Test de l'ensemble LFPK1 Location Free de Sony

Le par Manuel D. C.  |  6 commentaire(s)
Article n° 185 - Test de l?ensemble LFPK1 Location Free de Sony (120*120)

A l'heure où les loisirs numériques déferlent dans notre quotidien, poussés notamment par la vague Internet, les constructeurs lancent tour à tour de nouvelles tendances numériques. Si bien que la maison numérique n'est plus un rêve inaccessible mais bel et bien une réalité. Et Sony nous propose de rentrer un peu plus dans cette ère du numérique avec son ensemble LF-PK1 Location Free permettant de diffuser vos programmes préférés partout dans la maison, mais également où que vous vous trouviez par le biais d'une connexion Internet. L'ensemble LF-PK1 tient-il toutes ces promesses ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir dans ce dossier.

Introduction

(Cliquez pour agrandir)

Nous sommes très nombreux à nous imaginer que le monde de la maison numérique nous est inaccessible. Bien sûr, nous sommes encore loin de pouvoir changer nos habitudes vitales au quotidien comme le laissent imaginer les meilleurs films et ouvrages de science-fiction.

Bref, votre domestique holographique, tel que vous pouvez vous l’imaginer, vous réveillant de sa voix suave avant de vous préparer copieusement votre petit déjeuner, ce n’est pas encore pour aujourd’hui. Même si l’on voit déjà apparaître divers appareils électroniques aspirant à changer notre quotidien comme les premiers aspirateurs autonomes, ou encore les réfrigérateurs avec connexion Internet sans oublier les progrès dans le domaine de la domotique.

Mais les constructeurs n’ont pas la prétention de lancer de nouveaux équipements qui changeront radicalement notre façon de vivre. Ils se limitent pour la plupart et pour l’instant à la convergence des loisirs numériques dans nos foyers. Le but étant bien sûr d’offrir un environnement multimédia répondant aux besoins personnels et de divertissement. Mais pour séduire les utilisateurs, certains éléments clés sont indispensables.

LocationFree


A commencer par la technologie sans-fil qui offre une grande mobilité. Cette technologie permet de s’affranchir d’un grand nombre de connectiques encombrantes difficile à dissimuler et de couvrir votre domicile dans sa totalité. Envoyer un e-mail, visionner un film, un programme TV, écouter de la musique, surfer sur Internet, t’chater où que vous vous trouviez devient un jeu d’enfant.

Mais pour permettre une intégration parfaite et harmonieuse avec la décoration intérieure, l’aspect esthétique joue également un rôle important. Pour finir, le concept de la « maison numérique » doit offrir une grande simplicité d’installation et d’utilisation (branchez et utilisez). Ce qui permet de rendre l’utilisation du numérique agréable et d’éviter toute forme de découragement et d’agacement.

../..


Présentation du LFPK1

Commercialisé sous le nom de LocationFree, le LF-PK1 de Sony se présente sous la forme d’un boitier léger (environ 490 grammes), ou plus exactement d’une station de base discrète (4,6x18x12,8 cm) de couleur noir et présentant un design assez sobre. La station dispose d’un pied démontable facilitant l’intégration dans votre salon par exemple.


Disposant de la technologie de transmission sans-fil IEEE 802.11 b/g offrant un débit pouvant atteindre jusqu’à 54 Mbps, la station de base joue le rôle de point d’accès WiFi. Il suffit alors de placer le LF-PK1 dans votre salon pour vous permettre de diffuser vos contenus vidéo dans toute la maison. Néanmoins, si l’intégration de l’antenne de transmission à l’intérieur de la station de base offre une meilleure intégration chez soi, elle réduit également la portée du signal. Suivant la superficie de votre domicile, mais également le type de matériau de vos cloisons, il sera éventuellement nécessaire d’ajouter un point d’accès WiFi pour amplifier le signal.

En plus du WiFi, le LF-PK1 dispose d’un port RJ45 Ethernet 10base-T/100base-TX permettant d’accéder à vos contenus vidéo par le biais d’Internet. Néanmoins, pour utiliser la fonction NETAV qui permet d’encoder et de transmettre le contenu vidéo au format MPEG-4 et l’Audio au format AAC, Sony préconise une connexion Adsl haut débit offrant au moins 300 Kbps en émission/réception.

La station de base offre la possibilité de contrôler jusqu’à deux appareils audio/vidéo via l’émetteur infrarouge (VM-50) fourni et à brancher sur la prise IR Blaster.



Ce sont ensuite deux entrées audio et vidéo de type RCA dont dispose la station de base du LF-PK1 pour traiter les sources audio/vidéo. On regrettera l’absence de connecteurs de type S-Vidéo permettant de véhiculer séparément les signaux de Luminance et de Chrominance. L’avantage étant de ne pas dégrader la qualité d’image.

Pour compléter la connectique arrière de la station de base, l’ensemble LF-PK1 est livré avec une prise péritel A/V (RCA), un câble audio/vidéo RCA et le logiciel LocationFree player à installer sur un PC/MAC.

Fiche technique :

Système de couleurs : PAL/SECAM/NTSC/PAL60
Réseau sans-fil : WiFi IEEE 802.11 b/g (11 canaux, bande de 2.4 Ghz, antenne intégrée)
Réseau filaire : Ethernet 10BASE-T/100BASE-TX avec interface RJ-45
Système de commande infrarouge via mini prise IR Blaster
Entrée vidéo 1 : RCA vidéo, 2 prises RCA audio (R+L)
Entrée vidéo 2 : RCA vidéo, 2 prises RCA audio (R+L)
Support DHCP, UPnP, NetAV
Système d’encodage/décodage A/V : MPEG-4 3ivx & MPEG-4 AAC audio
Configuration via navigateur Internet
Accessoires : dispositif infrarouge filaire VM-50, câble péritel A/V, câble A/V RCA, support de la station de base, logiciel LocationFree player (LFA-PC2)
Garantie constructeur 1 an
Prix conseillé : 299 euros

../..


Une installation à la portée de tous '

Proposer un appareil capable de diffuser vos vidéos et/ou programmes TV afin de les regarder chez soi ou en déplacement grâce à Internet est une très bonne chose. Mais pour séduire les acheteurs, l'ensemble doit être de type « prêt à l’emploi ».

Comme tout appareil électronique, il y a des branchements à effectuer. Bref, rien de compliqué en apparence avec pour commencer la connexion de la station de base avec les sources vidéos via les câbles fournis à la station de base. Vient ensuite le câble réseau de type RJ45 vers votre modem ou routeur UPnP. Dans le cas contraire, il suffira d’ouvrir le port 5021 par défaut (TCP, UDP), ce qui pourra rebuter les moins experts. Si nécessaire, vous pouvez spécifier un numéro de port compris entre 5021 et 5999.

Mais aujourd'hui, la majorité des modems, routeurs et modem/routeurs intègrent la fonction UPnP qui configure tout ceci automatiquement pour vous. Puis enfin, l’émetteur infrarouge VM-50 relié à la mini prise IR blaster et à placer juste au dessus (ou en dessous) du capteur de la télécommande de votre appareil vidéo de salon.




Dans le cas où vous souhaiteriez utiliser deux sources vidéo, il faut que ces sources soient à proximité l’une de l’autre (le plus courant étant l’une sur l’autre). Mais là où ca se complique, c’est que les capteurs de télécommande de ces sources vidéo doivent être alignés. Et tout dépendra donc de la disposition de votre installation de salon.

Si vous disposez d’appareils intégrant le capteur de télécommande du même côté, comme c’est le cas avec les appareils audio/vidéo de la gamme Sony, vous ne rencontrerez aucune difficulté. Mais dans le cas contraire, vous rencontrerez rapidement des problèmes, la technologie infrarouge nécessitant une grande précision pour orienter le signal. D’ailleurs, nous avons été confrontés à ce genre de soucis lors de nos tests puisque l’un des capteurs (notre lecteur DVD de salon) se trouvait à l’extrémité gauche de l’appareil et l’autre (le décodeur/tuner TV) à l’extrémité droite de l’appareil.
Il serait vraiment temps que les tous constructeurs prennent conscience des avantages à utiliser la technologie par radiofréquences bien plus souple et confortable à utiliser puisqu’il n’est pas indispensable d’orienter la télécommande vers l’appareil pour le piloter. A l’usage, c’est vraiment très agréable.

Pour finir, il suffit de brancher le cordon d’alimentation et hormis cette « grosse limitation » liée à la technologie IR, il n’y a vraiment rien de sorcier.

../..


L'ensemble LocationFree prêt à l'emploi

Une fois la partie branchement effectuée, il reste à configurer l’ensemble. Il faut pour commencer installer le lecteur LocationFree à l’aide du cd-rom si vous utilisez un PC portable. Pour utiliser la PSP, il suffit de mettre à jour votre firmware à partir de la version 2.5. Mais là ou il aurait été également intéressant d’utiliser le dispositif LocationFree sur un TabletPC ou même un Origami (UMPC), le lecteur n’est compatible qu’avec les systèmes d’exploitation Windows XP SP2, Windows 2000 SP4 et MAC OS.

Bref, une fois le logiciel installé, que ce soit sur votre PSP ou un PC, la procédure de configuration reste identique. Il suffit d’appuyer sur le bouton Setup mode situé à l’arrière de la station de base avant de lancer le lecteur LocationFree. Celui-ci vous permettra de configurer la station de base et d’enregistrer les dispositifs qui y auront accès. Après vous être identifié (il est recommandé de modifier le nom utilisateur et le mot de passe), l’onglet « configuration facile » ne nécessitera que quelques clics de votre part pour initialiser le LF-PK1. A condition toutefois d’avoir activé la fonction DHCP et UPnP de votre modem/routeur au préalable. Sony a apporté un grand soin au dispositif de configuration qui est vraiment simple et rapide. Les novices apprécieront.


Sony n'a pas oublié les plus experts d'entre nous, et il est possible d’accéder à une console de configuration avancée assez complète. Il sera en outre possible de paramétrer manuellement l'adresse IP de la station de base, l’adresse IP de la passerelle, le DNS dynamique, d’activer/désactiver certaines fonctions telles que le DHCP ou l’UPnP et bien d’autres encore comme l’aspect sécurité (SSID, WEP, enregistrements de plusieurs dispositifs, etc.).
Une fois la configuration terminée, la station de base redémarre et vous pouvez vous connecter au LF-PK1 pour un dernier paramétrage avant de pouvoir l'utiliser. Il reste en effet à indiquer au lecteur LocationFree le type de lecteur audio/vidéo ou décodeur TV que vous utilisez (marque et modèle) pour permettre un pilotage à distance.

Malheureusement, la base de données matériel n'est pas des plus complètes, et il faudra attendre les prochaines mises à jour pour voir d'autres appareils de salon rajoutés. A ce titre, la mise à jour logicielle de la station de base s’effectue via le panneau de configuration avancée en un seul clic. Une mise à jour automatisée aurait été un choix plus judicieux.


../..


Conclusion

En pratique, le concept du LF-PK1 est vraiment intéressant et sa configuration ainsi que son utilisation s’effectue de façon très intuitive. Ce qui rend l’utilisation de l’ensemble Sony LocationFree très agréable comme en témoigne la connexion à la station de base qui est entièrement automatisée.

C'est-à-dire que le LF-PK1 détectera pour vous le type de connexion à utiliser en fonction de l’endroit où vous vous trouvez (Internet ou sans-fil). La fonction NetAV, même si elle ne présente rien de révolutionnaire fonctionne à merveille.
Pour ce qui est de la qualité et aussi étrange que cela puisse paraître, Sony n’a donné aucune information quand au type de codec utilisé pour diffuser l’audio/vidéo. Hormis que c’est le format Mpeg-4 pour la partie vidéo et le Mpeg-4 AAC pour l'audio.

Pour rappel, le Mpeg-4 se décompose en une suite de sous-ensembles, de profils et de niveaux dans le but d’adapter le codec à ses besoins (streaming audio, vidéo, fonctions multimédia, sous-titrage, H.264/AVC, etc.). Pour le reste, nous savons que c’est le système de compression/décompression propriétaire 3ivx qui est ici utilisé. Et compte tenu de la bande passante préconisée par Sony, il est fort probable que ce soit le Mpeg-4 AAC LC (Advanced Audio Coding Low Complexity) qui soit utilisé pour la partie audio. Celui-ci est particulièrement adapté aux faibles bitrates (jusqu’à 300 Kbps) et se situe en dessous du format Ogg Vorbis ou MP3 Pro.

Pour la partie vidéo, nous pensons que le LF-PK1 n’emploi qu’un seul et unique profil MPEG-4 vidéo. Pourtant, pour une diffusion au sein du foyer, il aurait été plus judicieux de mieux profiter de la bande passante offerte par le WiFi 802.11g (54 Mbps) en optant pour un profil Mpeg-4 plus complexe permettant de bénéficier d’une meilleure qualité d’image. Car l’image affiché sur notre PC portable était loin d’être satisfaisante si ce n'est en mode fenêtre, et encore.

Et même si l’affichage sur la PSP reste très correcte, il apparaît clairement que la résolution 480 x 272 pixels qu’est capable d’afficher la PSP n’est pas pleinement utilisée.
    

Proposé à moins de 300 euros, Sony a une nouvelle fois innové avec le LFPK1 LocationFree qui se montre accessible à un large public. Car même si VideoLan (VLC), qui est un logiciel Open Source de lecture/diffusion multiformats (Mpeg-1/2/3/4, DivX, XviD, OggVorbis, AAC, etc.), semble être la meilleure alternative, celui-ci est également plus complexe à mettre en oeuvre et nécessite une large bande passante pour la diffusion via Internet (unicast, multicast). Sans oublier le fait qu'il est incapable de piloter tout type d'appareils audio/vidéo de salon.

Et les différents boîtiers multimédia de salon proposés se limitent uniquement à la diffusion de contenus numériques à la maison avec la possibilité de stockage sur disque dur en option. Néanmoins, en utilisateurs exigeants que nous sommes à Génération-NT, nous aurions préféré voir le LFPK1 de Sony équipé d'une meilleure puce de compression/décompression associée à une prise HDMI pour profiter de la Haute Définition, la qualité de restitution audio/vidéo nous ayant un peu déçu. Mais cela a au moins le mérite de ne pas nécessiter un gros besoin en bande passante puisque 300 Kbps suffisent en émission/réception. Et l'impact sur un écran de faible résolution reste dérisoire.

Espérons toutefois que Sony prévoira très vite d'étendre le domaine d'utilisation de son LFPK1 LocationFree aux Tablets PC, UMPC, Origami et autres baladeurs audio/vidéo disposant d'une connexion WiFi. L'intérêt n'en sera que décuplé.


+ Les plus
  • Facilité d'installation
  • Finition correcte
  • Concept
  • Faible besoin en bande passante
  • Bundle complet
  • Portée et stabilité du WiFi
  • Bonnes performances de l'assistance Sony pour l'installation/dépannage
- Les moins
  • Prix un peu élevé
  • Pas d'entrée S-Vidéo
  • Système IR un peu contraignant (capteurs devant être obligatoirement alignés)
  • Qualité de compression/décompression MPEG-4


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Maui37 Hors ligne Héroïque avatar 643 points
Le #169875
C'est quoi ce test '
C'est une pub, une copie de la brochure '
Ou vous avez vraiment testé la bête....
Concretement, ça fait quoi '
Faut allumer quel appareil '
Sur un PC on a acces à quoi '
Comment on se connecte au bouzin '
Rien compris..... ou alors je suis très con.
Raymond Hors ligne Equipe GNT icone 2835 points
Le #169876
je vote pour la dernière possibilité !
LordWolfy Hors ligne Vétéran avatar 2417 points
Le #169877
Il ne faut pas juste regarder les images
il y a des lignes ou le testeur explique ce qu'il a fait, les problèmes rencontrés ...
peut être il y aurait pu avoir un peu plus de page avec d'autres trucs dedans mais l'essentiel est la puisque cela nous permet de découvrir l'appareil

Un Bon Petit test d'été quoi
Manuel D.C. Hors ligne Héroïque avatar 792 points
Le #169878
Je souhaitais rajouter une page un peu plus technique permettant de découvrir davantage la partie Hardware, mais malheureusement Sony s'est montré très discret sur le sujet et même un démontage de la machine n'a pas permis de mettre en avant la partie matérielle.

Maui37 Hors ligne Héroïque avatar 643 points
Le #169879
OK, ok, j'y suis allé un peu fort, mais ma remarque était : mais qu'est ce qu'on peut faire avec cet outil ''
J'avoue que je n'ai pas vraiment compris à quoi ça sert, même si ça a l'air puissant.
jcc Hors ligne Héroïque avatar 652 points
Le #169880
En bref; tu as ton location free d'installé chez toi sur ta ligne adsl en france par ex. Tu l'as branché de façon à piloter un decodeur Canal sat par exemple. tu configure également sur un Pc Portable ou une Psp la reception du signal Location Free.
Avec ton Pc portable ou ta psp, tu te trouves n'importe où dans le monde avec un acces wifi ou autre, et bien tu peux recevoir le signal de ton decodeur canalsat qui se trouve chez toi.
Tu te trouves par exemple à Los Angeles et que tu as envies de regarder un match de foot qui passe sur C+, grace au Location Free tu pourras le suivre sur ton Pc Portable ou ta Psp..
J'espere t'avoir eclairé...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire