LightSail 2 : la démonstration de voile solaire est un succès !

Le par  |  3 commentaire(s)
lightsail-2

Un petit satellite peut utiliser les photons du Soleil pour se propulser par ses propres moyens. La démonstration de voile solaire en orbite terrestre avec LightSail 2 est annoncée comme un succès.

Le 25 juin dernier, le lanceur lourd Falcon Heavy de SpaceX a effectué le troisième vol de son histoire avec à bord 6 satellites d'occultation radio et 18 petits satellites qui ont été déployés à des altitudes différentes. Parmi ceux-ci, le démonstrateur LightSail 2 de la Planetary Society.

LightSail 2 est un CubeSat 3U (11,3 x 11,3 x 48,7 cm) de 5 kg avec une voile solaire de 4,5 micromètres d'épaisseur en polymère de Mylar réfléchissant et couvrant une surface de 32 m² lorsqu'elle est déployée. Pour son déploiement en orbite qui a eu lieu une semaine après le lancement, LightSail 2 était dans le satellite Prox-1. La voile solaire a été déployée le 23 juillet.

Lightsail 02
L'organisation américaine à but non lucratif annonce le succès pour la mission du projet LightSail 2 qui avait bénéficié d'un financement participatif. " Au cours des quatre derniers jours, l'engin spatial a élevé son point culminant en orbite, ou apogée, d'environ 2 km ", écrit la Planetary Society.

" Le périgée, ou point bas de son orbite, a chuté d'un niveau similaire, ce qui est conforme aux attentes avant le vol en ce qui concerne les effets de la traînée atmosphérique sur l'engin. L'équipe de la mission a confirmé que l'augmentation de l'apogée ne peut être attribuée qu'à la voile solaire. "

L'objectif principal de la mission a donc été atteint, à savoir la démonstration d'une propulsion en orbite terrestre en utilisant une voile solaire (et les photons du Soleil).

" Notre critère était de démontrer la navigation solaire contrôlée dans un CubeSat en modifiant l'orbite de l'engin spatial en utilisant uniquement la légère pression du Soleil, ce qui n'a jamais été fait auparavant. Je suis extrêmement fier de cette équipe. La route a été longue et nous l'avons fait ", déclare Bruce Betts de la Planetary Society.

Les données recueillies vont être partagées avec la Nasa. L'agence spatiale américaine ambitionne le lancement d'un CubeSat 6U dans le cadre du projet NEA Scout (Near-Earth Asteroid Scout) avec une voile solaire de 85 m² qui sera déployée pour adapter sa trajectoire au survol d'un astéroïde géocroiseur.

N.B. : Une voile solaire avait déjà volé avec succès avec le démonstrateur japonais Ikaros en 2010. Avec LightSail 2, c'est une première navigation solaire pour se propulser en orbite terrestre.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2074215
J'attend une visite de Proxima du Centaure avec Breakthrough Starshot
Le #2074223
du coup le m2 est à combien là
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme