La NASA lance un satellite pour améliorer les prévisions météo

Le par  |  3 commentaire(s)
Nasa-lancement-satellite-JPSS

Un satellite météorologique américain de nouvelle génération a été lancé pour scruter le climat de la Terre. Le premier d'une série de quatre satellites.

Il devait initialement être lancé en début de mois. Après plusieurs reports, dont en raison de conditions météo, le satellite Joint Polar Satellite System-1 (JPSS-1) a finalement décollé samedi depuis la base militaire américaine Vandenberg Air Force Base en Californie.

Ce satellite est le premier d'une série de quatre satellites météorologiques qui seront déployés en orbite polaire par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA ; Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique), et avec donc la participation de l'agence spatiale américaine.

Lorsqu'il atteindra son orbite finale, JPSS-1 sera rebaptisé NOAA-20. À l'issue d'une période de vérification et validation de trois mois, le satellite deviendra opérationnel. Avec cinq instruments, il scrutera la planète entière deux fois par jour.

JPSS-1-instruments

Ces instruments vont permettre de recueillir des données sur les températures à la surface des terres et des océans, la végétation, les nuages, les précipitations, la neige et la couverture de glace, les incendies, la température atmosphérique, la vapeur d'eau et l'ozone.

Les données serviront notamment à améliorer les prévisions météo américaines à sept jours (au lieu de trois jours), suivre par exemple des ouragans, aider à la reconnaissance des modèles climatiques qui peuvent influencer les conditions météorologiques.

" Les instruments sont si précis qu'ils peuvent mesurer la température à plus d'un dixième de degré de la surface de la planète jusqu'à la frontière de l'espace ", déclare Greg Mandt de la NOAA.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1989038
"améliorer les prévisions météo"

La seule chose où ils excellent vraiment c'est de nous donner, à la météo du soir, le temps qu'il a fait dans la journée. Et encore, ce n'est pas gagné
Le #1989041
« aider à la reconnaissance des modèles climatiques qui peuvent influencer les conditions météorologiques »

Cette phrase n'a pas de sens.

« aider à la validation des modèles météorologiques » est correcte.
Le #1989048
Ulysse2K a écrit :

"améliorer les prévisions météo"

La seule chose où ils excellent vraiment c'est de nous donner, à la météo du soir, le temps qu'il a fait dans la journée. Et encore, ce n'est pas gagné




C'est pas faux !


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme