L'Élysée soucieuse de l'image de Sarkozy sur Internet

Le par Dimitri T.  |  21 commentaire(s) | Source : L'Express - JDN
Nicolas Princen

L'Élysée veut savoir ce qui se dit sur Internet au sujet du président Nicolas Sarkozy pour pouvoir répondre aux fausses informations.

Nicolas PrincenNous avons pu le voir dernièrement avec la petite prise de bec entre Nicolas Sarkozy et un visiteur lors du salon de l'Agriculture, les informations circulent à toute allure sur la Toile, notamment sur les blogues ou les plates-formes communautaires comme Dailymotion ou YouTube. Nous pouvons également rappeler les buzz autour du stylo plaqué or glissé dans la poche ou du coup d'œil sur le décolté de la petite amie de Leonardo Di Caprio qui en ont fait sourire plus d'un.

Soucieuse de l'image du président de République, dont la cote de popularité n'est pas très élevée selon les récents sondages, l'Élysée entend bien garder un oeil sur ce qui se dit sur Internet pour pouvoir répondre le plus rapidement possible à toute fausse information circulant à son sujet.

C'est ainsi que Nicolas Princen, normalien-HEC âgé de 24 ans, a été nommé par l'Élysée pour surveiller Internet et observer les buzz et rumeurs qui y circulent. Rattaché au service presse et communication, il sera sous la responsabilité de Franck Louvrier. La réaction de la blogosphère ne s'est pas fait attendre. Certains blogueurs parlent déjà d'un Big Brother à la française et craignent déjà des mesures de répression.

Souriez, vous êtes filmés.
  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
Anonyme offline Hors ligne Vénéré avatar 3545 points
Le #199038
"La réaction de la blogosphère ne s'est pas fait attendre. Certains blogueurs parlent déjà d'un Big Brother à la française et craignent déjà des mesures de répression."

Et je paris qu'il y a aussi "certains blogueurs" qui approuvent cette décision du gouvernement et qui savent très bien que ni les politiciens ni les blogueurs sont au dessus des lois et que si condamnation il y a c'est que le condamné l'aura mérité. Rien de neuf en ce monde donc.

De plus, il ne faut pas oublier que quoi que fasse le gouvernement français, il y aura des gens qui seront là pour raller et crier au loup qu'il y ai ou non des raisons de s'inquiéter (c'est pas pour rien qu'on a la réputation d'être de gros râleurs) et c'est pas par ce qu'ils font des blogs que les gens deviendront raisonnables ... j'aurais même tendance à penser qu'en général, c'est l'inverse qui se passe quand les blogueurs se mettent à parler de la vie des célébrités.
Anathorn offline Hors ligne Héroïque icone 883 points
Le #199041
@ omega2 : Alors là, complètement +1 !!

Vous croyez qu'il n'y a que Sarkozy qui surveille ce qu'on dit de lui ? Lui, au moins, le dit publiquement.
totoisthere offline Hors ligne Héroïque avatar 861 points
Le #199046
Je rêve, pour vos commentaires...:?
La liberté d'expression est toujours un droits fondamental ?

Il est depuis longtemps le chef d'orchestre de ses propres buzz, et vous voudriez maintenant que l'on pleure sur son sort ?

Il est dans son droit pour surveiller les propos sur sa personne, mais il doit être aussi le garant de notre constitution et le principal défenseur de notre liberté d'expression !!!

Et ce n'est pas en insultant les gens, ou en créant des hautes autorités anticonstitutionnelles, qu'il remplit ses obligations !!!
myzok offline Hors ligne Vétéran avatar 2141 points
Le #199047
Liberté d'expression ne rime pas avec droit à dire n'importe quoi (et pas seulement en politique !)
totoisthere offline Hors ligne Héroïque avatar 861 points
Le #199048
"dégage pauvre con " ?? c'est pas n'importe quoi ?
Yannikou offline Hors ligne Vétéran avatar 1561 points
Le #199049
En fait, quelquefois, c'est Sarko lui même qui va répondre à ses détracteurs sur leurs blogs : "Aller, viens, viens l'dire ici, on va s'expliquer, descend de ton ordinateur !"
myzok offline Hors ligne Vétéran avatar 2141 points
Le #199050
""dégage pauvre con " ?? c'est pas n'importe quoi ?"
Peut-être, mais ça n'a rien à voir avec le sujet.
totoisthere offline Hors ligne Héroïque avatar 861 points
Le #199052
"Liberté d'expression ne rime pas avec droit à dire n'importe quoi (et pas seulement en politique !)"

on est bien d'accord...

"""dégage pauvre con " ?? c'est pas n'importe quoi ?"
Peut-être, mais ça n'a rien à voir avec le sujet. "
on parle de la même news ???
deathscythe0666 offline Hors ligne VIP avatar 6355 points
Le #199053
"Liberté d'expression ne rime pas avec droit à dire n'importe quoi (et pas seulement en politique !)"

Et ?
Les vidéos et les buzz sur ses conneries, c'est lui qui les met en scène ou est trop impulsif pour se contrôler, qui plus est devant les caméras.

Après, c'est pas la peine qu'il vienne pleurer que les gens se foutent de sa gueule !

Parce qu'il y a un fossé entre dire n'importe quoi et juste montrer les vidéos qui passent à la télé ...

En plus, la désinformation, par exemple l'histoire du SMS, ça vient même pas d'Internet, mais souvent des journaux ou autres média dits "sérieux".
CocoVFR offline Hors ligne Vétéran avatar 1358 points
Le #199060
La liberté d'expression, c'est la possibilité de dire tout ce qu'on veut, sans que personne ne vous censure. Tout, même des anneries. On a aussi le droit de diffamé, de porté atteinte a quelqu'un, sans qu'il n'y ai la moindre censure.
Mais ca inclu aussi, la possibilité au personne touché, scandaliseé, choquer, de porter l'affaire devant la justice, demander réparation et faire condamner le fauteur de trouble. C'est ca, la liberté d'expression. AUCUNE CENSURE, quoi qu'on dise ou ecrive. Mais c'est aussi etre responsable de ses actes devant les autres. Raconter des salades, c'est facile et possible. Les assumer, peut l'etre beaucoup moins...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire