Comparatif de 8 cartes mères LGA775

Le par Manuel D. C.  |  6 commentaire(s)
Article n° 354 - Comparatif de 8 cartes mères LGA775 (120*120)

Avec l'arrivée de nouvelles cartes mères utilisant les différentes déclinaisons du nouveau chipset nForce 650/680 de nVidia, les cartes mères utilisant les chipsets Intel restent très performantes et au passage profitent d'une baisse de prix. L'occasion pour vous de découvrir les 8 modèles de cartes mères LGA775 que nous avons testés pour vous, et de, pourquoi pas, profiter de cette baisse de prix.

ABIT AW9D-MAX

Faisant partie des constructeurs favoris des overclockers, ABIT a pourtant failli disparaître à notre grand désespoir. Fort heureusement pour nous, le pire a été évité et ABIT est toujours là après quelques remaniements au sein de la société. Et ce sont aujourd’hui l’AW9D-Max et la AB9-Pro que nous testons.
aw9dmax
Commençons tout d’abord par le bundle de la AW9D-MAX, dont le prix avoisine 199 euros en moyenne, qui semble relativement complet :

  • Guide d’installation rapide
  • Manuel utilisateur
  • Guide ABIT uGuru
  • CD de pilotes
  • Pilotes S-ATA RAID sur disquette Intel/Silicon Image
  • Connecteur pour système multi-GPU
  • 7 nappes S-ATA
  • 1 nappe ronde floppy
  • 1 nappe ronde IDE
  • 1 équerre PCI avec deux ports IEEE1394 (dont 1 port mini), et deux ports USB
  • 1 carte PCI Express 1x Audio
  • 1 câble optique audio

La première chose qui saute aux yeux est l’absence d’entrées et sorties audio sur la carte mère. La solution Audio High Definition se présente sous la forme d’une carte au format PCI Express 1x, baptisée AudioMax et basée sur la puce Realtek ALC882M offrant 7+1  canaux.

AudioMax

En plus d’embarquer la prise permettant de connecter les prises du boitier en façade, cette solution « externe » comporte 7 entrées/sorties audio :

  • Entrée audio
  • Sortie audio
  • Micro
  • Entrée/Sortie S/PDIF
  • Center/Subwoofer
  • Sortie Avant Surround D/G
  • Sortie Surround Arrière D/G

La connecteur SLI peut a priori surprendre, mais le chipset i975X ayant la particularité de supporter officiellement le système multi-GPU Crossfire et moins officiellement le SLI de nVidia, on comprend mieux sa présence dans le bundle.

Vous découvrirez les spécifications de l’AW9D-MAX ainsi que les autres cartes-mères de ce comparatif un peu plus loin. Mais autant dire qu’elles sont des plus complètes. Même s’il n’y a qu’un seul port PCI, cela suffira pour connecter une carte son de type Creative X-FI. Mais pour ceux qui ont franchi le pas vers Vista qui utilise l’ Universal Audio Architecture condamnant toute accélération matérielle dans le traitement audio, la présence d’un seul port PCI est loin d’être gênant compte tenu du nombre suffisant de prises USB, Firewire pour la plupart d’entre nous. Les contrôleurs RAID/S-ATA externes existant d’ores et déjà au format PCI Express.

../..


Layout et Overclocking

Autant le dire tout de suite, nous étions très excités à l’idée de tester cette carte ABIT et nous avons pu redécouvrir avec plaisir les grandes qualités du constructeur. Toutefois, on se dit qu’ABIT aurait pu faire preuve d’un plus grand savoir faire pour placer bon nombre des connecteurs sans entraîner une quelconque gêne avec les autres composants.

Car si les quatre premiers ports S-ATA sont idéalement placés entre les deux ports PCI Express 16x pour ne pas gêner la mise en place d’un système multi-GPU, l’espace reste assez réduit une fois les cartes graphiques montées. Mais surtout, l’utilisation du système multi-GPU condamne les deux ports PCI Express 1x. Ce qui est dommage, le troisième port étant réservé à la carte AudioMax.


board


Les deux autres ports S-ATA se trouvant sur la base inférieure de la carte-mère, juste en dessous de l’unique port PCI, vous n’aurez aucun problème également. Plus étonnant, le dernier port S-ATA se retrouve quant à lui placé entre le socket LGA775 et le panneau d’entrées/sorties situé à l’arrière de la carte-mère. Pour peu que l’on utilise un radiateur imposant, comme le Scythe Infinity, l’accès devient assez difficile si ce n’est pas impossible suivant les cas.


cpuarea     slots_small


Du côté du refroidissement, c’est du bonheur total puisque tout est passif. Et ABIT se distingue de la concurrence en utilisant un caloduc pour le northbridge et un second pour le southbridge, histoire d’optimiser la dissipation de la chaleur. Bien sûr ABIT étant réputé dans le monde de l’overclocking, les mosfets sont également pourvus de radiateur. Et aucun des radiateurs n’est venu gêner le montage d’un radiateur processeur volumineux comme nous pouvions le craindre.

Notons au passage l’utilisation de condensateurs solides de la part d’ABIT sur l’intégralité de l’AW9D-MAX. Ce qui limite fortement les risques de fuite d’electrolyte. Mais en plus, la carte-mère intègre tout un panel de diodes qui s’illuminent, ce qui offre dans l’ensemble un effet des plus agréables et réussis.


io     switches


Côté bios, ABIT reste fidèle à lui-même et propose un bios extrêmement complet, notamment au niveau des fonctionnalités µGuru qui offrent un potentiel d’overclocking assez intéressant pour un chipset i975X, puisque nous avons pu atteindre le FSB de 460 Mhz de manière totalement stable.

Le menu ABIT EQ dispense quant à lui les options liées à l’éclairage de la carte mère, mais aussi tout ce qui concerne la gestion des ventilateurs et des températures. Et pour ceux que l’overclocking via le bios rebute, il reste l’utilitaire µGuru fonctionnant sous Windows. Mais malheureusement pas encore sous Vista.


Les plus

  • Overclocking
  • Bios complet
  • Fonctionnalités complètes
  • Effets d'éclairage

Les moins

  • Disposition de certains connecteurs discutables

../..


ABIT AB9-PRO

Contrairement à la AW9D-MAX que nous venons de découvrir, la ABIT AB9-Pro s’appuie sur le chipset Intel P965 et reste donc plus abordable. Au passage, le deuxième port PCI express 16x disparaît, ainsi que tous les artifices lumineux de la carte. Le refroidissement connait également quelques changements, le radiateur du southbridge n'étant plus relié par caloduc.

Comptez en effet environ 139 euros pour acquérir cette carte, et dont voici le bundle qui reste correct pour un tel prix. 

ab9

  • Guide d’installation rapide
  • Manuel utilisateur
  • Guide ABIT uGuru
  • CD de pilotes
  • Pilotes S-ATA RAID sur disquette
  • 9 nappes S-ATA
  • 1 nappe ronde floppy
  • 1 nappe ronde IDE
  • 1 équerre PCI avec deux ports IEEE1394 (dont 1 port mini), et deux ports USB

../..


Layout et Overclocking

Outre le chipset P965 utilisé qui explique la présence d’un unique port PCI-Express 16x, l’AB9-Pro se distingue sur plusieurs points. À commencer par un nombre plus élevé de ports S-ATA, celui-ci passant de 7 sur la AW9D-MAX à 9 ports gérés par le southbridge ICH8R supportant le MATRIX RAID ainsi que le traditionnel RAID 0, 1, 0+1 et 5. On retrouve d’ailleurs une prise S-ATA perdue au milieu de nulle part, tout comme sur l’AW9D-PRO, ce qui ne simplifie pas l’agencement du câble S-ATA à relier au disque dur.


AB9_PRO 2     AB9PRO CPU


Bien sûr, un unique port PCI Express 16x étant présent, l’accès aux ports S-ATA n’en est que simplifié. Toutefois, plus étrange et aussi plus contraignant en ce qui concerne l’agencement, le port IDE se retrouve au-dessus du premier port PCI. Pour l’accompagner, deux ports S-ATA supplémentaires sont également présents. Mais la proximité des disques durs aidant, ainsi qu’une taille assez réduite des nappes S-ATA permettent de ne pas être trop gêné par ce positionnement peu habituel.

Le port Floppy se retrouvant pour sa part sur la base inférieure de la carte-mère, c'est-à-dire juste sous le dernier port PCI. Ce qui n’est franchement pas très pratique. Le système de refroidissement reste pour sa part complètement passif sur l’AB9-PRO. Mais il n’y a plus cette fois-ci qu’un unique caloduc reliant le P965 d’Intel aux mosfets. L’ICH8R utilisant pour sa part un simple radiateur de taille plus modeste.

Pour alimenter le processeur, l’AB9-PRO surprend en se limitant au seul connecteur ATX 12V 4 broches alors que l’AW9D-MAX propose un connecteur 8 broches. La solution audio utilisée reste la puce Realtek ALC882M, mais elle est cette fois-ci intégrée à la carte-mère. Si bien que l’on retrouve les entrées/sorties audio au niveau du panneau arrière de la carte-mère.


AB9PRO SATA     ABPPRO PCI


Pour le reste, l’AB9-PRO n’offre aucun effet d’éclairage disco, et l’on retrouve la plupart des fonctionnalités présentes sur l’AW9D-MAX comme vous pourrez le constater dans notre tableau récapitulatif.

Quant à la partie Overclocking, si le bios reste aussi complet que sa grande sœur l’AW9D-MAX, les performances sont loin d’être aussi éloquentes puisque tout au plus avons-nous pu atteindre les 430 Mhz de FSB, là où l’i975X nous a permis d’atteindre 460 Mhz. Certains diront que compte tenu du fait que l’AW9D-MAX est un modèle haut de gamme c’est normal. Mais le chipset 965 d’Intel ayant la réputation d’atteindre des fréquences bien plus élevées, c’est assez décevant pour une carte issue d’un constructeur comme ABIT.


AB9_PRO



Les plus

  • Fonctionnalités complètes
  • Bios complet
  • Prix

Les moins

  • Disposition de certains connecteurs discutable
  • Overclocking

../..


GIGABYTE GA-965P-DS3 et GA-965G-DS3

C’est au tour de Gigabyte de nous proposer deux cartes-mères basées sur le chipset Intel P965. Pour être plus précis, la GA-965P-DS3 proposé au prix moyen de 119 euros se base sur la solution P965, la GA-965G-DS3 proposée pour environ vingt euros de plus, ne se différenciant que par l’ajout d’une solution graphique intégrée et basée sur l’Intel GMA X3000, qui est une évolution du GMA 900/950. Pour mieux cerner les différences entre le GMA 900/950 et le GMA X3000, nous vous conseillons de lire cet article auprès de notre confrère Hardware.fr.


IMG_1542


Pour le reste, hormis le port VGA intégré à la GA-965G-DS3 et la puce réseau utilisée, ces deux modèles offrent les mêmes fonctionnalités et le même layout. Il est par conséquent inutile de vous détailler les deux modèles. Commençons par le bundle qui reste un peu décevant.

  • Manuel utilisateur
  • CD de pilotes
  • 4 nappes S-ATA
  • 1 nappe ronde floppy
  • 1 nappe ronde IDE

Commun à toutes les cartes Gigabyte, le CD de pilotes intègre le système Xpress Install permettant d’automatiser l’installation des pilotes de la carte-mère. Ce que les débutants apprécieront sans doute, à condition de ne pas vouloir utiliser les derniers pilotes à jour. Plus appréciable, et surtout utile, Xpress Recovery 2 n’est autre qu’un logiciel de sauvegarde/restauration système supportant les disques P-ATA et S-ATA. Ce qui vous permettra de vous affranchir de l’achat d’un logiciel dédié si vous ne recherchez pas des fonctions trop poussées ou si plus simplement, vous n’utilisez que peu souvent un tel logiciel.

Dommage que Gigabyte n’ait pas pensé à rajouter le support des systèmes de fichiers autres que FAT 32 et NTFS. Ce que nos amis Linuxiens auraient apprécié, notamment depuis que Gigabyte est le premier constructeur à proposer avec la M57SLI-S4 nForce 570 SLI (AM2), une carte-mère intégrant un bios Open-Source. Saluons au passage l’initiative de Gigabyte à ce sujet, et espérons que cela ne soit pas la seule.

../..


Layout et Overclocking

Avec un bundle un peu en retrait face à la concurrence, les GA-965P-DS3 et GA-965G-DS3 sont également un peu moins bien loties côté fonctionnalités que l’ABIT AB9-PRO puisque les supports du Firewire et du e-SATA sont aux abonnés absents, les ports S-ATA sont au nombre de 6, le RAID se limite au niveau 0 et 1, le nombre de ports pour ventilateurs se limite à deux et un seul port réseau est intégré.

IMG_1543     IMG_1544

Ce qui pour une fourchette de prix équivalente peut a priori surprendre et decevoir. Néanmoins, les deux cartes Gigabyte se démarquent au niveau des ports PCI qui sont ici au nombre de trois. Le nombre de ports PCI 1x est lui aussi plus conséquent, puisque ce ne sont pas moins de trois ports qui sont intégrés. De plus, n’oublions pas que la GA-965G-DS3 intègre une solution graphique embarquée, ce qui est idéal pour ceux qui souhaitent assembler un PC dédié aux tâches bureautiques et familiales courantes.


IMG_1545     IMG_1546


IMG_1548     IMG_1549

L’agencement de la carte est quant à lui bien pensé dans l’ensemble et vous ne rencontrerez aucun problème particulier si ce n’est au niveau du jumper Clear CMOS placé entre le port PCI Express 16x et le premier port PCI. Celui-ci sera inaccessible en cas d’occupation du premier port PCI par une carte fille.

Le bios présente pour sa part une particularité propre à Gigabyte depuis quelques années maintenant, dont la seule utilité est d’éviter aux novices de modifier des paramètres avancés pouvant nuire à la stabilité du PC. Pour accéder aux fonctions avancées du bios, permettant notamment d’overclocker, vous devrez donc presser CTRL+F1. Fidèle à lui-même, Gigabyte permet toujours d’atteindre un bon niveau d’overclocking puisque nous avons pu dépasser les 465 Mhz de FSB avec notre E6700. Ce qui est excellent pour une carte qui n’a malgré tout aucun système de refroidissement mosfet, le northbridge et le southbridge étant pour leur part refroidis par un radiateur passif. Surtout comparé à l’ABIT AB9-PRO.


Les plus

  • Prix
  • Overclocking
  • Xpress Recovery 2
  • Nombre de ports PCI et PCIe 1x
  • Solution Intel GMA X3000 pour la GA-965G-DS3

Les moins

  • Absence DVI  pour la GA-965G-DS3
  • Absence HDCP pour la GA-965G-DS3
  • Bundle
  • Absence firewire et eSATA

../..
 


GIGABYTE GA-945GMF-S2

Carte mère au format micro ATX, la Gigabyte GA-945GMF-S2 s’appuie sur la solution graphique Intel GMA950 supportant DirectX 9.0 (Vista est pleinement supporté). Avec un prix très abordable, cette carte mère représente le modèle idéal pour monter un PC multimédia de taille réduite. A condition toutefois de ne pas vouloir assembler un PC Home Cinéma supportant la Haute Définition.

Car dans un tel cas, il est recommandé d’utiliser une carte comme la GeForce 7600 GS (GV-NX76G256HI-RH) qui supporte la fonction HDCP ainsi qu’une prise HDMI. Ce qui est la solution idéale pour décompresser une vidéo HD utilisant par exemple le format h.264 ou encore pour lire les disques au format BluRay et HD-DVD.


IMG_1560


Si le prix est des plus attractifs, le bundle se montre un poil léger puisqu’aucun bracket n’est livré :

  • Manuel utilisateur
  • Cd de pilotes
  • 2 câbles S-ATA
  • 1 nappe IDE
  • 1 nappe Floppy

../..


Layout et Overclocking

Moins onéreuse que la GA-965G-DS3, la carte micro ATX GA-945GMF-S2 propose moins de fonctionnalités. En partie à cause d’un PCB bien sûr plus réduit. Le port PCI express 16x est donc conservé, mais on perd au passage deux ports PCI express 1x, ainsi qu’un port PCI. Malheureusement, dans l’éventualité où vous utiliseriez une carte graphique embarquant un système de refroidissement trop volumineux, vous condamneriez par la même occasion le premier port PCI.

Le southbridge utilisé ici est l’ICH7, qui n’est pas refroidi. Le RAID n’est donc pas supporté et le nombre de ports S-ATA II se retrouve également réduit à quatre ports. Ce qui reste malgré tout, plus que suffisant pour une telle carte. Celle-ci étant, rappelons-le, orienté vers une utilisation multimédia.


IMG_1563     IMG_1564

La partie audio est quant à elle assurée par la même puce que sur la GA-965G-DS3, à savoir la Realtek ALC888 supportant 7+1 canaux. Mais, le nombre d’entrées/sorties se retrouvant ici limité à trois, il faudra opter pour un bracket audio additionnel permettant de bénéficier des 8 canaux. Et l’on regrette également l’absence d’une sortie coaxiale et optique.

Pour le reste, on retrouve presque les mêmes fonctionnalités si ce n’est la disparition d’une prise USB, soit un total de six ports, et toujours quatre emplacements DIMM pour la DDR 2 qui est ici limité à une quantité mémoire de 4 Go maximum. Le northbridge utilise toujours un refroidissement passif, et le nombre de ports pour ventilateurs reste limité à deux. On appréciera au passage le support du Firewire ainsi que l’agencement de la carte très agréable si l’on met de côté la proximité du port PCI Express 16x et du premier port PCI.


IMG_1567     IMG_1570


Pour finir, et comme il fallait s’en douter, cette GA-945GMF-S2 se montre plutôt limité en overclocking. Et nous avons pu atteindre qu’une valeur de 295 Mhz pour le FSB, de manière totalement stable. Et nous lui préférons au final la GA-965G-DS3 qui offre davantage de fonctionnalités en plus d’utiliser la solution graphique plus récente GMA X3000, et à l’exception du firewire qui n’est pas supporté, pour seulement 40 euros de plus en moyenne.


Les plus

  • Prix
  • Xpress Recovery 2
  • Nombre de ports PCI
  • Support du Firewire

Les moins

  • Bundle
  • Overclocking
  • Absence DVI
  • Absence HDCP
../..


MSI 975X Power up Platinum

Modèle haut de gamme du constructeur MSI, la 975X Power Up Platinum, comme son nom l’indique se base sur le chipset i975X d’Intel. Elle reprend d’ailleurs la plupart des fonctionnalités de l’ABIT AW9D-MAX.

Le modèle MSI se distingue pour sa part par un prix légèrement moins élevé avec en contrepartie la présence d’un unique contrôleur réseau, cinq ports S-ATA II, un port PCI supplémentaire, la solution audio étant quant à elle intégrée à la carte mère, ce qui libère un port PCI express 1x.

IMG_1375

Le bundle est toutefois moins important que l’AW9D-MAX :

  • Manuel utilisateur
  • CD de pilotes
  • 2 câbles S-ATA
  • 1 adaptateur alimentation Molex vers SATA
  • 1 nappe ronde floppy
  • 1 nappe ronde IDE
  • 1 équerre PCI deux ports IEEE1394a
  • 1 équerre PCI MSI D-Bracket 2
../..


Layout et Overclocking

Proposé une trentaine d'euros de moins, cette MSI 975X Power up Platinum n’a pas trop à rougir face au mastodonte ABIT. Mais pour un modèle haut de gamme, nous aurions sans doute préféré bénéficier de radiateurs mosfets pour peut-être espérer approcher les performances en Overclocking de l’AW9D-MAX.

Rajoutons à cela les options moins avancées du bios et plus particulièrement du menu Core Cell pour l’overclocking, et nous n’avons pu atteindre qu’une fréquence de 395 Mhz de manière stable. Ce qui est nettement moins bien qu’avec l’AW9D-MAX, certes un peu plus chère. Dommage.


IMG_1376     IMG_1377


L’agencement souffre quant à lui de quelques défauts. A commencer par le double connecteur ATX12V assez mal positionné. Celui-ci se trouvant entre le radiateur imposant du northbridge et le panneau arrière réseau. Bref, pas facile de dissimuler le câble ATX12V, surtout si celui-ci s’avère trop court.

Côté port PCI express 16x, sa proximité avec les loquets de rétention des ports Dimms pourra gêner l’insertion des barrettes mémoire une fois la carte graphique montée. D’ailleurs, une fois la carte graphique montée, il y a de grandes chances que le premier port PCI express 1x soit au passage condamné. L’espace entre ce dernier et une RADEON X1950Pro se montrant déjà peu confortable.

Le deuxième port PCI express 16x empiètera quant à lui sur le quatrième port S-ATA II ainsi que sur le radiateur southbridge. Le changement par un radiateur plus performant est d’ailleurs mission impossible.


IMG_1378       IMG_1379


Pour le reste, le nombre de connecteurs ventilateurs 3 pins est réduit à trois, le nombre de connecteurs USB 2.0 internes est lui aussi réduit à deux et on regrette l’absence d’eSATA. En termes de fonctionnalités et performances en overclocking, l’AW9D-MAX est nettement un cran au dessus.


Les plus

  • Prix
  • Fonctionnalités complètes
  • Refroidissement passif
  • Certifiée ViiV (utile ')

Les moins

  • Bundle
  • Agencement
../..


MSI P965 Platinum

Décliné en version Neo et Platinum, c’est cette dernière que nous avons retenu pour ce comparatif. Plus onéreuse que le modèle Neo, la P965 Platinum embarque quatre emplacements mémoire DDR2 et se distingue par la présence d’un deuxième port PCI express 16x, n’utilisant en réalité que tout au plus 4 lignes à cause de la limitation du chipset P965. Utilisez deux cartes filles PCI express 1x et vous réduirez le nombre de lignes utilisés par le deuxième port PCI express 16x à seulement 2 lignes. Ce qui ne permet pas vraiment de tirer pleinement parti du Crossfire, comparé à la AW9D-MAX d’ABIT. La P965 Platinum se différencie également de sa petite sœur Neo par l’utilisation du southbridge ICH8R apportant notamment un support du RAID plus avancé.

IMG_1383

Voici le contenu du bundle :

  • Manuel utilisateur
  • CD de pilotes
  • 4 câbles Serial-ATA
  • 2 adaptateurs alimentation Molex vers SATA
  • 1 nappe ronde IDE
  • 1 nappe ronde floppy
  • 1 équerre PCI avec deux ports IEEE1394a (format mini et normal)
  • 1 équerre regroupant deux ports USB 2.0 supplémentaires.
../..


Layout et Overclocking

Si l’agencement de la carte se montre dans l’ensemble assez bien pensé, on note quelques erreurs. A commencer par l'alimentation qui est assurée par un connecteur ATX 24 broches secondé d'une double prise ATX 12 volts. Et c’est justement cette dernière qui est une nouvelle fois curieusement positionnée près du chipset, juste derrière le panneau d’entrées/sorties arrière de la carte mère (au niveau du connecteur réseau). Ce qui pourra gêner l’utilisation de certaines alimentations intégrant un câble ATX12V trop court. Ce qui pourrait éventuellement gêner en cas d’utilisation d’un radiateur trop volumineux, le câble risquant davantage de se prendre dans les pâles du ventilateur.


IMG_1384     IMG_1385

Soulignons toutefois, que comme le modèle AW9D-MAX, la P965 Platinum intègre un double connecteur ATX12V. Ce qui permet en théorie d’assurer un meilleure overclocking. Mais dans la pratique, soulignons l’absence de radiateurs mosfets et la fonction d'overclocking dynamique (D.O.T. Express) qui pourra soit s'appliquer indifféremment au processeur, au bus PCI-Express, ou aux deux à la fois. Malheureusement cette solution n’offre pas d’excellents résultats et ne pourra éventuellement que satisfaire les débutants désirant profiter d’un overclocking sans avoir à mettre les mains dans le cambouis.

Il faudra au contraire passer par le menu assez abouti CoreCell dans le bios, pour espérer obtenir de meilleurs résultats en overclocking. Mais là encore, on est déçus, les possibilités d’overclocking se révélant meilleures avec les autres cartes testées dans ce comparatif. Pour un prix similaire, nous lui préférons le modèle AB9 Pro d’ABIT qui propose davantage de fonctionnalités. Même s’il n’y a qu’un port PCI Express 16x.


IMG_1386     IMG_1387


Pour le reste, on retrouve un système de refroidissement entièrement passif sous la forme de deux radiateurs en aluminium. Avec comme d’habitude, un radiateur plus imposant pour le Northbridge. Sans oublier les deux ports PCI, et les deux ports PCI-Express 1x, au risque de condamner un port PCIe 1x et un port PCI si vous utilisez deux cartes graphiques embarquant un système de refroidissement imposant. Les six ports S-ATA II sont quant à eux placés idéalement pour ne souffrir d’aucune gêne, tout comme le septième port Serial-ATA II géré par la puce JMicron, contrôlant également le port IDE situé à côté.

La P965 Platinum n’oublie pas le support du Firewire, et intègre un unique contrôleur réseau Realtek RTL8111B. La partie audio est bien sûr de la partie avec un panneau intégrant cinq connecteurs au format mini-jack, ainsi qu’une sortie optique et une sortie numérique. Appréciable, on note la présence de cinq connecteurs pour ventilateurs.


Les plus

  • Prix
  • Fonction D.O.T. pour les débutants
  • Support du Firewire

Les moins

  • Emplacement des deux connecteurs ATX12V
  • Overclocking
../..


MSI G965MDH-FI

Plus onéreuse que le modèle micro ATX de Gigabyte que nous avons précédemment découvert, la G965MDH-FI semble plus indiqué pour l'intégration du processeur Intel Core 2 Duo dans un PC media Center.  Ce modèle est en plus certifié Intel VIIV, qui est une technologie développé par Intel et orienté maison numérique. Grossièrement, la technologie ViiV permet de simplifier l’accès à la plupart des divertissements numériques.


IMG_1383


Basé sur le chipset G965, ce modèle intègre la dernière solution graphique embarquée d’Intel, nom de code GMAX3000.  Hormis ces différences, la MSI G965MDH-FI intègre à peu de chose près les mêmes fonctionnalités que son homologue Gigabyte. Et même le support du Firewire ne manque pas à l’appel.
Toutefois, le nombre de ports S-ATA est ici au nombre de six, avec en prime le support du RAID 0, 1, 0+1 et 5.

Voici le contenu du bundle :

  • Manuel utilisateur
  • CD de pilotes
  • 2 câbles Serial-ATA
  • 1 adaptateur alimentation Molex vers SATA
  • 1 nappe IDE
  • 1 nappe floppy
../..


Layout et Overclocking

Même si le format micro ATX impose quelques sacrifices, l’agencement de la carte est plutôt réussi. On retrouve le classique port PCI Express 16x qui reste cependant trop proche des emplacements Dimm pour la mémoire DDR II. Une fois la carte graphique montée, il ne sera plus possible de manipuler les petits loquets de rétention des barrettes. Et là encore, comme trop souvent aujourd’hui, le choix de votre carte graphique prend une certaine importance si vous ne souhaitez pas condamner l’unique port PCI express 1x. Les deux ports PCI ne posent quant à eux aucun problème particulier.


IMG_1382     IMG_1384


Le refroidissement est entièrement passif, ce qui est une excellente chose. Ce qui l’est moins, c’est une nouvelle fois l’emplacement du connecteur d’alimentation ATX12V qui n’est pas judicieusement positionné. Celui-ci pourra une nouvelle fois vous importuner en cas d’utilisation d’un radiateur processeur trop imposant, surtout dans le cas où vous utiliseriez une alimentation présentant un câble ATX12V trop court.

Hormis ces quelques détails, le reste est judicieusement placé comme en témoigne les six ports S-ATA II qui supportent au passage les niveaux de RAID les plus courants. Car même si vous comptez utilisez une carte encombrante comme la carte son SoundBlaster X-FI de Creative, il vous suffit de placer celle-ci dans le port PCI supérieur et de réserver l’autre port PCI pour une carte fille plus courte.


IMG_1385     IMG_1386


La partie audio est quant à elle assurée par la puce Realtek ALC883 HD supportant 7+1 canaux. Mais à la différence de la GA-945GMF-S2 de Gigabyte, le nombre d’entrées/sorties audio n’est ici pas limité et l’on pourra profiter des 8 canaux en totalité. Dommage que la sortie coaxiale/optique manque à l’appel, ce qui est un défaut pour une carte qui se veut orientée multimédia et ViiV.

Et bien que ce modèle ne soit pas plus prédisposé à l’overclocking qu’une autre carte au format micro ATX, nous avons pu dépasser les 345 Mhz de FSB. Ce qui n’a rien d’exceptionnel non plus.


Les plus

  • Prix
  • Agencement de la carte
  • Support du Firewire
  • Certifiée ViiV (utile ')

Les moins

  • Absence DVI
  • Absence HDCP
  • Prix
  • Bundle
  • Overclocking
../..
 


Le choix de la rédaction

Pour vous permettre de comparer les cartes-mères testées, nous avons dressé un tableau récapitulant les différentes caractéristiques.

Tableau 2     Tableau spec

Outre les différentes fonctionnalités composant chaque carte-mère, c’est avant tout l’utilisation que vous souhaitez en faire qui déterminera votre choix final. En termes d’overclocking, mais également si le support du Crossfire vous intéresse, c’est incontestablement la ABIT AW9D-MAX qui sort gagnante de ce comparatif. Plus chère, elle offre de meilleures performances en overclocking, un bios et un bundle plus complets, un plus grand nombre de fonctionnalités ainsi que quelques effets d’éclairage du plus bel effet. Contrairement au modèle MSI 975X Platinum Power Up qui reste malgré tout intéressante si vous êtes limités d’un point de vue budget.


aw9d-max_box-mb     IMG_1535
 

L’ABIT AB9-Pro nous a au contraire un peu déçus d’un point de vue overclocking. Avec une différence de prix si faible, il nous est plutôt difficile de trancher avec la MSI P965 Platinum, et la GIGABYTE GA-965P-DS3. Si vous n’êtes pas un joueur, le modèle GIGABYTE GA-965G-DS3 intégrant la solution graphique Intel GMA X3000 représente un excellent choix. Et nous ne lui reprocherons que l’absence du Firewire, d’un port DVI et un support du RAID limité.

Terminons par le format micro ATX, pour lequel la GIGABYTE GA-945GMF-S2 représente un excellent rapport prix/performances. Cette carte est idéale pour monter un PC multimédia et même Media Center. A condition de ne pas abuser de certains formats vidéo assez gourmands, tels que le h.264. Bien que plus coûteuse, nous lui préférons la MSI G965MDH qui intègre des composants plus récents. Chipset Intel P965, GMA X3000, sans oublier le support du RAID plus avancé. En revanche, l’absence de support HDCP, d’un port DVI et HDMI est un frein conséquent pour profiter de la HD avec ces deux modèles.


  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test MSI WindTop AE2420 : premier PC 3D tout-en-un !
    Séduire le grand public avec une gamme de PC de loisirs tout-en-un (AE Series), c'est l'objectif du constructeur MSI. L'écran 24" LED full HD de l'AE2420 3D est non seulement multitouch (tactile multipoint) mais il offre en plus à ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
nicolbif offline Hors ligne Héroïque avatar 656 points
Le #170175
Euh...Et Asus ''' Ils n'ont pas voulu préter des cartes pour le test'''
raytracer06 offline Hors ligne Héroïque avatar 652 points
Le #170176
Un peu bizarre, ce comparatif...
une carte haut de gamme à 200? comme la AW9D Max et une carte micro atx à video intégrée comme la GA-945GMF-S2 n'ont pas grand chose en commun...

Et l'absence de carte Asus est étrange...
Manuel D.C. offline Hors ligne Héroïque avatar 792 points
Le #170177
Qu'est-ce qu'il y a d'étrange à l'absence d'ASUS dans le comparatif '
Asus n'a pas pu nous fournir de modèles, j'ai retardé le comparatif en espérant que d'autres constructeurs pourraient me prêter d'autres modèles...ce qui n'a malheureusement pas pu être le cas.
Et à chaque fois tout le monde ne parle que d'ASUS, mais il y a d'autres constructeurs tout aussi fiables et intéressants. Faut arrêter de focaliser sur ASUS.
Mais comme d'habitude, nous sommes tributaires des constructeurs, et si les modèles que nous réclamons ne nous parviennent pas, on ne peux pas inventer un test ou faire une simple synthèse en copiant des sites étrangers.
Il y a EPOX, eVGA, Asrock, etc...aussi
machintruc offline Hors ligne Vétéran avatar 1671 points
Le #170178
et la DS4 de gigabyte ''''' :eek:

à quoi sert de comparer les haut de gammes ABIT avec les bas de gammes gigabyte '''
(heuuuu, meme si la DS3 est loin d'etre bas de gammes )
Manuel D.C. offline Hors ligne Héroïque avatar 792 points
Le #170179
Parce qu'il n'y a pas que le haut de gamme !
Tout le monde n'a pas les moyens de mettre 200 euros, voire plus dans une mobo.
Et le comparatif a (encore une fois) été dicté par les disponibilités constructeurs.
C'est pourquoi j'ai plutôt choisis de montrer plusieurs cartes (haut de gamme, moyen de gamme et entrée de gamme)...
Mais la prochaine fois, ça
Manuel D.C. offline Hors ligne Héroïque avatar 792 points
Le #170180
"à quoi sert de comparer les haut de gammes ABIT avec les bas de gammes gigabyte '''
(heuuuu, meme si la DS3 est loin d'etre bas de gammes )..."
- Parce qu'il n'y a pas que le haut de gamme !
Tout le monde n'a pas les moyens de mettre 200 euros, voire plus dans une mobo. Il est par exemple ridicule, voire complètement stupide d'acheter une ABIT AW9D-MAX si l'overclocking ne fait pas parti de vos priorités. Ou encore d'acheter une carte micro ATX si vous n'êtes pas intéressé par un PC de taille réduite ou un PC Media Center...).

Et le comparatif a malheureusement été dicté par les disponibilités constructeurs puisque GNT n'est pas le seul site Internet à tester des composants PC.

Néanmoins, nous opterons sans doute pour des tests individuels à l'avenir...
Mais n'hésitez pas à nous faire parvenir vos suggestions (pas de gamineries, uniquement des suggestions développées et constructives bien évidemment) afin que nous puissions améliorer le contenu des prochains articles, voire pourquoi pas, d'envisager de nouveaux articles plus proches de vos attentes...

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire