Microsoft teste des piles à hydrogène pour alimenter ses datacenters

Le par Christian D.  |  4 commentaire(s) | Source : Microsoft
Microsoft datacenter pile hydrogene

Microsoft donne sa chance à la filière hydrogène dans une expérimentation qui permet d'utiliser des piles à hydrogène pour alimenter les systèmes de secours de ses datacenters.

La filière hydrogène est l'une des voies d'avenir pour les énergies propres de demain (du moins du point de vue de leur consommation, en ne rejetant que de l'eau) et elle a l'avantage d'utiliser comme base l'élément le plus abondant de l'univers.

Le groupe Microsoft étudie donc la possibilité d'utiliser à terme cette énergie pour ses infrastructures et notamment ses datacenters. Une expérimentation a permis de faire tourner des séries de serveurs en datacenter pendant 48 heures avec une alimentation électrique fournie par des piles à hydrogène.

L'idée est notamment d'évaluer la possibilité d'utiliser ces piles à hydrogène pour les systèmes de secours des centres de données, en remplacement des groupes électrogènes fonctionnant au diesel.

Le coût des piles à hydrogène a sensiblement reculé ces dernières années, au point de devenir une alternative économique aux groupes électrogènes traditionnels, explique Mark Monroe, principal ingénieur architecte des infrastructures des datacenters.

Microsoft datacenter pile hydrogene

L'intérêt d'un tel système est qu'il pourra générer de l'hydrogène stockable lors des épisodes de fortes productions d'énergies renouvelables (solaires ou éoliennes) qui sera ensuite consommé via les piles à combustible selon les besoins.

Le principe est donc dynamique et très différent de celui des groupes électrogènes classiques, encombrants et ne fonctionnant que durant un temps très court dans leur cycle de vie.

Mais la difficulté reste de savoir la production, le stockage et la consommation de cette énergie à une échelle suffisante et avec un bon niveau de fiabilité. La pile à combustible repose par exemple sur le principe PEM (membrane échangeuse de protons) qui a l'avantage d'avoir un temps de démarrage court, élément essentiel pour pouvoir servir de système de secours.

Le système expérimental génére une puissance de 250 kW et est capable d'alimenter 10 racks de serveurs. Testé d'abord durant 24 heures l'an dernier, il a été poussé avec succès à un fonctionnement de 48 heures continues durant le mois de juin.

L'étape suivante sera de monter un système de pile à hydrogène générant 3 Megawatts, soit l'équivalent des groupes électrogènes au diesel épaulant les datacenters Azure en cas de panne électrique.

Ces expérimentations de Microsoft à l'échelle d'un datacenter et en liaison avec le réseau électrique pourraient par ailleurs contribuer à développer plus largement et à plus grande échelle la filière hydrogène en montrant comment l'intégrer dans une infrastructure de production d'électricité, en complément d'autres ressources, et qui pourrait participer à la réduction des émissions carbonées.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
cycnus Connecté VIP avatar 15077 points
Le #2105053
Personnellement, je suis convaincu que l'hydrogène est la solution, en tout cas tant que l'on ne trouve pas de batterie révolutionnaire.
mapool Hors ligne VIP avatar 10467 points
Le #2105057
cycnus a écrit :

Personnellement, je suis convaincu que l'hydrogène est la solution, en tout cas tant que l'on ne trouve pas de batterie révolutionnaire.


oui mais ça a un coût,pour l'instant,très élevé

https://www.toyota.fr/new-cars/mirai/configurateur?path=engine/ded7608c-09b2-4746-b8cc-6550859538cd/74469257-47ae-46eb-859d-2c693e6726ca/936b8ee5-558f-440d-8897-ba003f7b45d7
Narcos Hors ligne VIP icone 22075 points
Le #2105073
Le bon sens !!
LinuxUser Hors ligne VIP icone 14744 points
Le #2105205
Et aujourd'hui l'hydrogène "propre" est insignifiant.
C'est pas forcément une mauvaise idée de mettre l'hydrogène partout, mais il faut que l'on augmente la production propre de ce gaz pour que ce soit véritablement écologique.
Ici au moins il semble que cet hydrogène est produit de manière propre.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire