La marque française Technicolor pourrait se mettre en vente

Le par  |  3 commentaire(s)
Technicolor - logo

La firme française Technicolor pourrait prochainement se mettre en vente suite à une accumulation de difficultés.

L'ancienne marque Thomson devenue Technicolor envisage actuellement une revente partielle ou totale de ses activités. La marque française a déjà cédé son activité de brevets il y a quelques mois pour tenter de redresser la barre.

Technicolor - logo

La firme est actuellement basée à Issy-les-Moulineaux et c'est actuellement sa division "Maison connectée" qui fait plonger ses revenus suite à la hausse conséquente du prix des puces mémoires. C'est pourtant actuellement la division qui permet à Technicolor de se maintenir sur le marché, elle a rapporté 1 milliard d'euros de chiffres d'affaires au groupe au premier semestre 2018 sur les 1,7 milliard d'euros générés en tout.

La valorisation de la marque est en baisse et s'affiche aujourd'hui à 503 millions d'euros, son action a perdu 55% de valeur depuis le début de l'année alors même qu'elle avait déjà perdu 44% de sa valeur sur 2017.

Actuellement, Technicolor serait entrée en discussions avec plusieurs groupes comme Bostonien Bain Capital. Au mois de mars dernier, Technicolor avait déjà revendu son activité de brevets au groupe américain InterDigital pour 419,5 millions d'euros, une manoeuvre qui n'aura visiblement pas suffi à remettre la marque sur les rails.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2041193
a la fin il restera
amazon et google
tous le reste aura fait faillite
Le #2041210
belaid12002 a écrit :

a la fin il restera
amazon et google
tous le reste aura fait faillite


Et ils fusionneront pour donner naissance à Umbrella corp.
Le #2041243
belaid12002 a écrit :

a la fin il restera
amazon et google
tous le reste aura fait faillite


Pour ma part, Apple, Amazon, Microsoft ont encore de très beaux jours devant eux.
Et Amazon a plus à craindre des chinois que Microsoft par exemple...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme