Nouvelle hypothèse sur la formation de la Lune

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Le Monde / Astronomie
Jaxa-Terre-Lune

Comment s'est formé notre satellite naturel dont la composition est très proche de celle de la Terre ? Une théorie alternative à la super-collision par une planète dans les jeunes temps de la Terre est de nouveau proposée.

A la naissance de la Terre, la Lune n'existait pas et ce n'est que des millions d'années plus tard qu'elle a fait son apparition. Comment ? la composition de notre satellite étant très proche de celle de la Terre, L'hypothèse générale est que le matériau formant la Lune a été arraché à la Terre lors d'une collision cataclysmique avec une autre planète en formation, vraisemblablement de la taille de Mars pour pouvoir purger autant de matière de la jeune Terre.

Lune-face-cachee-NASALe problème de cette hypothèse est que l'on devrait trouver en priorité la matière de l'impacteur géant dans les roches lunaires. Or, les échantillons ramenés par les diverses missions montrent une composition très proche de celle des roches terrestres.

D'autres hypothèses ont donc été proposées et l'une d'entre elles revient sur le devant de la scène par l'intermédiaire d'un article de Nature Geoscience, proposé par une équipe de chercheurs du Weizmann Institute of Science de Rehovot (Israel) menée par Raluca Rufu.

Pour tenter de concilier les données connues et à l'aide d'une simulation numérique, elle propose un scénario alternatif consistant non pas en une unique et énorme collision mais en de multiples impacts (une vingtaine au moins) avec de petites planètes embryonnaires, à une période où les zones d'accrétion de matière du système n'était pas encore constituées et où les collisions étaient fréquentes.

Dans la simulation numérique, il apparaît que ces projectiles de plus petite taille ont tendance à créer des satellites naturels composés avant tout de la matière terrestre expulsée dans le choc et non de celle de l'impacteur. De mini-Lunes se seraient fonc formées puis agrégées pour donner la Lune.

La proposition d'un impact multiple à l'origine de la formation de la Lune avait déjà été évoquée mais abandonnée car si elle apporte une réponse à certaines difficultés de la théorie généralement acceptée, elle en crée d'autres, à commencer, comme le signale le chercheur Gareth Collins en commentaire de cette étude, par le nombre d'impacts nécessaires à la création de mini-Lunes qui devraient s'agglomérer pour former la Lune telle qu'on la connaît et la très faible probabilité pour qu'une telle chaîne d'événements puisse se produire par rapport à un impacteur géant unique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1943115
A la limite, 1 ou plusieurs impacts, on s'en fout un peu...


Le #1943129
C'était a l'époque ou la terre était encore une masse visqueuse de lave qu'elle nous a fait un pet foireux avec une petite bulle qui c'est solidifié au fil du temps.

Voila la théorie du Prout lunaire est née.
Anonyme
Le #1943539
drahus a écrit :

C'était a l'époque ou la terre était encore une masse visqueuse de lave qu'elle nous a fait un pet foireux avec une petite bulle qui c'est solidifié au fil du temps.

Voila la théorie du Prout lunaire est née.


D'une gigantesque explosion inter galactique tout a sauté, l'Univers a été secoué comme jamais auparavant ... et la vie est arrivée, les planètes et leurs astres naturels se sont développés !!!
Excusez-moi, mais j'ai du mal à croire à ce scénario ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]