Système de lancement aéroporté de satellites : un démonstrateur a volé à Kourou

Le par  |  1 commentaire(s)
altair

Un démonstrateur d'un système européen pour le lancement aéroporté de petits satellites a terminé une campagne d'essai avec le largage d'une maquette de fusée.

Cette semaine, l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (Onera) a annoncé le vol avec succès depuis le Centre spatial guyanais de Kourou d'un démonstrateur de système de lancement aéroporté de petits satellites.

Lors d'une campagne d'essai, le dernier vol de ce démonstrateur Eole a eu lieu le 7 septembre avec le largage d'une maquette de fusée. Le démonstrateur a été développé par l'Onera pour le compte du Cnes (Centre national d'études spatiales) et Aviation Design.

" C'est la preuve que ce système innovant de lancement aéroporté peut prendre son envol ", écrit l'Onera.

Dans le cadre du projet Altair (Air Launch space Transportation using an Automated aircraft and an Innovative Rocket) qui a reçu le soutien financier de l'Union européenne, le but est de démontrer la faisabilité d'un système de lancement à bas coût pour l'envoi de satellites de 50 à 150 kg en orbite terrestre basse entre 400 et 1000 km.

Le porteur est un avion automatisé réutilisable qui largue en altitude un lanceur à propulsion hybride voulue écologique. Le système doit offrir une plus grande flexibilité pour les lancements de petits satellites, sans attendre d'être les charges utiles secondaires de missions avec de gros satellites.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2078091
Ca coûte évidemment moins cher de faire décoller une fusée depuis un avion que depuis le sol. C'est une vieille idée qui aurait dû être mise en pratique beaucoup plus tôt.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme