Le laboratoire spatial chinois Tiangong-1 est hors de contrôle, sa chute inévitable.

Le par Mathieu M.  |  31 commentaire(s)
Tiangong-2 1

Après avoir réussi à mettre en orbite son nouveau laboratoire spatial, la Chine confirme une rumeur qui courait depuis plusieurs mois : sa première station, Tiangong-1 est hors de contrôle.

La volonté de la Chine de lancer une nouvelle base pour sa future station spatiale, Tiangong-2 sans la relier au premier module était un élément qui venait déjà confirmer les précédentes rumeurs : finalement, Tiangong 1 était bien hors de contrôle depuis de longs mois.

Tiangong 1 aura ainsi flanché moins de 5 ans après son lancement. Sa mission ne devait pas excéder 2016, mais la Chine avait bon espoir de maintenir son module dans l'espace pendant plusieurs années comme le font les autres agences spatiales avec l'ensemble de leurs programmes.

Tiangong 1

Cela faisait de longs mois que les rumeurs évoquaient une perte de contrôle par la Chine de Tiangong 1. Le module spatial serait toujours intact, il présente une forme cylindrique d'une dizaine de mètres de long et se situe en orbite à 370 km de hauteur.

La mauvaise nouvelle, c'est que sans aucun contrôle sur la station, cette dernière a déjà entamé un ralentissement qui amènera à sa chute sur Terre. Le module devrait ainsi s'écraser sur Terre pendant la seconde moitié de l'année 2017.

Autre problème : il est impossible, à l'heure actuelle, de définir dans quel endroit du globe Tiangong-1 s'écrasera. On sait déjà que le module sera partiellement détruit du fait des frottements lors de son entrée dans l'atmosphère, mais de gros morceaux du laboratoire, certains pesant plus de 100 kg devraient frapper le sol.

La partie la plus imposante de Tiangong-1, son moteur, devrait ainsi particulièrement résister à l'entrée dans l'atmosphère. Les spécialistes se veulent toutefois rassurants : la population de la planète se concentre sur seulement 2,9% de sa surface, il y a donc peu de chances de voir la station s'écraser dans une zone densément peuplée.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
lebonga Hors ligne VIP avatar 31499 points
Le #1924310
J'espère que les débris tomberont en mer...
KAISER59 Hors ligne VIP icone 9193 points
Le #1924315
lebonga a écrit :

J'espère que les débris tomberont en mer...


.... de chine :-)
Yacka Hors ligne Vénéré icone 3383 points
Le #1924317
ça va tomber sur les états unis, comme dans tous les films catastrophes, c'est toujours aux usa que ça arrive, et avec un peu de chances si l'autre pingouin à perruque jaune était (berk) élu ça tomberait même sur la maison blanche
skynet Hors ligne VIP icone 79080 points
Le #1924328
Et pouquoi ne pas envoyer un missile pour le détruire dans l'espace pour en faire de petits morceaux ?
Ce serait bien de tester de telles technologies pour un problème qui risque de survenir à nouveau.
lebonga Hors ligne VIP avatar 31499 points
Le #1924329
skynet >>>trop cher, on verra bien ou il se dirige... Et si c'est sur White House, là, on balancera c'qui faut...
drahus Hors ligne VIP icone 5720 points
Le #1924333
Va falloir faire gaffe a pas se prendre un chiottes sur la gueule.
Vikingfr Hors ligne Vénéré avatar 3682 points
Le #1924335
HS en moins de 5 ans.. c'est normal, c'est du "made in china"..
dafy Hors ligne Vétéran icone 1670 points
Le #1924344
"il y a donc peu de chances de voir la station s'écraser dans une zone densément peuplée." Cela ne m'arrange pas, étant dans une zone pas densément peuplée. Je ne gagne jamais au loto, j'espère que j'aurai autant de chance
Phil038 Hors ligne Héroïque avatar 571 points
Le #1924346
71% de notre planète est constituée d'eau ... Ça nous laisse de quoi
iFlo59 Connecté VIP icone 30404 points
Premium
Le #1924358
"Les spécialistes se veulent toutefois rassurants : la population de la planète se concentre sur seulement 2,9% de sa surface, il y a donc peu de chances de voir la station s'écraser dans une zone densément peuplée."

"Se veulent"... Cela ne dira pas que ça tombera là où il faut, mais là où il ne faut pas
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire