Charges utiles sur la Lune : la Nasa ajoute Blue Origin et SpaceX à sa sélection

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
nasa-lune-astronautes

Le groupe d'entreprises américaines sélectionnées pour des charges utiles à la surface de la Lune prend de l'ampleur. Blue Origin et SpaceX sont dans la liste élargie de la Nasa.

La Nasa annonce avoir ajouté cinq entreprises américaines parmi ses partenaires susceptibles d'être missionnés pour la livraison de charges utiles à la surface de la Lune dans le cadre de son programme Commercial Lunar Payload Services.

Cinq entreprises s'ajoutent aux neuf déjà sélectionnées en novembre dernier. Parmi celles-ci, Blue Origin et SpaceX, en plus de Ceres Robotics, Sierra Nevada et Tyvak Nano-Satellite Systems.

" Des entreprises aérospatiales de toutes tailles se joignent au programme Artemis ", déclare Jim Bridenstine en référence au programme spatial habité de la Nasa qui ambitionne d'amener un équipage à la surface de notre satellite naturel d'ici 2024.

Pour l'administrateur de la Nasa, l'élargissement du groupe d'entreprises partenaires pour l'envoi de charges utiles à la surface de la Lune permet de " stimuler l'innovation " et réduit en outre la facture pour le contribuable américain.

" Nous prévoyons des possibilités de fournir une large gamme de charges utiles scientifiques et technologiques pour aider à concrétiser notre vision de l'exploration lunaire et faire progresser notre objectif d'envoyer des humains explorer Mars ", ajoute Jim Bridenstine.

Les charges utiles pourraient comprendre des rovers, sources d'énergie et expériences scientifiques, dont le rover VIPER - Volatiles Investigating Polar Exploration Rover - de la Nasa pour aller prospecter les ressources dans les zones perpétuellement dans l'ombre de la Lune et partir à la recherche d'eau glacée.

Blue-Moon-avec-vehicule-pour-astronautes
Le concept d'atterrisseur lunaire de Blue Origin est basé sur Blue Moon. Le mois dernier, le groupe fondé par Jeff Bezos (le patron d'Amazon) a annoncé s'associer à Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper Laboratory pour proposer à la Nasa un moyen de retourner sur la Lune.

spacex-atterrisseur-lunaire
SpaceX, le groupe fondé par Elon Musk, ambitionne de se poser sur la Lune avec son lanceur Starship dès 2022 et pour y préparer l'arrivée d'astronautes en 2024.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2083947
Charge utile ou inutile, l'avenir nous le dira
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar