Nvidia Xavier : le SoC aux 9 milliards de transistors au coeur des futurs véhicules autonomes

Le par  |  9 commentaire(s)
Nvidia Xavier  Drive Pegasus

Pour le salon CES 2018 de Las Vegas, Nvidia en remet une couche sur son SoC Xavier, au coeur de ses plates-formes d'intelligence artificielle pour véhicules autonomes Drive PX.

Le groupe Nvidia a trouvé dans l'intelligence artificielle et les véhicules autonomes des débouchés pour ses technologies et a déjà lancé plusieurs générations de son système Drive PX qui amène peu à peu à la conduite autonome intégrale.

La dernière version, Drive PX Pegasus, exploite de nouveaux SoC Xavier apportant les performances nécessaires au deep learning et au computer vision apportant l'autonomie décisionnelle aux véhicules.

Nvidia Xavier  Drive Pegasus

Nvidia avait déjà évoqué son SoC mais il profite du CES 2018 de Las Vegas pour en dire un peu plus sur ses caractéristiques. Présenté comme le fruit d'un développement de quatre années ayant mobilisé 2000 ingénieurs et 2 milliards de dollars d'investissement, le SoC Xavier embarque plus de 9 milliards de transistors et comprend un CPU à 8 coeurs custom ainsi qu'un GPU Volta à 512 cores, un accélérateur pour le deep learning et des accélérateurs pour le computer vision.

C'est sur cette base qu'a été développée la solution Drive PX Pegasus, capable d'une puissance de traitement de 320 TOPS, qui doit apporter une conduite autonome intégrale de niveau 5 pour de futurs taxis autonomes sans chauffeur ni même supervision humaine.

La solution embarque deux SoC Xavier et et deux GPU de nouvelle génération. Nvidia en profite pour annoncer que les premiers échantillons du système Pegasus seront fournis d'ici mi-2018.

Pour le CES 2018, Nvidia lève le voile sur Drive IX, un kit de développement permettant de créer des assistants virtuels pour le conducteur et les passagers et exploitant les capteurs internes et externes du véhicule, et sur Drive AR, un SDK pour créer de nouvelles interfaces automobiles exploitant la réalité augmentée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1994784
Le #1994786
LinuxUser a écrit :

Précision sur les niveaux de conduite autonome:

https://www.les-voitures-electriques.com/guide/les-6-niveaux-de-voiture-autonome/


C'est très important de comprendre ça, merci

Le #1994788
skynet a écrit :

LinuxUser a écrit :

Précision sur les niveaux de conduite autonome:

https://www.les-voitures-electriques.com/guide/les-6-niveaux-de-voiture-autonome/


C'est très important de comprendre ça, merci



Le #1994795
LinuxUser a écrit :

Précision sur les niveaux de conduite autonome:

https://www.les-voitures-electriques.com/guide/les-6-niveaux-de-voiture-autonome/


Instructif

PS : Et le niveau 6 ? Plus d'humain pour conduire, juste une IA qui aura prit possession de la planète
Le #1994810
Ulysse2K a écrit :

LinuxUser a écrit :

Précision sur les niveaux de conduite autonome:

https://www.les-voitures-electriques.com/guide/les-6-niveaux-de-voiture-autonome/


Instructif

PS : Et le niveau 6 ? Plus d'humain pour conduire, juste une IA qui aura prit possession de la planète


"juste une IA qui aura prit possession de la planète "

On m'a appelé ?


Anonyme
Le #1994862
9 milliards de transistors

Comment la fiabilité est contrôlée ?
9 milliards de transistors soudés,aucune soudure raté ?

Pas de Meltown et Spectre j’espère

Bref ,l'IA ne se patch pas seul
Le #1994864
yves64 a écrit :

9 milliards de transistors

Comment la fiabilité est contrôlée ?
9 milliards de transistors soudés,aucune soudure raté ?

Pas de Meltown et Spectre j’espère

Bref ,l'IA ne se patch pas seul


La partie CPU étant basée sur des Cortex-A57, la vulnérabilité existe, du moins pour Spectre. Après à voir si l'on peut accéder à ce module en pratique. Très peu probable vu la rigueur pour les systemes automobiles.

Du reste c'est un circuit intégré, qui plus est très répétitif en terme de structure, donc le tester n'est pas forcément si difficile. Et plus nvidia fait déjà des bêtes avec le double de transistors.
Le #1994930
Lithographie Yves
Le #1994995
"puissance de traitement de 320 TOPS"
320 TFLOPS ? Manquerait-il un F pour que ce soit compris ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme