LG Electronics attaque Wiko pour violation de brevets

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Yonhap News
Wiko View 2 02

Le groupe coréen LG Electronics attaque le jeune fabricant de smartphones Wiko pour la violation de plusieurs de ses brevets.

La marque LG Electronics s'attaque au fabricant de smartphones Wiko, créé en France mais désormais pleinement associé au chinois Tinno, et l'accuse de violation de plusieurs de ses brevets sur la 4G LTE appliquée aux appareils mobiles.

Une plainte a été déposée auprès du tribunal de Mannheim (Allemagne) pour la violation de trois brevets, après l'échec de négociations pour obtenir des droits de licence depuis 2015.

LG logo

Cette initiative vient mettre la pression sur  Wiko afin de l'obliger à assouplir ses positions et revenir à la table des négociations, ce qui ne fait sans doute pas les affaires de la marque marseillaise dont le coeur d'activité vise le segment des smartphones à bas coût, même si les derniers lancements, comme le Wiko View 2, tendent vers une montée en gamme.

Accepter de payer des droits de licence reviendrait sans doute à augmenter le coût de ses smartphones, constituant une mauvaise nouvelle sur ce créneau bondé et dont le prix est justement l'une des armes de séduction.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme