rafraichissement. C'est la pierre angulaire de ces écrans. C'est simplement lors de cette étape que l'écran consomme de l'énergie électrique mais il a la particularité de passer par une période courte durant laquelle l'écran devient noir. Cela nuit au confort d'utilisation mais on peut ici choisir la fréquence de périodes de rafraichissement dans les paramètres : une fois toutes les 6 pages tournées par exemple. C'est plutôt bien vu même s'il existe alors une certaine rémanence (cf photo ci-dessous) sur l'écran de ce que les pages précédentes affichaient. Cela reste très peu visible mais d'aucuns pourront être gênés ; il suffira alors d'augmenter la fréquence des rafraichissements.

Fnac_Kobo_Glo_h  Fnac_Kobo_Glo_ab       



Prise en main et ergonomie

D'emblée, ce qui frappe lorsqu'on saisit la Kobo Glo, c'est l'excellente prise en main. Le dos matelassé contribue à cela tout comme le poids plume de l'appareil : 185 grammes pour une liseuse avec écran de 6 pouces. La liseuse est très compacte. Ainsi, avec des dimensions de 11,4 x 15,7 x 1 cm, il est très facile de la transporter et de la ranger. La finition mâte est par ailleurs très bonne.

La Kobo Glo pourra ainsi se glisser dans un sac à main ou même dans une grande poche de veste. Elle accompagnera son utilisateur en toutes circonstances ou plutôt dans de nombreuses occasions. Toutefois, s'il s'agit d'un appareil nomade par excellence, elle n'est en rien tropicalisée. On peut lire en plein soleil mais on déconseillera par exemple de la prendre à la plage d'autant plus qu'elle offrirait deux entrées possibles au sable avec son port microUSB et son slot microSD. De plus, entre l'écran et les rebords se trouve un petit espace dans lequel la poussière ou les grains de sable pourront se loger facilement.

Le format 6 pouces est probablement idéal pour ce type d'appareil grâce au très bon compromis poids, confort de lecture et autonomie. Pour cette dernière, la Fnac indique un mois avant de la recharger sans utilisation du Wifi.

Si le tactile n'est pas celui d'une tablette, il remplit parfaitement sa tâche même si certains regretteront l'absence de boutons physiques comme sur de nombreux smartphones ou tablettes. Des boutons home, back et paramètres auraient effectivement encore amélioré l'ergonomie de l'appareil. Mais une fois compris comment accéder à "home" et aux paramètres depuis l'écran, on peut aisément s'en passer.

On appréciera également la possibilité de régler la mise en veille automatique en minutes. Celle-ci peut être par ailleurs déclenchée via son bouton poussoir (pression courte) qui permet aussi de l'éteindre (pression plus longue). On regrettera par contre une certaine lenteur pour l'allumer (comptez près de 20 secondes).



Fonctionnalités et réglages

La liseuse est un appareil dédié. Il a été développé pour la lecture de livres numériques et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle les niveaux de gris plutôt que la couleur suffisent. Toutefois, l'appareil offre de nombreuses fonctionnalités qui agrémentent, voire enrichissent, l'expérience de lecture.

Les fonctionnalités viennent d'abord avec les formats de fichiers acceptés par la Kobo Glo. L'ePub, le standard en matière de livre numérique, est roi et vous pourrez ainsi utiliser les nombreux ouvrages gratuits disponibles dans ce format sur internet (livres classiques par exemple).

Mais elle reconnait également les formats PDF, TXT, HTML et RTF. Ils sont les bienvenus même si la lecture de PDF n'est pas des plus pratiques sur ce genre d'appareil. On pourra zoomer à volonté mais l'écran se rafraîchira à chaque déplacement ou zoom. La lecture d'un magazine au format PDF reste donc un exercice peu adapté sur une telle liseuse.

Outre les formats dédiés à la lecture, elle reconnait également les formats images JPEG, GIF, PNG et TIFF.

Enfin, les amateurs de bandes dessinées apprécieront le support des formats CBZ et CBR. Mais, la lecture de tels fichiers n'est, comme pour les PDF, pas des plus pratiques sur un écran de 6 pouces. De surcroît, on "perd" la couleur.

La Kobo Touch supportait le format Mobi lisible également sur les Kindle. La Kobo Glo ne supporte pas ce format.

La multiplicité des formats reconnus conjuguée à la possibilité d'effectuer des glisser/déposer lorsqu'elle est connectée à un PC fait de la Kobo Glo un appareil très ouvert. On appréciera aussi une très grande simplicité d'utilisation. Cette dernière ne se fait toutefois pas au détriment des réglages possibles.

Appuyez dans la zone centrale et deux bandes apparaissent. Elles vous donnent accès à tout.

La barre du bas est contextuelle et renseigne sur le pourcentage de pages lues, permet de changer à la volée les paramètres de lecture (façon de tourner les pages), d'accéder à la table des matières, aux annotations, de traduire (anglais vers français), de trouver une définition (dictionnaire multilingue intégré avec français/anglais installé par défaut) et d'effectuer une recherche dans le livre, mais aussi de définir la taille des marges, de l'interligne, de la justification et des polices. Pour ces dernières, 11 sont proposées avec choix possible de 24 tailles. Il est possible d'en ajouter autant qu'on le désire.

Fnac_Kobo_Glo_m  

La prise de notes et la recherche de définitions sont des plus pratiques. Cliquez sur un mot et sa définition s'affichera automatiquement. La gestion des curseurs pour sélectionner des expressions n'est toutefois pas triviale. On pourra également surligner des parties du texte, prendre des notes en s'aidant du clavier virtuel, chercher tous les extraits incluant un terme sélectionné et même poster des passages du texte sur son compte Facebook.

La barre du haut permet d'accéder directement à la page d'accueil et aux paramètres tandis que le niveau de la batterie et le titre du livre sont indiqués.


Fnac_Kobo_Glo_e Fnac_Kobo_Glo_q  

Dans "Paramètres", "Suppléments" donne accès à un jeu d'échecs, un carnet de croquis, un jeu de Sudoku et au navigateur internet. Autant le dire tout de suite, s'il peut dépanner, ce dernier n'est pas très pratique d'utilisation, voire pas adapté à l'écran d'une liseuse (rafraichissements intempestifs, lenteur d'utilisation et absence de couleurs). En revanche, les autres petits utilitaires sont les bienvenus même si le carnet de croquis reste très basique et manque de réactivité.

Sur la page d'accueil, la librairie permettra d'acheter facilement des livres sur le site de la Fnac, tandis que "Lecture" donne accès à vos différents fichiers avec présentés sous forme de mosaïque les 5 derniers ouvrages consultés. Un bouton Sync sert à synchroniser la liseuse via le Wifi tandis que "Bibliothèque" donne accès à tous vos ouvrages, magazines… Enfin, "Reading Life" indique des statistiques de lecture (minutes par session de lecture, heures de lecture, pages tournées, livres finis, heures totales de lecture, pourcentage de votre bibliothèque qui a été lu…) et renseigne sur les "récompenses". Ces dernières reposent sur un système qui attribue des récompenses lors de la lecture : lors d'une très longue session de lecture par exemple ou encore si vous postez fréquemment des extraits sur votre profil Facebook. C'est plutôt ludique et ceux qui n'apprécient pas pourront désactiver ce système.

Fnac_Kobo_Glo_am 

La Kobo Glo a également été développée pour accéder aisément à la librairie numérique de la Fnac. L’accès au catalogue de la fnac peut se faire via le wifi. A l’instar des mp3 sur iTunes par exemple, les débuts des livres peuvent être téléchargés gratuitement.

Fnac_Kobo_Glo_r Fnac_Kobo_Glo_s 

Fnac_Kobo_Glo_p Fnac_Kobo_Glo_o 

Fnac_Kobo_Glo_n 



Ce qui reste perfectible

On le voit au fil de la description de la Kobo Glo : il s'agit d'un appareil bien pensé qu'on adoptera très facilement et rapidement. Ses atouts maîtres sont sa simplicité et son confort d'utilisation. Mais, certains points restent perfectibles.

On regrettera ainsi l'absence d'accéléromètre qui aurait rendu la lecture de PDF et de BDs au format CBR ou CBZ plus pratique. En son absence, on passera du mode portait au mode paysage (et vice versa) en appuyant sur une touche virtuelle.

L'éclairage distingue la Kobo Glo de nombreuses autres liseuses. Son intensité peut être réglée mais il n'est pas parfaitement homogène même s'il en faudrait peu pour qu'il le soit.

Doter l'E-ink d'une couche tactile confère un véritable plus aux liseuses. On aimerait toutefois qu'il gagne encore en réactivité. La Kobo Glo offre de nombreuses fonctionnalités et si la sensibilité convient parfaitement pour tourner les pages, elle gagnerait à être meilleure pour y accéder.

Sur le cahier de doléances, on pourra ajouter le revêtement sur lequel les traces de doigt marquent (c'est le modèle noir qui a été testé).

Fnac_Kobo_Glo_y 

Enfin, d'aucuns pourront regretter que la Kobo Glo ne puisse pas lire les mp3 et donc les livres audio. Réduire le temps de démarrage serait aussi appréciable.

La lecture des PDF reste problématique sur une liseuse. Toutefois, il existe des parades afin de la faciliter. Odyssey a ainsi développé un algorithme dénommé PDF reflow qui simplifie la mise en page des journaux ou autres magazines et la rend plus agréable. On aurait aimé qu'une telle fonctionnalité soit présente sur une liseuse du calibre de Kobo Glo.

La Kobo Glo peut se connecter à internet via le Wifi mais lors de la lecture on ne peut accéder directement à wikipédia ou au moteur de recherche de Google.



Connexion au cloud depuis la Kobo Glo

Si le navigateur internet intégré et bien caché dans les suppléments est peu pratique à l'usage, son existence permettra d'accéder à vos différents casiers numériques dans le cloud (Box, Dropbox, SkyDrive…). Ceci, vous permettra de télécharger les fichiers que vous aurez pris soin d'uploader dans votre box sans même avoir à connecter la Kobo Glo à un ordinateur via l'USB.

Pour ce faire, il suffit d'accéder à www.dropbox.com (que vous pourrez mettre en favori) par exemple depuis le navigateur internet, d'entrer les identifiants et d'accéder au répertoire où se trouve le fichier. Cliquez dessus et il vous sera proposé de le télécharger. Il ne vous reste alors plus qu'à vous rendre dans bibliothèque où il sera alors présent.

Le test a été fait avec dropbox et le fichier ePub du livre Ubik de Philip K. Dick.

Fnac_Kobo_Glo_ac Fnac_Kobo_Glo_ae 

Tentative a également été faite d'accéder à des fichiers sauvegardés dans Drive (Google) mais sans succès.

En revanche, cela fonctionne parfaitement avec SkyDrive (Microsoft). Il suffit d'accéder à l'URL https://skydrive.live.com/ et de préciser ses identifiants. Ensuite, parcourez les répertoires puis sélectionnez le fichier de votre choix. Il vous est proposé de le télécharger ; cliquez dès lors sur "Continuer". S'il s'agit d'un ePub, il sera automatiquement transféré dans votre bilbiothèque.

Fnac_Kobo_Glo_ag Fnac_Kobo_Glo_ah 

Fnac_Kobo_Glo_aj Fnac_Kobo_Glo_ak 

Fnac_Kobo_Glo_al 



Conclusion

La Kobo Glo réunit toutes les qualités pour que vous ne puissiez plus vous passer d'elle après l'avoir essayée. Elle est comparable (même résolution, même type d'éclairage, écran tactile…) à la Kindle PaperWhite d'Amazon également commercialisée à 130€ et à la Cybook Odyssey HD FrontLight (toutefois plus onéreuse). Elle a pour elle un poids plume de 185 grammes (180 g pour l'Odyssey HD FrontLight mais 213 g pour la Kindle PaperWhite Wifi). Cà et là, on pourra lui trouver quelques petits défauts mais ils ne sont en rien rédhibitoires. La Kobo Glo incarne bien ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle dans le domaine des liseuses numériques.

Vous pouvez également vous reporter à notre test de la Kindle PaperWhite d'Amazon.



+ Les plus
  • éclairage intégré
  • résolution élevée (213 ppp)
  • système ouvert
  • support des fichiers cbr et cbz (BDs)
  • autonomie (1 mois sans utilisation du Wifi)
  • contraste
  • accès au cloud possible (voir astuce)
- Les moins
  • traces de doigts
  • pas de version 3G
  • rémanence entre les rafraichissements
  • éclairage non homogène
  • pas de mulitpoint pour le tactile

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
LordHyde offline Hors ligne Héroïque avatar 862 points
Le #1253312
Bonjour,
qu'en est-il de la gestion de la bibliothèque des livres stocké directement dans la mémoire de la liseuse?

Avoir beaucoup de mémoire (2Go), c'est très bien mais quand on dépasse la 100 de livres stockés, l'accessibilité de ces livres devient alors importante.

Les méta-données sont-elles entièrement gérées?
Possibilité de classement par genre, collection, de changement de catégories (lu / non-lu)??

Lisant beaucoup sur liseuses (possesseur des 2 dernières générations de Sony et du Kindle Amazon), avoir de la mémoire mais pas de gestion correcte de bibliothèque peut freiner énormément...

Merci d'avoir lu jusqu'ici.
ydhainaut offline Hors ligne Vétéran avatar 1004 points
Le #1254072
LordHyde a écrit :

Bonjour,
qu'en est-il de la gestion de la bibliothèque des livres stocké directement dans la mémoire de la liseuse?

Avoir beaucoup de mémoire (2Go), c'est très bien mais quand on dépasse la 100 de livres stockés, l'accessibilité de ces livres devient alors importante.

Les méta-données sont-elles entièrement gérées?
Possibilité de classement par genre, collection, de changement de catégories (lu / non-lu)??

Lisant beaucoup sur liseuses (possesseur des 2 dernières générations de Sony et du Kindle Amazon), avoir de la mémoire mais pas de gestion correcte de bibliothèque peut freiner énormément...

Merci d'avoir lu jusqu'ici.


Calibre est capable de générer des "Etagères" sur le Kobo Glo (spécifiquement) correspondant chacune à un genre.
Pour Gérer les bibliothèques sur PC, on oubliera les logiciels fournis (Kobo,Sony) tous buggués pour n'utiliser que Calibre.
La recherche par auteur (Sony,Kobo) est instantanée (testé avec 3500 livres). très lente sur Kindle classic (qui cherche a indexer Full texte on se demande pourquoi)

Le rétro éclairage n'est pas convaincant sur Kobo Glo. au final je préfère la Sony non rétro eclairée


pipo91 offline Hors ligne Héroïque icone 948 points
Le #1282692
Bon, pas de nouveaux trucs transcendants par rapport aux anciens modèlesalors ? Ah ! si.... L'éclairage, bof !
damrod offline Hors ligne Vétéran avatar 1054 points
Le #1303702
perso ma cybook odyssey hd avec eclairage frontale (arreter de dire retro-eclairage c debile c tout le contraire...le retro eclairage c les tablettes c ca qui vous niquent les yeux !!)
est tres bien, et on peut naviguer par dossier ou par auteur/titre/genre
perso c par dossier c bien plus pratique vu que la gestion des series est tres bien faite dans calibre mais pas gérer dans les liseuses !!
dans le genre debile de chez debile !
tu prends wheel of time : 14tomes environ en vo...et tu dois les ouvrir un par un pour savoir si c le numero 5 ou le 10 ?
on croit rever...
au moins par dossier, ca t'affiche les livres par nom de fichier donc si tu mets le numero dans la serie au debut c nickel
Genaro offline Hors ligne Héroïque avatar 909 points
Le #1413132
Possesseur du Cybook Odyssey je tiens à signaler qu'en effet l’algorithme PDF reflow fonctionne très bien sur cette liseuse.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire