HoloLens : Microsoft attaquée pour violation de brevets

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Neowin.net
Microsoft HoloLens

Microsoft fait l'objet d'une plainte pour violation de propriété intellectuelle portant sur deux brevets que l'entreprise utiliserait sans autorisation dans son casque de réalité mixte HoloLens.

Le groupe Microsoft vient de faire l'objet d'une plainte pour la violation de deux brevets revendiqués par la société HoloTouch et qui seraient utilisés sciemment sans autorisation dans le casque de réalité mixte HoloLens.

Les deux brevets en question (brevets "238" et "245") portent sur des notions d'interface homme-machine avec des dispositifs holographiques et ont été déposés initialement en 2002 et 2004 et sont valables aux Etats-Unis, Royaume-Uni, Japon, Australie et Canada.

HoloLens kit de développement Wave 1

Réclamant un procès et une compensation financière (dont le montant n'est pas communiqué), HoloTouch affirme surtout que Microsoft a exploité sans autorisation ses brevets en connaissance de cause.

Lors du dépôt de ses propres brevets en 2013, le groupe de Redmond a cité ceux de HoloTouch en tant que "prior art", c'est à dire en reconnaissant leur antériorité, ce qui constitue aux yeux du plaignant la preuve que Microsoft connaissait l'existence de sa propriété intellectuelle, sans pour autant accepter de négocier un accord de licence lors de prises de contact en 2015 et 2016.

Ce détail d'une volonté manifeste de passer outre la propriété intellectuelle permet en principe d'ouvrir la voie à un triplement des dommages liés au préjudice de la violation de brevets.

Il reste toutefois à vérifier si la plainte de HoloTouch sera jugée recevable. Les deux entreprises peuvent par ailleurs finir par trouver un arrangement amiable avant la tenue d'un éventuel procès.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1989440
Money money
Le #1989458
Bah, ils sont un peu cons, aussi, au lieu de négocier directement, ils risquent le procès...

A moins qu'ils soient sûrs de s'arranger à l'amiable...
Le #1989465
On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !

Le #1989477
Ulysse2K a écrit :

On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !


Je suis d'accord avec toi, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire que si par exemple, une société développe une nouvelle technologie qui leur coûte 50 millions de dollars, et que, dès qu'ils la sortent, tous les concurrents y ont accès librement, alors la société qui a dépensé une somme rondelette et créé cette nouvelle technologie, part avec un train de retard financièrement par rapport à ses concurrents.

Maintenant, ce qu'il se passe ces dernières années, avec comme exemple le plus représentatif des brevets sur un smartphone rectangulaire avec des coins arrondis, c'est clairement abusé.

Je serais plus partisan d'un système de brevets mais revu. Il ne devrait être possible de poser des brevets que sur une vraie nouvelle technologie. Par exemple "L'écran AMOLED" et tout ce qui l'entoure technologiquement parlant et qui est nécessaire à son fonctionnement direct. Mais il ne devrait pas être possible de poser un brevet sur la forme de l'écran, ou encore pour Ferrari, le "rouge Ferrari" Genre le gars il a inventé le rouge!
Le #1989487
FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !


Je suis d'accord avec toi, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire que si par exemple, une société développe une nouvelle technologie qui leur coûte 50 millions de dollars, et que, dès qu'ils la sortent, tous les concurrents y ont accès librement, alors la société qui a dépensé une somme rondelette et créé cette nouvelle technologie, part avec un train de retard financièrement par rapport à ses concurrents.

Maintenant, ce qu'il se passe ces dernières années, avec comme exemple le plus représentatif des brevets sur un smartphone rectangulaire avec des coins arrondis, c'est clairement abusé.

Je serais plus partisan d'un système de brevets mais revu. Il ne devrait être possible de poser des brevets que sur une vraie nouvelle technologie. Par exemple "L'écran AMOLED" et tout ce qui l'entoure technologiquement parlant et qui est nécessaire à son fonctionnement direct. Mais il ne devrait pas être possible de poser un brevet sur la forme de l'écran, ou encore pour Ferrari, le "rouge Ferrari" Genre le gars il a inventé le rouge!


Les brevets devraient être "exclusifs" durant un laps de temps (justement pour permettre d'amortir la recherche), puis tomber dans le domaine public au bout de ce temps...

Ca éviterait ce genre de querelles et ça permettrait de multiplier les utilisateurs potentiels...
Le #1989517
FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !


Je suis d'accord avec toi, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire que si par exemple, une société développe une nouvelle technologie qui leur coûte 50 millions de dollars, et que, dès qu'ils la sortent, tous les concurrents y ont accès librement, alors la société qui a dépensé une somme rondelette et créé cette nouvelle technologie, part avec un train de retard financièrement par rapport à ses concurrents.

Maintenant, ce qu'il se passe ces dernières années, avec comme exemple le plus représentatif des brevets sur un smartphone rectangulaire avec des coins arrondis, c'est clairement abusé.

Je serais plus partisan d'un système de brevets mais revu. Il ne devrait être possible de poser des brevets que sur une vraie nouvelle technologie. Par exemple "L'écran AMOLED" et tout ce qui l'entoure technologiquement parlant et qui est nécessaire à son fonctionnement direct. Mais il ne devrait pas être possible de poser un brevet sur la forme de l'écran, ou encore pour Ferrari, le "rouge Ferrari" Genre le gars il a inventé le rouge!


"qui leur coûte 50 millions de dollars" ... C'est une réalité et un point de vue judicieux mais si tout était vraiment partagé, cela ne coûterait-il pas moins cher étant donné l'acquis ? Le partage (au sens global du terme) éviterait de réinventer la roue et de progresser plus rapidement, et, a fortiori, d'avancer à moindre coût, non ?
Le #1989606
Ulysse2K a écrit :

FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !


Je suis d'accord avec toi, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire que si par exemple, une société développe une nouvelle technologie qui leur coûte 50 millions de dollars, et que, dès qu'ils la sortent, tous les concurrents y ont accès librement, alors la société qui a dépensé une somme rondelette et créé cette nouvelle technologie, part avec un train de retard financièrement par rapport à ses concurrents.

Maintenant, ce qu'il se passe ces dernières années, avec comme exemple le plus représentatif des brevets sur un smartphone rectangulaire avec des coins arrondis, c'est clairement abusé.

Je serais plus partisan d'un système de brevets mais revu. Il ne devrait être possible de poser des brevets que sur une vraie nouvelle technologie. Par exemple "L'écran AMOLED" et tout ce qui l'entoure technologiquement parlant et qui est nécessaire à son fonctionnement direct. Mais il ne devrait pas être possible de poser un brevet sur la forme de l'écran, ou encore pour Ferrari, le "rouge Ferrari" Genre le gars il a inventé le rouge!


"qui leur coûte 50 millions de dollars" ... C'est une réalité et un point de vue judicieux mais si tout était vraiment partagé, cela ne coûterait-il pas moins cher étant donné l'acquis ? Le partage (au sens global du terme) éviterait de réinventer la roue et de progresser plus rapidement, et, a fortiori, d'avancer à moindre coût, non ?


Ah si si, c'est pour ça que j'ai commencé mon message par "je suis d'accord avec toi" Pour faire avancer la recherche et l'humanité qui suit derrière, le partage de toutes les connaissances serait comme un énorme laboratoire mondial où tout le monde travaillerait ensemble.

Malheureusement, comme tu l'as dit, on vit dans un monde où c'est l'argent avant tout, et ce, depuis trop longtemps. Rien qu'à voir toutes ces multinationales qui ont presque un monopole et qui, dès qu'une technologie qui pourrait leur faire de l'ombre est inventée, rachète les droits et enterrent le projet comme ça ils peuvent continuer à faire de l'argent avec leurs vieux trucs.

Dans un système où tout le monde travaillerait ensemble, on aurait sûrement réglé les plus gros problèmes de la pollution depuis longtemps, on aurait des smartphones qui s'entourent autour du poignet, et des voitures électriques avec une électricité presque gratuite etc... Mais encore une fois, malheureusement, la pollution est encore bien là parce que les compagnies pétrolières refusent toute avancée qui se passerait du pétrole. Nokia par exemple, a depuis longtemps posé des brevets sur des smartphones souples et enroulables autour du poignet (et vu leur santé, je doute que ça soit eux qui sortent ça, et donc aucun concurrent ne peut vraiment le faire sans leur payer des licences ou se prendre un procès sur le coin du nez), et les voitures électriques ne sont pas là pour moins polluer, mais pour relancer un marché qui s’essouffle et nous vendre l'électricité au prix du Sans Plomb...

Donc oui, je suis d'accord avec toi, mais comme dirait Georges Abitbol: Monde de merde!
Le #1989625
FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !


Je suis d'accord avec toi, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire que si par exemple, une société développe une nouvelle technologie qui leur coûte 50 millions de dollars, et que, dès qu'ils la sortent, tous les concurrents y ont accès librement, alors la société qui a dépensé une somme rondelette et créé cette nouvelle technologie, part avec un train de retard financièrement par rapport à ses concurrents.

Maintenant, ce qu'il se passe ces dernières années, avec comme exemple le plus représentatif des brevets sur un smartphone rectangulaire avec des coins arrondis, c'est clairement abusé.

Je serais plus partisan d'un système de brevets mais revu. Il ne devrait être possible de poser des brevets que sur une vraie nouvelle technologie. Par exemple "L'écran AMOLED" et tout ce qui l'entoure technologiquement parlant et qui est nécessaire à son fonctionnement direct. Mais il ne devrait pas être possible de poser un brevet sur la forme de l'écran, ou encore pour Ferrari, le "rouge Ferrari" Genre le gars il a inventé le rouge!


"qui leur coûte 50 millions de dollars" ... C'est une réalité et un point de vue judicieux mais si tout était vraiment partagé, cela ne coûterait-il pas moins cher étant donné l'acquis ? Le partage (au sens global du terme) éviterait de réinventer la roue et de progresser plus rapidement, et, a fortiori, d'avancer à moindre coût, non ?


Ah si si, c'est pour ça que j'ai commencé mon message par "je suis d'accord avec toi" Pour faire avancer la recherche et l'humanité qui suit derrière, le partage de toutes les connaissances serait comme un énorme laboratoire mondial où tout le monde travaillerait ensemble.

Malheureusement, comme tu l'as dit, on vit dans un monde où c'est l'argent avant tout, et ce, depuis trop longtemps. Rien qu'à voir toutes ces multinationales qui ont presque un monopole et qui, dès qu'une technologie qui pourrait leur faire de l'ombre est inventée, rachète les droits et enterrent le projet comme ça ils peuvent continuer à faire de l'argent avec leurs vieux trucs.

Dans un système où tout le monde travaillerait ensemble, on aurait sûrement réglé les plus gros problèmes de la pollution depuis longtemps, on aurait des smartphones qui s'entourent autour du poignet, et des voitures électriques avec une électricité presque gratuite etc... Mais encore une fois, malheureusement, la pollution est encore bien là parce que les compagnies pétrolières refusent toute avancée qui se passerait du pétrole. Nokia par exemple, a depuis longtemps posé des brevets sur des smartphones souples et enroulables autour du poignet (et vu leur santé, je doute que ça soit eux qui sortent ça, et donc aucun concurrent ne peut vraiment le faire sans leur payer des licences ou se prendre un procès sur le coin du nez), et les voitures électriques ne sont pas là pour moins polluer, mais pour relancer un marché qui s’essouffle et nous vendre l'électricité au prix du Sans Plomb...

Donc oui, je suis d'accord avec toi, mais comme dirait Gorge Abitbol: Monde de merde!



Le #1989650
FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !


Je suis d'accord avec toi, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire que si par exemple, une société développe une nouvelle technologie qui leur coûte 50 millions de dollars, et que, dès qu'ils la sortent, tous les concurrents y ont accès librement, alors la société qui a dépensé une somme rondelette et créé cette nouvelle technologie, part avec un train de retard financièrement par rapport à ses concurrents.

Maintenant, ce qu'il se passe ces dernières années, avec comme exemple le plus représentatif des brevets sur un smartphone rectangulaire avec des coins arrondis, c'est clairement abusé.

Je serais plus partisan d'un système de brevets mais revu. Il ne devrait être possible de poser des brevets que sur une vraie nouvelle technologie. Par exemple "L'écran AMOLED" et tout ce qui l'entoure technologiquement parlant et qui est nécessaire à son fonctionnement direct. Mais il ne devrait pas être possible de poser un brevet sur la forme de l'écran, ou encore pour Ferrari, le "rouge Ferrari" Genre le gars il a inventé le rouge!


"qui leur coûte 50 millions de dollars" ... C'est une réalité et un point de vue judicieux mais si tout était vraiment partagé, cela ne coûterait-il pas moins cher étant donné l'acquis ? Le partage (au sens global du terme) éviterait de réinventer la roue et de progresser plus rapidement, et, a fortiori, d'avancer à moindre coût, non ?


Ah si si, c'est pour ça que j'ai commencé mon message par "je suis d'accord avec toi" Pour faire avancer la recherche et l'humanité qui suit derrière, le partage de toutes les connaissances serait comme un énorme laboratoire mondial où tout le monde travaillerait ensemble.

Malheureusement, comme tu l'as dit, on vit dans un monde où c'est l'argent avant tout, et ce, depuis trop longtemps. Rien qu'à voir toutes ces multinationales qui ont presque un monopole et qui, dès qu'une technologie qui pourrait leur faire de l'ombre est inventée, rachète les droits et enterrent le projet comme ça ils peuvent continuer à faire de l'argent avec leurs vieux trucs.

Dans un système où tout le monde travaillerait ensemble, on aurait sûrement réglé les plus gros problèmes de la pollution depuis longtemps, on aurait des smartphones qui s'entourent autour du poignet, et des voitures électriques avec une électricité presque gratuite etc... Mais encore une fois, malheureusement, la pollution est encore bien là parce que les compagnies pétrolières refusent toute avancée qui se passerait du pétrole. Nokia par exemple, a depuis longtemps posé des brevets sur des smartphones souples et enroulables autour du poignet (et vu leur santé, je doute que ça soit eux qui sortent ça, et donc aucun concurrent ne peut vraiment le faire sans leur payer des licences ou se prendre un procès sur le coin du nez), et les voitures électriques ne sont pas là pour moins polluer, mais pour relancer un marché qui s’essouffle et nous vendre l'électricité au prix du Sans Plomb...

Donc oui, je suis d'accord avec toi, mais comme dirait Gorge Abitbol: Monde de merde!


Georges, l'homme le plus classe du monde ?
Le #1989698
lebonga a écrit :

FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

FatMat a écrit :

Ulysse2K a écrit :

On veut partager tout et n'importe quoi et notre société n'a jamais été aussi individualiste avec ses brevets et ses droits que maintenant.

Ce n'est que mon avis mais les brevets ne devraient exister qu'en natation Tout le monde devrait bénéficier des trouvailles de chacun pour faire avancer les choses (on le fait bien pour une thèse de doctorat). C'est uniquement comme cela qu'on peut avancer et progresser rapidement. Tout domaine confondu. Mais bon, le profit, toujours le profit !


Je suis d'accord avec toi, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire que si par exemple, une société développe une nouvelle technologie qui leur coûte 50 millions de dollars, et que, dès qu'ils la sortent, tous les concurrents y ont accès librement, alors la société qui a dépensé une somme rondelette et créé cette nouvelle technologie, part avec un train de retard financièrement par rapport à ses concurrents.

Maintenant, ce qu'il se passe ces dernières années, avec comme exemple le plus représentatif des brevets sur un smartphone rectangulaire avec des coins arrondis, c'est clairement abusé.

Je serais plus partisan d'un système de brevets mais revu. Il ne devrait être possible de poser des brevets que sur une vraie nouvelle technologie. Par exemple "L'écran AMOLED" et tout ce qui l'entoure technologiquement parlant et qui est nécessaire à son fonctionnement direct. Mais il ne devrait pas être possible de poser un brevet sur la forme de l'écran, ou encore pour Ferrari, le "rouge Ferrari" Genre le gars il a inventé le rouge!


"qui leur coûte 50 millions de dollars" ... C'est une réalité et un point de vue judicieux mais si tout était vraiment partagé, cela ne coûterait-il pas moins cher étant donné l'acquis ? Le partage (au sens global du terme) éviterait de réinventer la roue et de progresser plus rapidement, et, a fortiori, d'avancer à moindre coût, non ?


Ah si si, c'est pour ça que j'ai commencé mon message par "je suis d'accord avec toi" Pour faire avancer la recherche et l'humanité qui suit derrière, le partage de toutes les connaissances serait comme un énorme laboratoire mondial où tout le monde travaillerait ensemble.

Malheureusement, comme tu l'as dit, on vit dans un monde où c'est l'argent avant tout, et ce, depuis trop longtemps. Rien qu'à voir toutes ces multinationales qui ont presque un monopole et qui, dès qu'une technologie qui pourrait leur faire de l'ombre est inventée, rachète les droits et enterrent le projet comme ça ils peuvent continuer à faire de l'argent avec leurs vieux trucs.

Dans un système où tout le monde travaillerait ensemble, on aurait sûrement réglé les plus gros problèmes de la pollution depuis longtemps, on aurait des smartphones qui s'entourent autour du poignet, et des voitures électriques avec une électricité presque gratuite etc... Mais encore une fois, malheureusement, la pollution est encore bien là parce que les compagnies pétrolières refusent toute avancée qui se passerait du pétrole. Nokia par exemple, a depuis longtemps posé des brevets sur des smartphones souples et enroulables autour du poignet (et vu leur santé, je doute que ça soit eux qui sortent ça, et donc aucun concurrent ne peut vraiment le faire sans leur payer des licences ou se prendre un procès sur le coin du nez), et les voitures électriques ne sont pas là pour moins polluer, mais pour relancer un marché qui s’essouffle et nous vendre l'électricité au prix du Sans Plomb...

Donc oui, je suis d'accord avec toi, mais comme dirait Gorge Abitbol: Monde de merde!


Georges, l'homme le plus classe du monde ?


Exactement!

Et moi ma gorge profonde, j'm'en vais la remplir!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme