Microsoft éjecte l'installateur Chrome du Microsoft Store

Le par  |  8 commentaire(s)
Microsoft-Store-Chrome

L'installateur Chrome de Google dans le Microsoft Store n'aura pas vécu bien longtemps. Microsoft l'a retiré.

La " blague " de Google n'a pas fait rire Microsoft. Google avait publié dans le Microsoft Store une application présentée comme un programme d'installation de Google Chrome. En pratique, une application pour Windows 10 se contentant pour l'essentiel d'ouvrir dans le navigateur par défaut la page pour le téléchargement de Chrome.

Cet installateur Chrome un peu fantasque n'augurant en rien l'arrivée d'un navigateur de Google dans le Microsoft Store (anciennement Windows Store) vient d'y être retiré. À The Verge, un porte-parole de Microsoft a déclaré qu'il y avait une violation des règles du Microsoft Store.

Microsoft-Store-Chrome-installation
Soulignant que cet installateur ne proposait aucune " valeur unique et distincte " à l'utilisateur, le porte-parole a invité Google à proposer une application de navigation respectant les règles du Microsoft Store. Rappelons que cela implique d'utiliser les moteurs HTML et JavaScript fournis par la plateforme Windows.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1993018
Hm, en même temps c'était vraiment une application sans intérêt...
Le #1993019
La malfaisance de Google n'est plus à prouver !
Le #1993023
Magic2016 a écrit :

La malfaisance de Google n'est plus à prouver !


Celle de Microsoft non plus.

Comme le souligne parfaitement l'article: "Rappelons que cela implique d'utiliser les moteurs HTML et JavaScript fournis par la plateforme Windows"

En clair, soit Google laisse reposer une partie de son navigateur sur des briques Windows, soit ils ne sont pas dans le store, aucun moyen de proposer une version "originelle" de chrome, on peut voir le pseudo-installeur de Google comme un troll, ou comme un moyen d'être présent sur le store en proposant une version originelle...

Pour le coup, je comprends Google qui ne peut pas accepter de proposer une version de son navigateur amputée et dont il ne maîtrise pas toutes les parties.
Laisser une partie (critique) de son logiciel fonctionner au bon vouloir d'un concurrent est un non sens.

Je vois ça comme un moyen pour Microsoft de dire "on n'interdit rien" mais en proposant des conditions inacceptables... bref du grand MS (on va dire que c'est du bashing... mais les faits sont la).

Le problème est bien sur identique pour Firefox...

C'est quoi la suite? Les jeux sous Vulkan mais qui n'utilisent pas DirectX seront interdits aussi ?

Edit: mdr les dislikes, rien d'étonnant, merci pour ce moment

Le #1993031
LinuxUser a écrit :

Magic2016 a écrit :

La malfaisance de Google n'est plus à prouver !


Celle de Microsoft non plus.

Comme le souligne parfaitement l'article: "Rappelons que cela implique d'utiliser les moteurs HTML et JavaScript fournis par la plateforme Windows"

En clair, soit Google laisse reposer une partie de son navigateur sur des briques Windows, soit ils ne sont pas dans le store, aucun moyen de proposer une version "originelle" de chrome, on peut voir le pseudo-installeur de Google comme un troll, ou comme un moyen d'être présent sur le store en proposant une version originelle...

Pour le coup, je comprends Google qui ne peut pas accepter de proposer une version de son navigateur amputée et dont il ne maîtrise pas toutes les parties.

Je vois ça comme un moyen pour Microsoft de dire "on n'interdit rien" mais en proposant des conditions inacceptables... bref du grand MS (on va dire que c'est du bashing... mais les faits sont la).

Le problème est bien sur identique pour Firefox...

C'est quoi la suite? Les jeux sous Vulkan mais qui n'utilisent pas DirectX seront interdits aussi ?


Microsoft propose déjà son navigateur Edge sur Android en utilisant Blink comme moteur de rendu, comme le requiert Google. Je ne vois pas pourquoi ce dernier en ferait pas de même, au lieu de proposer ce trojan. C'est d'autant plus débile que le Microsoft Store n'est pas aussi fréquenté que ça.
Le #1993033
Magic2016 a écrit :

La malfaisance de Google n'est plus à prouver !


Je ne défends pas Google en particulier mais trouve-moi un gros bonnet du logiciel qui te veut que du bien ? Stop ! Arrête de chercher, ça n'existe pas.

Dès que c'est proprio et qu'il y a de l'argent est en jeu, d'une manière ou d'une autre, c'est toi qu'on plume ! Google ne faisant pas exception à la règle, bien entendu.
Le #1993036
Junpei a écrit :

LinuxUser a écrit :

Magic2016 a écrit :

La malfaisance de Google n'est plus à prouver !


Celle de Microsoft non plus.

Comme le souligne parfaitement l'article: "Rappelons que cela implique d'utiliser les moteurs HTML et JavaScript fournis par la plateforme Windows"

En clair, soit Google laisse reposer une partie de son navigateur sur des briques Windows, soit ils ne sont pas dans le store, aucun moyen de proposer une version "originelle" de chrome, on peut voir le pseudo-installeur de Google comme un troll, ou comme un moyen d'être présent sur le store en proposant une version originelle...

Pour le coup, je comprends Google qui ne peut pas accepter de proposer une version de son navigateur amputée et dont il ne maîtrise pas toutes les parties.

Je vois ça comme un moyen pour Microsoft de dire "on n'interdit rien" mais en proposant des conditions inacceptables... bref du grand MS (on va dire que c'est du bashing... mais les faits sont la).

Le problème est bien sur identique pour Firefox...

C'est quoi la suite? Les jeux sous Vulkan mais qui n'utilisent pas DirectX seront interdits aussi ?


Microsoft propose déjà son navigateur Edge sur Android en utilisant Blink comme moteur de rendu, comme le requiert Google. Je ne vois pas pourquoi ce dernier en ferait pas de même, au lieu de proposer ce trojan. C'est d'autant plus débile que le Microsoft Store n'est pas aussi fréquenté que ça.


Soit, mais sur le coup je pense que Microsoft se tire une balle dans le pied quand même. Son Store est à des années lumières de ce que propose Google, ils ne devraient pas faire la fine bouche comme ça.
Regarde un peu le store pour WP, son historique, son manque de contenu et à la fin, fuit par la plupart des gros devs.
Les grosses apps Microsoft (Word, Excel, Outlook et maintenant edge ) sont dispo sur le Google store, et je ne pense pas que Google ait imposé quoi que ce soit quant à la construction de Word ou d'Excel
Le #1993067
Junpei a écrit :

LinuxUser a écrit :

Magic2016 a écrit :

La malfaisance de Google n'est plus à prouver !


Celle de Microsoft non plus.

Comme le souligne parfaitement l'article: "Rappelons que cela implique d'utiliser les moteurs HTML et JavaScript fournis par la plateforme Windows"

En clair, soit Google laisse reposer une partie de son navigateur sur des briques Windows, soit ils ne sont pas dans le store, aucun moyen de proposer une version "originelle" de chrome, on peut voir le pseudo-installeur de Google comme un troll, ou comme un moyen d'être présent sur le store en proposant une version originelle...

Pour le coup, je comprends Google qui ne peut pas accepter de proposer une version de son navigateur amputée et dont il ne maîtrise pas toutes les parties.

Je vois ça comme un moyen pour Microsoft de dire "on n'interdit rien" mais en proposant des conditions inacceptables... bref du grand MS (on va dire que c'est du bashing... mais les faits sont la).

Le problème est bien sur identique pour Firefox...

C'est quoi la suite? Les jeux sous Vulkan mais qui n'utilisent pas DirectX seront interdits aussi ?


Microsoft propose déjà son navigateur Edge sur Android en utilisant Blink comme moteur de rendu, comme le requiert Google. Je ne vois pas pourquoi ce dernier en ferait pas de même, au lieu de proposer ce trojan. C'est d'autant plus débile que le Microsoft Store n'est pas aussi fréquenté que ça.


Nope Firefox for Android utilise Gecko (https://en.m.wikipedia.org/wiki/Firefox_for_Android) donc Webkit n'est pas un requis de Google, juste un choix (très discutable) des dev chez Microsoft. Et je rejoins Skynet : justement parce que le Windows store est déserté, Microsoft devrait y laisser ce qui peut attirer la lumière dessus.
Le #1993077
Junpei a écrit :

LinuxUser a écrit :

Magic2016 a écrit :

La malfaisance de Google n'est plus à prouver !


Celle de Microsoft non plus.

Comme le souligne parfaitement l'article: "Rappelons que cela implique d'utiliser les moteurs HTML et JavaScript fournis par la plateforme Windows"

En clair, soit Google laisse reposer une partie de son navigateur sur des briques Windows, soit ils ne sont pas dans le store, aucun moyen de proposer une version "originelle" de chrome, on peut voir le pseudo-installeur de Google comme un troll, ou comme un moyen d'être présent sur le store en proposant une version originelle...

Pour le coup, je comprends Google qui ne peut pas accepter de proposer une version de son navigateur amputée et dont il ne maîtrise pas toutes les parties.

Je vois ça comme un moyen pour Microsoft de dire "on n'interdit rien" mais en proposant des conditions inacceptables... bref du grand MS (on va dire que c'est du bashing... mais les faits sont la).

Le problème est bien sur identique pour Firefox...

C'est quoi la suite? Les jeux sous Vulkan mais qui n'utilisent pas DirectX seront interdits aussi ?


Microsoft propose déjà son navigateur Edge sur Android en utilisant Blink comme moteur de rendu, comme le requiert Google. Je ne vois pas pourquoi ce dernier en ferait pas de même, au lieu de proposer ce trojan. C'est d'autant plus débile que le Microsoft Store n'est pas aussi fréquenté que ça.


Non c'est un choix.
Rien a voir avec un Trojan
Et quand bien même ça serait un prérequis ça ne rendrait pas la méthode acceptable pour autant.
Je suis pas pro Google, je ne les plaint pas non plus



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme