Malware Linux : un Russe condamné à 46 mois de prison

Le par  |  10 commentaire(s)
hacker

Après avoir plaidé coupable en mars, un ressortissant russe a été condamné aux États-Unis à 46 mois de prison pour son implication dans un botnet avec le malware Ebury.

Âgé de 41 ans, un individu de nationalité russe vient d'écoper d'une peine de prison de 46 mois aux États-Unis. En mars dernier, Maxim Senakh avait plaidé coupable pour son rôle dans la création du malware Ebury et l'administration d'un botnet.

tux-lit-journalL'homme avait été inculpé en janvier 2015, puis arrêté en Finlande d'où il avait été extradé vers les États-Unis en février 2016.

" En travaillant au sein d'une entreprise criminelle massive, Maxim Senakh a aidé à créer une infrastructure sophistiquée qui a fait des milliers de victimes internautes dans le monde ", écrit un procureur américain.

Le département de la Justice des États-Unis indique que Ebury a permis la constitution d'un botnet de dizaines de milliers de serveurs infectés en récupérant des identifiants de connexion. Ce botnet a servi à générer et rediriger du trafic pour du spam et de la fraude au clic.

Ebury a essentiellement ciblé des serveurs Linux. Le malware a été qualifié de rootkit SSH ou encore de backdoor OpenSSH par ESET en faisant référence à l'installation d'une porte dérobée dans la commande OpenSSH. En cause, de mauvaises configurations de serveurs et un manque de diligence dans des contrôles de sécurité.

Le nom de Ebury est connu dans la mesure où il avait été impliqué dans la compromission de serveurs Kernel.org en 2011. Une affaire sans relation avec le cas de Maxim Senakh. Une fois sa peine de prison effectuée, il sera expulsé des États-Unis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1975659
et sa prison sera dans les locaux de la NSA ? du FBI ? ...

Le #1975660
CoRsCiA a écrit :

et sa prison sera dans les locaux de la NSA ? du FBI ? ...



Zone 51
Le #1975664
Kiriito a écrit :

CoRsCiA a écrit :

et sa prison sera dans les locaux de la NSA ? du FBI ? ...



Zone 51


c'est plutôt les aliens ... mais ca se pourrait aussi
Le #1975665
CoRsCiA a écrit :

Kiriito a écrit :

CoRsCiA a écrit :

et sa prison sera dans les locaux de la NSA ? du FBI ? ...



Zone 51


c'est plutôt les aliens ... mais ca se pourrait aussi


Pour faire un malware sur Linux, il doit en être un
Le #1975675
Ah ouai ... comme quoi rootkit et backdoor associé à Linux ne sont pas antinomique ...
Le #1975687
CoRsCiA a écrit :

et sa prison sera dans les locaux de la NSA ? du FBI ? ...



N'oublies pas la vraie histoire comme dans un film "Arrêtez moi si tu peux"
FBI, NSA et CIA sont capable d'embaucher quelqu'un qui a une bonne connaissance.
Le #1975703
LauXy a écrit :

CoRsCiA a écrit :

et sa prison sera dans les locaux de la NSA ? du FBI ? ...



N'oublies pas la vraie histoire comme dans un film "Arrêtez moi si tu peux"
FBI, NSA et CIA sont capable d'embaucher quelqu'un qui a une bonne connaissance.


Heu, je crois que c'est ce qu'il sous-entendait .
frèzetagada Absent VIP 8698 points
Le #1975750
Un truc me taraude : ce qu'il a fait, il l'a fait AUX États-Unis, ou ailleurs sur la planète ?

Parce que :
"L'homme avait été inculpé en janvier 2015, puis arrêté en Finlande d'où il avait été extradé vers les États-Unis en février 2016."

Si je fais des trucs sur mon ordi en France, et par hypothèse illégaux, je risque d'être extradé vers les USA ?????

Ce n'est plus du "Soft Power" à ce niveau-là ! .... c'est carrément de la menace sur les États "amis" pour qu'ils extradent des types, qui ne sont peut-être même pas en illégalité dans leur pays !
Le #1975753
frèzetagada a écrit :

Un truc me taraude : ce qu'il a fait, il l'a fait AUX États-Unis, ou ailleurs sur la planète ?

Parce que :
"L'homme avait été inculpé en janvier 2015, puis arrêté en Finlande d'où il avait été extradé vers les États-Unis en février 2016."

Si je fais des trucs sur mon ordi en France, et par hypothèse illégaux, je risque d'être extradé vers les USA ?????

Ce n'est plus du "Soft Power" à ce niveau-là ! .... c'est carrément de la menace sur les États "amis" pour qu'ils extradent des types, qui ne sont peut-être même pas en illégalité dans leur pays !


Si USA t'intéresse ou non en fonction de ta connaissance.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]