Pression du Like : Instagram cache le nombre de ' J'aime ' partout dans le monde

Le par  |  3 commentaire(s)
instagram

C'est toujours un test, mais il prend désormais une ampleur mondiale pour Instagram qui va masquer pour des utilisateurs le nombre de likes obtenus par d'autres avec leurs publications.

D'abord expérimenté dans quelques pays, le test consistant à masquer le nombre total de likes (ou J'aime) recueillis par des contenus publiés sur Instagram est étendu à l'échelle mondiale. Cela touche également le nombre de vues sur les photos et vidéos.

Instagram souligne bien qu'il s'agit toujours d'un test et même s'il est étendu partout dans le monde, il ne concernera pas nécessairement tous les utilisateurs. " Il s'agit d'un changement fondamental pour Instagram et nous poursuivons donc notre test pour en apprendre davantage de notre communauté mondiale. "

Si un utilisateur ne pourra plus voir le nombre de likes que reçoivent les publications des autres utilisateurs, il sera par contre toujours en mesure de voir combien de likes ses propres publications reçoivent. Instagram parle ainsi d'un comptage privé.

" Nous voulons que vos abonnés se concentrent sur ce que vous partagez, pas sur combien de likes vos publications recueillent. " L'idée est ainsi de mettre un terme à une sorte d'addiction et de compétition pour obtenir le plus de likes. Une mécanique désormais considérée potentiellement nuisible, y compris pour la qualité des contenus.

C'est un changement plus profond qu'il n'y paraît. Il remet en cause une tactique bien connue des réseaux sociaux pour susciter une forme de dépendance. Il n'est par ailleurs pas sans conséquence pour les fameux influenceurs et l'économie qui gravite autour du Like.

" Nous comprenons que le nombre de likes est important pour beaucoup de créateurs et nous cherchons activement des moyens pour les créateurs de communiquer de la valeur à leurs partenaires ", écrit Instagram.

Instagram est dans le giron de Facebook qui réfléchit également à un changement similaire pour son application principale de réseau social dans le cadre d'un test limité en Australie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2083654
Facebook n'est pas du style à se soucier du bien être des utilisateurs d'habitude.
Quelle est la vraie raison ?
Le #2083664
C'est plutôt celui qui poste qui ne devrait pas voir ses likes. Ça améliorerait peut-être la qualité des contenus.
Le #2083765
Tchabada a écrit :

C'est plutôt celui qui poste qui ne devrait pas voir ses likes. Ça améliorerait peut-être la qualité des contenus.


L'idée est louable mais trop facile à contourner
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme