Mobiles : Motorola s'envole, Nokia piétine

Le par Cédric B.  |  0 commentaire(s)
Sony Ericsson logo

Avec une hausse de 26 % des ventes, le secteur des téléphones mobiles se porte plutôt bien atteignant les 235 milions d'unités entre avril et juin.

Sony ericsson logoAvec une hausse de 26 % des ventes, le secteur des téléphones mobiles se porte plutôt bien atteignant les 235 milions d'unités entre avril et juin. Selon Neil Mawston, analyste du cabinet Strategy Analytics :

" Le marché des téléphones mobiles va atteindre un milliard d'unités cette année. Environ 461 millions de combinés ont été vendus au premier semestre. "

Certes, la croissance s'est révélée inférieure aux 30 % du premier trimestre mais selon Mawston il n'y pas eu de hausse dans les stocks chez les fabricants d'appareils mobiles.

Chez Motorola, on a le sourire, les livraisons de mobiles ayant augmenté de 53 % au deuxième trimestre et sa part de marché s'établissant à 22 %.

Jussi Hyoty du cabinet FIM Securities explique : " Motorola est un concurrent très coriace en ce moment, il se rapproche pas à pas de Nokia, ce qui est un problème pour ce dernier. "

Et Nokia en fait effectivement les frais puisque le groupe finlandais a annoncé une progression à peine supérieure à celle du marché à hauteur de 29 % ainsi qu'une part de marché à 33 %. Motorola fait pression sur la firme scandinave qui, même si elle a encore de la marge, peut craindre le groupe états-unien.

" C'est à cause de Motorola que les volumes de Nokia n'ont pas été plus élevés. Il y a deux grands acteurs, Nokia et Motorola, et ils sont en forte concurrence. ", ajoute Hyoty.

A noter également la quatrième place de LG Electronics perdue au profit de la société nippo-suédoise Sony-Ericsson, qui a bénéficié d'une hausse des ventes de 33 % qui lui donnent 7 % de part de marché.
Complément d'information

Vos commentaires

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme