Boîte à outils pour Windows XP

Le par Claude L.  |  4 commentaire(s)
Commandes disponibles :

HELP : Utiliser la commande help pour obtenir la liste des commandes prises en charge. Le paramètre « /' » permet aussi d’obtenir l’aide de chaque commande.

ATTRIB : Utiliser la commande attrib avec un ou plusieurs des paramètres suivants pour modifier les attributs d'un fichier ou d'un dossier : -R +R –S +S –H +H –C +C
  • + : définit un attribut
  • - : réinitialise un attribut
  • R : attribut de fichier en lecture seulement
  • S : attribut de fichier système
  • H : attribut de fichier caché
  • C: attribut de fichier compressé.
  • Vous devez définir ou effacer au moins un attribut.
  • Pour afficher les attributs, utilisez la commande dir.
BATCH : Utiliser cette commande pour exécuter des commandes spécifiées dans un fichier texte. Dans la syntaxe de commande, fichier_entrée correspond au fichier texte qui contient les commandes à exécuter et fichier_sortie correspond au fichier qui contient le résultat des commandes spécifiées. Si vous ne spécifiez aucun fichier de sortie, la sortie est affichée à l'écran.
  • batch fichier_entrée [fichier_sortie].
BOOTCFG : Utiliser cette commande pour la configuration et la récupération du démarrage. Cette commande propose les options suivantes :
  • /add : ajoute une installation de Windows à la liste du menu de démarrage.
  • /rebuild : parcourt toutes les installations de Windows et permet de choisir celles à ajouter.
  • /scan : recherche des installations de Windows sur tous les disques et affiche les résultats pour vous permettre de spécifier celles à ajouter.
  • /default : définit l'entrée de démarrage par défaut.
  • /list : répertorie les entrées présentes dans la liste du menu de démarrage.
  • /redirect : active la redirection dans le chargeur d'options de démarrage avec la configuration spécifiée.
  • /disableredirect : désactive la redirection dans le chargeur d'options de démarrage.
  • /redirect [portbaudrate] | [useBiosSettings]
Exemples :
bootcfg /redirect com1 115200
bootcfg /redirect useBiosSettings

CD et CHDIR : Même technique d’utilisation qu’en invite de commandes. La commande chdir ne fonctionne qu'à l'intérieur des dossiers système de l'installation de Windows en cours, sur les supports amovibles, dans le dossier racine d'une partition du disque dur et dans les sources d'installation locales sauf si la console est débridée.

CHKDSK : La commande chkdsk vérifie le lecteur spécifié et répare ou récupère le lecteur si nécessaire. Elle marque également les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles.
  • chkdsk lecteur /p /r
  • /p : effectue une recherche exhaustive du lecteur et corrige les erreurs éventuelles.
  • /r : recherche les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles.
  • Remarque Si vous spécifiez l'option /r, l'option /p est implicite. L'utilisation de la commande chkdsk sans argument vérifie le lecteur en cours sans aucune option.
  • Lorsque vous exécutez la commande chkdsk, vous devez utiliser le fichier Autochk.exe. CHKDSK recherche automatiquement ce fichier dans le dossier de démarrage. Si la console de commandes a été préinstallée, le dossier de démarrage se trouve en général dans le dossier Cmdcons. Si CHKDSK ne trouve pas Autochk.exe dans le dossier de démarrage, CHKDSK tente de rechercher le CD-ROM d'installation de Windows. Si la commande ne trouve pas le support d'installation, elle vous demande de fournir l'emplacement du fichier Autochk.exe.
CLS : Utiliser cette commande pour effacer l'écran.

COPY : Même technique d’utilisation qu’en invite de commandes. Vous ne pouvez pas utiliser de caractère générique indiqué par un astérisque (*) et vous ne pouvez pas copier de dossier sauf si la console est débridée.
  • copy source destination.
Si vous copiez un fichier compressé à partir du CD-ROM Windows, le fichier est automatiquement décompressé lors de la copie. La source du fichier peut être un média amovible, un sous-dossier des dossiers système de l'installation actuelle de Windows, la racine d'un lecteur, les sources locales d'installation ou le dossier Cmdcons.

Si la destination n'est pas spécifiée, la destination par défaut est le dossier en cours. Si le fichier existe déjà, le système vous demande si vous souhaitez écraser le fichier existant. La destination ne peut pas correspondre à un support amovible sauf si la console est débridée (impossible sur un cdrom).

DEL et DELETE : Même technique d’utilisation qu’en invite de commandes. La commande delete fonctionne uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de Windows, dans les médias amovibles, dans le dossier racine d'une partition de disque dur et dans les sources d'installation locales sauf si la console est débridée (impossible sur un cdrom). La commande delete n'accepte pas les caractères génériques.
  • del lecteur: chemin_accès nom_fichier
  • delete lecteur: chemin_accès nom_fichier
DIR : Même technique d’utilisation qu’en invite de commandes. La commande dir affiche la liste de tous les fichiers, y compris les fichiers cachés et les fichiers système. La commande dir fonctionne uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de Windows, dans les médias amovibles, dans le dossier racine d'une partition de disque dur et dans les sources d'installation locales sauf si la console est débridée.
Les fichiers peuvent avoir les attributs suivants :
  • D : répertoire
  • H : fichier caché
  • S : fichier système
  • E: crypté
  • R : fichier en lecture seule
  • R : fichier prêt à être archivé
  • C: compressé
  • P : point d'analyse
DISABLE : Utiliser cette commande pour désactiver un pilote ou un service système. Dans la syntaxe de commande, nom_service spécifie le nom du service ou du pilote à désactiver.
  • disable nom_service
  • Utiliser la commande listsvc pour afficher tous les services ou pilotes pouvant être désactivés. La commande disable imprime l'ancien type de démarrage du service avant de le réinitialiser sur SERVICE_DISABLED. Prenez note de l'ancien type de démarrage si vous devez réactiver le service ultérieurement.
  • La commande disable affiche les valeurs start_type suivantes :
    • SERVICE_DISABLED
    • SERVICE_BOOT_START
    • SERVICE_SYSTEM_START
    • SERVICE_AUTO_START
    • SERVICE_DEMAND_START
DISKPART : Utiliser cette commande pour gérer les partitions sur les volumes du disque dur. Vous pouvez utiliser les options suivantes :
  • /add : crée une nouvelle partition.
  • /delete : supprime une partition existante.
diskpart /add /delete nom_périphérique nom_lecteur nom_partition taille
  • nom_périphérique : le nom du périphérique utilisé pour créer une nouvelle partition.
  • nom_lecteur : un nom de lettre de lecteur, par exemple D:
  • nom_partition : le nom de partition pour supprimer une partition existante.
  • taille : taille de la nouvelle partition en méga octets.
Vous pouvez obtenir le nom du périphérique à partir de la sortie de la commande MAP, par exemple : \Périphérique\DisqueDur0.
Vous pouvez utiliser le nom de la partition au lieu de l'argument de nom de lecteur, par exemple \Périphérique\DisqueDur0\Partition1. Si vous n'utilisez aucun argument, une interface utilisateur pour la gestion de vos partitions s'affiche.

Avertissement : L'utilisation de cette commande peut endommager la table de partition si le disque a été mis à niveau vers une configuration de disque dynamique. La structure des disques dynamiques ne peut être modifiée qu'à l'aide de l'utilitaire Gestion des disques.

ENABLE : Vous pouvez utiliser la commande enable pour activer un pilote ou un service système Windows. Utilisez la commande listsvc pour afficher tous les services ou pilotes pouvant être activés. La commande enable imprime l'ancien type de démarrage du service avant de le rétablir sur la nouvelle valeur. Il est recommandé de noter l'ancienne valeur, au cas où vous devriez restaurer l'ancien type de démarrage du service.
  • enable nom_service type_démarrage
  • Les options valides pour la valeur type_démarrage sont :
    • SERVICE_BOOT_START
    • SERVICE_SYSTEM_START
    • SERVICE_AUTO_START
    • SERVICE_DEMAND_START
  • Si vous ne spécifiez aucun nouveau type de démarrage, la commande enable imprime l'ancien type de démarrage.
EXIT : Utiliser la commande exit pour fermer la console de récupération et redémarrer votre ordinateur.

EXPAND : Utiliser cette commande pour décompresser un fichier. Dans la syntaxe de commande, source spécifie le nom du fichier à décompresser et destination spécifie le dossier du nouveau fichier. Si vous ne spécifiez pas de destination, la commande utilise par défaut le dossier en cours. Vous ne pouvez pas inclure de caractères génériques. Vous pouvez utiliser les options suivantes :
  • /y : ne pas demander confirmation avant d'écraser un fichier existant.
  • /f:fichiers : identifie les fichiers à décompresser.
  • /d : ne pas décompresser ; afficher uniquement la liste des fichiers contenus dans la source.
Si la source contient plus d'un fichier, le paramètre /f:fichiers est nécessaire pour identifier les fichiers spécifiques à décompresser. Vous pouvez y inclure des caractères génériques.
  • expand source [/F:fichiers] [destination] [/y]
  • expand source [/F:fichiers] /D
La destination peut être un dossier situé dans les dossiers système de l'installation de Windows actuelle, dans la racine du lecteur, dans les sources d'installation locales ou dans le dossier Cmdcons. La destination ne peut pas être un média amovible sauf si la console est débridée (impossible sur cdrom).

Le fichier destination ne peut pas être en lecture seule. Utiliser la commande attrib pour supprimer l'attribut en lecture seule. La commande expand demande confirmation avant de remplacer un fichier déjà existant, sauf si vous utilisez l'option /y.

FIXBOOT : Utiliser cette commande pour écrire le code du nouveau secteur de démarrage Windows sur la partition système. Dans la syntaxe de commande, nom_lecteur est la lettre du lecteur où sera écrit le secteur de démarrage. Cette commande répare les dommages dans le secteur de démarrage Windows. Cette commande remplace le paramètre par défaut, qui écrit sur la partition de démarrage du système. La commande fixboot est prise en charge uniquement sur les ordinateurs x86.
  • fixboot nom_lecteur:
FIXMBR : Utiliser cette commande pour réparer l'enregistrement de démarrage principal (Master Boot Record, MBR) de la partition de démarrage. Dans la syntaxe de commande, nom_périphérique est un nom de périphérique facultatif qui spécifie le périphérique nécessitant un nouvel MBR. Utiliser cette commande si un virus a endommagé l'enregistrement de démarrage principal et si Windows ne peut pas démarrer.

Avertissement : Cette commande peut endommager vos tables de partition en cas de virus ou de problème de matériel. En utilisant cette commande, vous risquez de créer des partitions inaccessibles. Microsoft vous recommande d'exécuter un logiciel antivirus avant d'utiliser cette commande.

Vous pouvez obtenir le nom du périphérique à partir de la commande map. Si vous ne spécifiez pas de nom de périphérique, le MBR du périphérique de démarrage est réparé, par exemple :
  • fixmbr \Device\HardDisk0 réparera le premier secteur du disque 0, disque de démarrage.
  • Pour connaître le nom du disque et de la partition (lecteur) de démarrage, utilisez  la commande map.
  • Pour obtenir les noms ARC, utilisez la commande map arc.
Si la commande fixmbr détecte une signature de table de partition non valide ou non conforme, elle vous demande de confirmer que vous souhaitez réécrire l'enregistrement de démarrage principal. La commande fixmbr est prise en charge uniquement sur les ordinateurs x86.
  • fixmbr nom_périphérique
FORMAT : Utiliser cette commande pour formater le lecteur spécifié avec le système de fichiers spécifié. Dans la commande de syntaxe, /Q effectue un formatage rapide, lecteur est la lettre de lecteur de la partition à formater et /FS:système_fichiers spécifie le type de système de fichiers à utiliser (FAT, FAT32 ou NTFS). Si vous ne spécifiez pas de système de fichiers, le système de fichiers existant est utilisé (s'il est disponible).
  • format lecteur: /Q /FS:système_fichiers
LISTSVC : La commande listsvc dresse la liste de tous les services et pilotes disponibles et spécifie leur type de démarrage pour l'installation de Windows en cours. Cette commande est utile lorsqu'elle est associée aux commandes disable et enable.
La liste est extraite de la ruche %SystemRoot%\System32\Config\System. Si la ruche System est endommagée ou manquante, les résultats seront imprévisibles.

LOGON : La commande logon dresse une liste de toutes les installations de Windows détectées, puis demande le mot de passe de l'administrateur local pour la copie de Windows sur laquelle vous souhaitez ouvrir une session. Si vos trois premières tentatives d'ouverture de session échouent, la console se ferme et votre ordinateur redémarre.

MAP : Utiliser cette commande pour dresser la liste des lettres de lecteur, types de système de fichiers, taille de partitions et mappages vers des périphériques physiques. Dans la syntaxe de commande, le paramètre arc indique à la commande map d'utiliser des chemins ARC au lieu de chemins de périphériques Windows.
  • map arc
MD et MKDIR : Même technique qu’en invite de commandes. Ces commandes n'autorisent pas les caractères génériques. La commande mkdir fonctionne uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de Windows, dans les médias amovibles, dans le dossier racine d'une partition de disque dur et dans les sources d'installation locales sauf si la console est débridée.

MORE : Utiliser cette commande pour afficher un fichier texte à l'écran.
  • more nom_fichier
NET : Bien que le fichier d'Aide mentionne le contraire, la commande net ne peut pas être utilisée à partir de la console de récupération. La pile des protocoles n'est pas chargée et donc aucune fonction de mise en réseau n'est disponible.

RD et RMDIR : Même technique qu’en invite de commandes. Ces commandes fonctionnent uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de Windows, dans les médias amovibles, dans le dossier racine des partitions de disque dur et dans les sources d'installation locales sauf si la console est débridée (impossible sur cdrom).

REN et RENAME : Même technique qu’en invite de commandes. Vous ne pouvez pas spécifier de nouveau lecteur ou de nouveau chemin d'accès pour le fichier renommé. Ces commandes fonctionnent uniquement dans les dossiers système de l'installation actuelle de Windows, dans les médias amovibles, dans le dossier racine des partitions de disque dur et dans les sources d'installation locales sauf si la console est débridée (impossible sur cdrom).

SET : Vous pouvez utiliser la commande set pour afficher ou modifier quatre options d'environnement. Ce sont nos fameuses variables de débridage de la console. Ces variables sont à configurer à chaque utilisation de la console.
  • AllowWildCards = FALSE
  • AllowAllPaths = FALSE
  • AllowRemovableMedia = FALSE
  • NoCopyPrompt = FALSE
Description de la commande SET dans la console de récupération.

SYSTEMROOT : La commande systemroot définit le dossier %SystemRoot% de l'installation de Windows sur laquelle vous avez ouvert une session comme dossier de travail en cours.

TYPE : Utiliser la commande type pour afficher un fichier texte.
  • type nom_fichier
L’aide se trouve chez Microsoft, suivez ces liens : Lien 1 et lien 2


../..
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Le #169872
Excellent dossier
Respect pour le travail fourni, bien documenté, permettant pour l'essentiel de retrouver un XP en bonne santé sans réinstallation systématique. :jap:
Le #169873
L'avantage que j'y vois, c'est que l'on a tout sous la main avec cet article !

Même re-découvert des trucs... que j'aurais pas dû oublier !
Le #169874
Chapeau bas pour le boulot :jap: Félicitations.
Le #169972
je suis un peu meler avec ses choses la mais je vais quand meme l instaler si c est windows <img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" /> cela doit etre bon merci
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar