Microsoft Word adopte le "langage inclusif"

Le par Mathieu M.  |  23 commentaire(s)
Word

Dans sa dernière mise à jour, le logiciel d'édition de texte Word propose une option de "langage inclusif" afin d'aider l'utilisateur à produire des notes tout en évitant les formules pouvant offenser certaines personnes.

Microsoft a récemment mis à jour son outil Word en lui intégrant une option de "langage inclusif", mais uniquement auprès du service proposé à travers son abonnement Office. L'option qui n'est pas activée par défaut "cible le langage genré à même d'exclure, de rejeter ou de stéréotyper".

Pour rappeler de façon courte, l'écriture inclusive consiste à inclure systématiquement le féminin dans les noms comme lorsque l'on écrit "ami·e·s" afin de prendre en considération hommes et femmes dans le texte et de mettre en avant des règles grammaticales plus neutres. Dans une notion plus vague, il est également question d'adapter les terminologies afin de ne pas stigmatiser certaines catégories de personnes et éviter ainsi les propos discriminatoires.

Sous Word, pas de points entre les différents accords de genre, mais une pluralité des termes : le logiciel proposera ainsi d'écrire "mes amies et amis". On se verra également suggérer de préférer parler de "personnes sourdes" ou "personnes souffrant d'une déficience auditive" plutôt que d'évoquer un "sourd".

On imagine comment le texte d'origine pourra se voir transformé en un déluge de lourdeurs... D'ailleurs, même l'Académie française a émis des réserves sur cette tendance le mois dernier : "Devant cette aberration “inclusive”, la langue française est en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd'hui comptable devant les générations futures" ajoutant "Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s'empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d'autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète."

Malgré tout, le "point milieu" propre à l'écriture inclusive intégrera les claviers à partir de l'année prochaine pour faciliter cette mise en avant des genres.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
JCDentonMale Hors ligne Vénéré icone 4631 points
Le #1986477
Pourquoi utiliser le logo de WordPress ?
MAJ : c'est bon c'est corrigé.
FFFeu Hors ligne VIP icone 10350 points
Le #1986478
Un article de Microsoft Word avec le logo de Wordpress ? What

Edit: C'est mieux !
Safirion Hors ligne VIP icone 40144 points
Le #1986479
Langage inclusif
nadoudidou Hors ligne Vétéran avatar 1093 points
kerlutinoec Hors ligne VIP icone 12406 points
Le #1986486
A l'usage des mal-comprenants...
jujubibi Hors ligne Vénéré avatar 3407 points
Le #1986492
"handicapé" offensant ? "épouse" discriminatoire ?

On vit vraiment dans une époque facile et confortable, pour que des gens s'offusquent pour des conneries pareilles...
cycnus Hors ligne VIP avatar 14739 points
Le #1986497
Connerie sans limite. Si on veut retirer le sexisme de notre langue on n'a qu'à la simplifier plutôt que de la complexifier, en retirant la marque du féminin et du masculin. Des le ou un pour tous les mots. Ca ne sera pas masculin, ni fémininin mais neutre. Mais non, on préfère ENCORE complexifier. Ajouter sans jamais rien retirer. Pauvre pays englué dans son passé.
Anonyme
Le #1986511
l'Académie Française a tranché ce débat : puisque le "péril" est "mortel", l'écriture inclusive ne sera pas officialisée. Que Microsoft fasse du zèle si cela leur chante, ce ne sera pas suivi d'effet.
LinuxUser Hors ligne VIP icone 13666 points
Le #1986512
Quelle bande de taré.e.s
Anonyme
Le #1986515
cycnus a écrit :

Connerie sans limite. Si on veut retirer le sexisme de notre langue on n'a qu'à la simplifier plutôt que de la complexifier, en retirant la marque du féminin et du masculin. Des le ou un pour tous les mots. Ca ne sera pas masculin, ni fémininin mais neutre. Mais non, on préfère ENCORE complexifier. Ajouter sans jamais rien retirer. Pauvre pays englué dans son passé.


Bravo pour une idée encore plus conne que le langage inclusif lui-même...

Et en plus, tu peux parier que les femnazis trouveraient à dire que c'est encore misogyne et qu'il faudrait utiliser "la ou une" pour tous les mots, et non "le ou un"
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar