Netflix : rien à craindre de Disney+ ni de Apple TV... pour l'instant !

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Bloomberg
Netflix-logo

Selon les premières données, partagées par Bloomberg, Netflix n'enregistre aucune baisse de sa clientèle liée à la sortie de la nouvelle plateforme concurrente Disney+.

Et si la guerre des plateformes de streaming n'avait finalement pas lieu ? C'est ce que suggèrent les premiers chiffres de Netflix partagés auprès de Bloomberg depuis la sortie du service de streaming Disney+ : aucune crainte de voir les clients s'envoler vers d'autres horizons.

L'arrivée tant de Disney+ que d'Apple TV n'a ainsi pas entamé le nombre d'abonnés du géant américain qui reste numéro un et n'enregistre aucune variation de son parc d'utilisateurs. Selon un cadre de Netflix ayant accès à ces données, aucune accélération des annulations d'abonnement n'est à l'oeuvre depuis l'arrivée des services concurrents même si Netflix n'a pas souhaité communiquer officiellement sur la situation.

Netflix

Les données externes de Google Search et Sensor Tower ont également confirmé que Netflix n'a pas été impactée par l'arrivée de nouveaux concurrents, si imposants soient-ils même si les chiffres sont avant tout focalisés sur le capacité de Netflix à attirer les nouveaux clients plutôt qu'à confirmer les pertes d'abonnés.

L'action de Netflix a par ailleurs grimpé de 1,3% pour s'établir à 314,40$ en fermeture des bourses vendredi dernier, affichant un rebond après un léger déclin. C'est principalement le marché boursier qui surveille de près l'influence de l'arrivée des nouveaux acteurs sur le marché, et notamment la capacité de Netflix à résister à la multiplication des concurrents. Disney+ a revendiqué déjà plus de 10 millions d'abonnés le jour de son lancement aux USA, devançant toutes les estimations les plus optimistes des analystes... Pour autant, le service s'annonce avant tout comme un service complémentaire plutôt que concurrent, notamment du fait d'un catalogue de titres, certes riche, mais limité aux productions des studios et partenaires de Disney.

Disney+

Plus que jamais, l'arrivée des nouvelles plateformes risque d'opérer une certaine mutation de la consommation des contenus chez les utilisateurs. Ces derniers feront ainsi davantage le choix de souscrire à 1 ou 2 plateformes de streaming, quitte à se désabonner des forfaits liés au câble ou satellite. Finalement, le marché pourrait avoir une certaine capacité à accueillir plusieurs acteurs proposant des offres variées. Mais puisque les budgets des ménages ne sont pas extensibles, si les abonnements se multiplient, les économies devraient être réalisées ailleurs et ce sont les services traditionnels de TV qui devraient en souffrir.

Malgré tout, le marché reste instable : il est difficilement pensable que les abonnés de Netflix puissent choisir de se désinscrire immédiatement pour basculer vers Disney+ ou Apple TV tant que le service n'est pas mature. Le catalogue de Netflix reste un argument de taille, une valeur refuge pour les abonnés.

En France, certaines plateformes ont déjà noué des alliances avec Netflix plutôt que de tenter la confrontation directe. Ainsi Netflix est disponible avec Canal +, le groupe ayant négocié pour intégrer l'offre américaine dans ses propres packs avec un tarif avantageux. L'idée est simple : éviter aux utilisateurs d'avoir à faire un choix entre les deux services.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084544
Le #2084581
C'est quand les catalogues seront bien fournis qu'il faudra voir ce qu'il en est.

Mais il se posera en effet le problème de savoir à quel service on s'abonne. Clairement pour le moment je n'ai pas envie d'avoir 2 abonnements.

Spotify, Disney, Netflix, Youtube, ... au bout d'un moment on lache facilement 100 pièces par mois
Le #2084599
FRANCKYIV a écrit :

Adresse Web :
https://www.youtube.com/watch?v=x0NOc3_j_98





Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme