Les résultats de Microsoft déçoivent un peu les investisseurs

Le par  |  6 commentaire(s)
Microsoft-logo

Des revenus en hausse de 12 % pour Microsoft qui se dit - encore une fois - porté par le Cloud. Les investisseurs font toutefois la fine bouche.

Microsoft publie les résultats du deuxième trimestre de son exercice 2019 décalé clos le 31 décembre. Le groupe de Redmond réalise un chiffre d'affaires trimestriel de 32,5 milliards de dollars (+12 % sur un an) et un bénéfice net de 8,4 milliards de dollars.

Satya-NadellaUn an auparavant, Microsoft avait connu une perte colossale de 6,3 milliards de dollars en raison d'une charge fiscale exceptionnelle due à une réforme des impôts aux États-Unis. Sans quoi, Microsoft aurait dégagé un bénéfice de 7,5 milliards de dollars.

Une nouvelle fois, Microsoft souligne ses résultats commerciaux dans le cloud qui sont qualifiés de solides. Ils sont " le reflet de nos partenariats d'ampleur et croissants avec des entreprises de premier plan dans tous les secteurs, dont la distribution, les services financiers et la santé ", commente Satya Nadella, le patron de Microsoft.

Les activités dites de cloud commercial ont généré des revenus de 9 milliards de dollars, en hausse de 48 % sur un an. Cela concerne diverses divisions du groupe et l'offre commerciale Office 365, Azure, Dynamics 365, LinkedIn, ainsi que d'autres aspects cloud.

Les grandes divisions de Microsoft sont " Productivité et entreprises " (Office 365 et Office, LinkedIn, Microsoft Dynamics...), " Intelligent Cloud " (produits serveurs et services cloud, Microsoft Azure…) et " Informatique plus personnelle " (Windows, Microsoft Surface, Xbox, recherche…).

Toutes ces divisions affichent des revenus en hausse : 10,1 milliards de dollars pour " Productivité et entreprises " (+13 % sur un an), 9,4 milliards de dollars pour " Intelligent Cloud " (+20 %) et 13 milliards de dollars pour " Informatique plus personnelle " (+7 %).

Dans le détail, on remarquera cependant une exception avec une baisse des revenus liés à Windows OEM. Un recul de 5 % sur un an. Microsoft souligne notamment l'impact de problèmes d'approvisionnement en processeurs, tout en indiquant que les bons résultats de Surface ont fait contrepoids (1,86 milliards dollars ; +39 %).

Ces résultats ont toutefois fait baisser le titre Microsoft dans les échanges après-Bourse. Les investisseurs n'ont pas été séduits par la croissance des revenus liés à Azure qui a un peu marqué le pas, même si elle a été de 76 % en un an.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2049458
Qu'est ce qu'il leur faut ?
Les résultats de la SNCF peut être ?
Le #2049461
Microsoft déçoit toujours.
Le #2049474
Magic2016 a écrit :

Qu'est ce qu'il leur faut ?
Les résultats de la SNCF peut être ?


Cette vidéo de vulgarisation économique explique cette déception : https://www.youtube.com/watch?v=aIOUlRtCDKk

Pour résumer : Quand une entreprise a grossi de x% en 2017, les actionnaires attendent une croissance supérieure l'année suivante, puis encore supérieure l'année suivante, etc.

Si en 2017, les bénèf d'une entreprise ont augmenté de x%, et en 2018 augmentent aussi de x%, c'est perçu par beaucoup d'actionnaires comme une déception, car l'entreprise n'a pas fait mieux en 2018 qu'en 2017 (alors que oui, l'entreprise a fait mieux, mais son "plus mieux" de 2018 est au même niveau que le "plus mieux" de 2017. Je ne sais pas si je suis clair).
Le #2049494
jujubibi a écrit :

Magic2016 a écrit :

Qu'est ce qu'il leur faut ?
Les résultats de la SNCF peut être ?


Cette vidéo de vulgarisation économique explique cette déception : https://www.youtube.com/watch?v=aIOUlRtCDKk

Pour résumer : Quand une entreprise a grossi de x% en 2017, les actionnaires attendent une croissance supérieure l'année suivante, puis encore supérieure l'année suivante, etc.

Si en 2017, les bénèf d'une entreprise ont augmenté de x%, et en 2018 augmentent aussi de x%, c'est perçu par beaucoup d'actionnaires comme une déception, car l'entreprise n'a pas fait mieux en 2018 qu'en 2017 (alors que oui, l'entreprise a fait mieux, mais son "plus mieux" de 2018 est au même niveau que le "plus mieux" de 2017. Je ne sais pas si je suis clair).


Pas assez de milliards mon fils !
Le #2049495
kerlutinoec a écrit :

Microsoft déçoit toujours.


Oui, enfin, une boite qui fait 30 milliards de bénéfice par an....
Je ne suis même pas sur qu'il y ait 10 entreprises dans le monde qui faissent plus de bénéfices...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme