Motorola traîne un ancien collaborateur devant les tribunaux

Le par Bruno C.  |  0 commentaire(s) | Source : Reuters
Motorola logo (Small)

Motorola poursuit l'un de ses anciens collaborateurs, aujourd'hui chez Apple, pour le non-respect d'une clause de non-concurrence.

Motorola logo (Small)En milieu de semaine dernière, Motorola, cinquième constructeur de téléphones mobiles dans le monde, a déposé une plainte à l'encontre de Michael Fenger, ancien responsable de la marque pour la zone EMEA ( Europe, Moyen-Orient et Afrique ).

Le problème vient du non-respect d'une clause de non-concurrence. En effet, dans son contrat de travail, le cadre s'était engagé à ne pas travailler pour la concurrence dans les deux ans après son départ de Motorola. Or, l'homme a été engagé par Apple le 31 mars dernier en tant que vice-président pour les ventes de l'iPhone dans le monde, soit moins d'un mois après son départ de chez son ancien patron. Sans oublier le fait qu'il a attiré avec lui deux anciens cadres  de Motorola qui avaient accès à des secrets commerciaux.

Motorola demande notamment l'invalidation du contrat de travail de Michael Fenger chez Apple pendant deux ans, mais aussi des dommages-intérêts ainsi que le reversement des stock-options perçues en échange de la clause de non-concurrence.
  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire