L'UFC-Que Choisir assigne Amazon et la Fnac sur les objets connectés

Le par  |  1 commentaire(s)
IoT

L'UFC-Que Choisir assigne Amazon et la Fnac sur la vente d'objets connectés et pour des pratiques commerciales trompeuses.

L'UFC-Que Choisir annonce assigner en justice Amazon et la Fnac, les accusant de pratiques commerciales trompeuses en rapport avec la vente d'objets connectés.

Dans son action, l'association de consommateurs pointe du doigt " une information lacunaire sur les caractéristiques essentielles des objets connectés " et par ailleurs " une présentation des garanties légales inintelligible. "

En particulier, l'UFC-Que Choisir énumère un défaut d'information pouvant concerner l'interopérabilité d'un appareil, son protocole de communication, voire l'identité du fabricant. De même pour la nature des données personnelles traitées.

Cet été, l'UFC avait mis en demeure une dizaine de cybermarchands. Faute de réaction tangible, l'association a fait le choix d'assigner deux gros acteurs devant le tribunal de grande instance de Paris.

L'UFC-Que Choisir écrit s'appuyer sur une jurisprudence à la suite d'une action contre Darty : " L'obligation d'information précontractuelle pèse sur l'interlocuteur direct du consommateur, peu importe que celui-ci soit le fabricant, ou simplement le distributeur du produit. Loin d'être anodine, cette information est cruciale, compte tenu des spécificités et contraintes des objets connectés. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1995146
SUPER....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme