Europe : Chrome se rapproche de Firefox, IE dégringole

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
AT-Internet-barometre-navigateurs-dec-2011

AT Internet constate que l'écart entre Firefox et Google Chrome se réduit de plus en plus en Europe. Toujours en tête, la chute est rude pour Internet Explorer.

C'est une confirmation des tendances observées par d'autres cabinets. AT Internet fait parler son périmètre de près de 14 500 sites pour constater qu'en Europe ( 23 pays ), la part de visite de Google Chrome a tendance à se rapprocher de celle de Firefox.

Avec respectivement 18,2 % et 26,9 % au mois de décembre 2011, la jonction est toutefois loin d'être faite et Firefox demeure le deuxième navigateur le plus utilisé. Mais le navigateur de Mozilla perd quelques plumes ( -2,9 points en un an ), tandis que celui de Google gagne continuellement des points ( +7,8 points ).

La perte est surtout sévère pour Internet Explorer qui ne parvient pas à mettre un terme à l'érosion de ses parts de visite ( 40,9 % ; -8,3 points ). IE demeure toutefois leader, tandis qu'en quatrième position, Safari franchit pour la première fois le cap des 10 % ( +3,1 points ). Autre navigateur du Ballot Screen de Windows, Opera ne décolle pas avec 2,3 %.

AT-Internet-barometre-navigateurs-dec-2011

En France, AT Internet crédite IE d'une part de visite de 38,7 % avec une grosse chute de -9,8 points en un an, et 28,9 % pour Firefox ( -1,7 point ). Google Chrome est à 19,7 % ( +8,3 points ) et 11 % pour Safari ( +3,1 points ).

AT-Internet-barometre-navigateurs-dec-2011-France

N.B. : Google propose une version bêta de Google Chrome pour Android. Voir notre actualité.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
/Doublec/ offline Hors ligne Vétéran icone 1099 points
Le #904101
A noter quand même, beaucoup de personnes (qui ne sont pas familiers avec l’outil informatique) utilisent Google Chrome sans vraiment y faire attention. La faute aux applications installant le navigateur (soft Google et autres). Le jours ou ses "suppléments" ne seront plus cochés d'office, se sera une grande avancée (on peut rêver).

Là où Google peut vraiment exploser les scores, c'est lorsqu'ils pousseront une version stable de leur navigateur sur Android, à l'instar d'Apple (car rappelons que Safari, dans ces études ne se limite pas qu'à MacOS X, mais également à IOS, une plateforme plutôt bien implantée), l'OS pour smartphone / tablettes étant fortement distribué.
Anathorn offline Hors ligne Héroïque icone 883 points
Le #904111
@ /Doublec/ : "Là où Google peut vraiment exploser les scores, c'est lorsqu'ils pousseront une version stable de leur navigateur sur Android"

=>http://chrome.blogspot.com/2012/02/introducing-chrome-for-android.html

Ça arrive
tnz offline Hors ligne Vétéran icone 1422 points
Le #904191
Et puis si Safari est si peu représenté, c'est surtout que, fonctionnellement parlant, il accuse pas mal de retard sur la concurrence.
/Doublec/ offline Hors ligne Vétéran icone 1099 points
Le #904211
@Anathorn
Je sais (c'est pour cela que je précise stable), par contre Chrome ne semble développé que pour Android 4 (et +), alors que sur le parc mobile, c'est la 2.3.x qui est la plus représentée.

@ tnz
Et pourtant comme je l'indique, Safari est le navigateur par défaut utilisé par les tablettes et les smartphones parmi les plus vendu au monde (ipad et iphone)... donc cela peut paraitre surprenant.
/Doublec/ offline Hors ligne Vétéran icone 1099 points
Le #904261
Edit : oups autant pour moi, la béta publique est enfin dispo sur le Market (et en français SVP) :
https://market.android.com/details?id=com.android.chrome
Remic offline Hors ligne Vétéran avatar 1937 points
Le #904901
"Et puis si Safari est si peu représenté, c'est surtout que, fonctionnellement parlant, il accuse pas mal de retard sur la concurrence."
il est où le retard ?

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire