MegaUpload : le fondateur reste en prison

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)

Kim Schmitz - alias Kim Dotcom - ne bénéficiera pas d'une liberté sous caution.

Interpellé le 20 janvier dernier dans sa luxueuse et démesurée propriété d'Auckland en Nouvelle-Zélande, le fondateur de MegaUpload est surveillé comme l'huile sur le feu. C'est que l'homme a un sacré passif et un goût prononcé pour les identités multiples.

La justice de Nouvelle-Zélande a ainsi décidé de ne pas lui accorder de liberté sous caution, en raison d'un risque de fuite trop important. Allemand d'origine, l'homme devra donc patienter en prison jusqu'au 22 février prochain et savoir s'il sera extradé vers les États-Unis.

D'après le FBI, le site MegaUpload serait à l'origine d'un préjudice évalué à 500 millions de dollars pour les ayants droit.

Codespromotion.fr nous propose une infographie avec quelques éléments de la vie tumultueuse de Kim Dotcom, tout de même un brin mégalo. Il y a véritablement matière à faire un film. Un cadeau d'Hollywood à attendre ?

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #902181
Bien d'accord pour le scénario d'hollywood. Même si je pense qu'ils choisiraient plutôt de le faire sur les Anonymous (un groupe de pirates informatiques qui décident de faire entendre leur voix en se dressant de manière violente contre le gouvernement ).
To be spoiled...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire