NASA : huit mini-satellites CYGNSS mis en orbite depuis un missile lâché par un avion MaJ

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Orbital ATK
Orbital ATK Pegasus

Placer des satellites en orbite ne passe pas forcément par l'envol d'un lanceur depuis un pas de tir au sol, surtout s'il s'agit de nano-satellites positionnés en orbite basse. La NASA va tenter d'en placer huit en les lançant via un missile Pegasus XL tiré depuis un avion.

Maj 13/12 : Orbital ATK indique que le prochain essai aura finalement lieu le mercredi 14 décembre, le temps que le composant de remplacement arrive de Mojave, en Californie, et puisse être installé à bord de l'avion Stargazer L-1011.

MaJ 15h05 : la deuxième tentative a également échoué, même si le problème initial a été identifié et que les équipes techniques ont tenté de le circonscrire. L'avion d'Orbital ATK revient maintenant se poser à Cape Canaveral. Le prochain essai aura lieu mardi.

MaJ 14h30 : la première tentative a échoué du fait d'un problème lié à une pompe hydraulique ayant empêché le largage du missile. Un second essai sera tenté durant cette journée de lundi.

Orbital ATK

La mission CYGNSS vise à positionner des satellites en orbite basse afin de surveiller les ouragans et tempêtes cycloniques que le réchauffement climatique pourrait rendre plus puissants et dévastateurs dans les années à venir.

Comprendre leur formation et identifier les signes annonciateurs longtemps avant leur formation et prédire leur intensité avant qu'ils ne frappent les côtes permettrait de mettre en place des programmes de réponses et de protection des populations adaptés.

Orbital ATK Pegasus

Les satellites positionnés en orbite basse au-dessus des océans auront pour mission d'évaluer la force des vents de façon précise et ce dans toutes les conditions météo, avec notamment la possibilité de déterminer ce qui se passe sous les bandes nuageuses et pluvieuses, ce qui n'était pas possible depuis l'espace jusqu'à présent, et de corréler ces informations avec la température des différentes couches d'air au sein de ces structures.

Et pour placer les satellites de CYGNSS en orbite, la NASA ne passera pas par un lancement conventionnel depuis un pas de tir mais fera appel à la société Orbital ATK qui utilisera un missile Pegasus XL lancé depuis un avion à haute altitude.

  

L'avion Stargazer L-1011 partira du Kennedy Space Center de Cape Canaveral pour atteindre une altitude de 39 000 pieds (presque 12 000 mètres) avant de lâcher le missile qui démarrera son réacteur principal avant d'être épaulé par deux moteurs complémentaires destinés à l'amener à l'altitude et à l'inclinaison souhaitée pour déployer les huit petits satellites embarqués.

La mission reste soumise aux aleas météo et la mission doit être menée soit lundi soit mardi en fonction de l'intensité de la couverture nuageuse sur la Floride.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]