Atterrisseurs lunaires avec équipage : la Nasa sélectionne Blue Origin, Dynetics et SpaceX

Le par  |  1 commentaire(s)
nasa-artemis-atterrisseurs-lune

Pour des atterrisseurs lunaires avec équipage, la Nasa a désormais sous contrat trois entreprises dont les projets ont été retenus. Un choix se fera en février 2021.

Dans le cadre de son programme Artemis qui prévoit le retour d'astronautes sur la Lune, la Nasa a finalement sélectionné trois projets d'atterrisseurs portés par les entreprises américaines Blue Origin, Dynetics et SpaceX.

Jusqu'en février 2021, soit sur une période de base de dix mois, le contrat de l'Agence spatiale américaine avoisine le milliard de dollars (967 millions de dollars) pour l'ensemble des entreprises en lice. La Nasa fera ultérieurement son choix pour des missions de démonstration et l'envoi d'atterrisseurs dans l'espace.

Parmi ces systèmes pour un atterrissage, " un permettra de faire atterrir la première femme et le prochain homme sur la surface de la Lune d'ici 2024 ", écrit la Nasa en ajoutant être sur la bonne voie pour une exploration humaine durable de la Lune.

Moins connu du grand public par rapport à Blue Origin de Jeff Bezos et SpaceX d'Elon Musk, Dynetics travaille en collaboration avec Thales Alenia Space qui se charge du développement d'une cabine pressurisée pour un atterrisseur lunaire à deux étages. Il sera lancé par une fusée Vulcan d'United Launch Alliance (ULA).

Blue Origin est sur le projet avec Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper Laboratory pour un atterrisseur à trois étages pouvant être lancé par une fusée Vulcan ou son propre lanceur lourd New Glenn dont le premier vol d'essai est escompté pour 2021.

Quant à SpaceX, ce sera l'affaire de son système de transport Starship à un étage et avec l'utilisation du booster Super Heavy.

" C'est la première fois depuis l'ère des missions Apollo que la Nasa a un financement direct pour un système d'atterrisseur lunaire avec équipage, et nous avons maintenant des entreprises sous contrat pour faire le travail pour le programme Artemis ", déclare l'administrateur de la Nasa Jim Bridenstine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2098225
Serions-nous à l'aube des 3 premières compagnies spatiales ? La concurrence est saine mais je doute que le prix du billet soit "low cost" chez l'une d'entre elle.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme