Trend Micro réfute un vol de données des utilisateurs macOS

Le par  |  0 commentaire(s)
mac-app-store

Dans le cadre de l'affaire des applications éjectées du Mac App Store et suspectées d'exfiltration de données d'utilisateurs, Trend Micro apporte sa réponse.

" Les informations selon lesquelles Trend Micro vole des données utilisateur et les envoient vers un serveur non identifié en Chine sont absolument fausses. " Trend Micro reconnaît seulement qu'un petit aperçu de l'historique de navigation était recueilli à des fins dites de sécurité.

Cette réponse fait suite à l'éviction du Mac App Store d'applications de Trend Micro dans la foulée de révélations de chercheurs en sécurité au sujet de l'exfiltration de données par l'application Adware Doctor (non éditée par Trend Micro).

Le comportement de Adware Doctor a été considéré très similaire à celui d'applications de Trend Micro. D'après l'éditeur nippon, la collecte de données utilisateur (et en l'occurrence un extrait de l'historique du navigateur) par ses applications couvrait les 24 heures précédant l'installation.

" Il s'agissait d'une collecte de données ponctuelle, effectuée à des fins de sécurité pour analyser si un utilisateur avait récemment rencontré un adware ou d'autres menaces, et donc pour améliorer le produit et le service. " Trend Micro souligne que cette collecte de données n'était pas dissimulée.

Toujours d'après Trend Micro, ces données ont été envoyées sur un serveur basé aux États-Unis, hébergé par Amazon Web Services et contrôlé par ses soins. Reste que face au tollé provoqué, Trend Micro présente ses excuses pour cet imbroglio et a changé son fusil d'épaule.

C'est ainsi la suppression des données utilisateur décriées stockées sur ses serveurs et du code responsable de la collecte. La réponse apportée par Trend Micro est néanmoins quelque peu raillée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme