Une fédération européenne pour l'Open Source

Le par Fabien B.  |  6 commentaire(s)
OBOOE-Open-Source-Business-Organisation-of-Europe-logo-site

Alexandre Zapolsky, le président actuel de Linagora lance un nouveau projet : l'Open Source Business Organisation of Europe. L'objectif : développer l'Open Source en Europe.

OBOOE Open Source Business Organisation of Europe logo siteAlexandre Zapolsky est un personnage relativement connu dans le monde du Libre. Il est non seulement président de Linagora, l'une des plus importantes sociétés de services en logiciels libres du marché français, mais il est également le président de la FNILL (Fédération Nationale de l'Industrie du Logiciel Libre).

Cette fédération est une réunion de différents acteurs du logiciel libre, organisés en collèges selon la taille des entreprises qui en font partie. La fédération dit respecter " les valeurs qui sous tendent le mouvement du Logiciel Libre : mutualisation, interopérabilité, partage ". Elle cherche à représenter les acteurs français du logiciel libre, à promouvoir l'open source et les logiciels libres mais aussi à défendre les intérêts de ses membres.


Naissance de l'OBOOE
Alexandre Zapolsky, en déplacement à Prague, a profité d'un sommet technologique pour lancer son nouveau projet : créer une fédération au niveau européen regroupant les différentes organisations nationales du logiciel libre. C'est ainsi que l'Open Source Business Organisation of Europe, aussi appelée OBOOE, est née. Elle regroupe d'ores et déjà des fédérations en provenance de Belgique, Bulgarie, Finlande, Allemagne, Russie, Espagne, Suède et France évidemment.

Un site Internet a été mis en ligne à l'occasion et, bien qu'encore inachevé, on y apprend que l'OBOOE souhaite non seulement représenter les professionnels européens mais aussi développer l'économie autour des logiciels libres, encourager les entreprises à franchir le pas et promouvoir en général les intérêts de ce marché. Zapolsky rapporte que cette fédération a un rôle important à jouer, notamment face au risque d'une certaine américanisation de l'open source.

Sans surprise, la fédération souhaite militer en faveur des logiciels libres et des standards ouverts. Elle pense que ceux-ci permettent des innovations permanentes grâce au partage des savoirs, une compétitivité importante et la promesse de lutter contre la fracture numérique.

La fédération, par la mutualisation des forces nationales, offrira une représentation politique plus importante au niveau européen, qui pourrait peser sur les décisions prises en matière de logiciel libre.
  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #207431
Ou comment faire de l'argent discrètement !
panurge offline Hors ligne VIP avatar 8290 points
Le #207591
@petitlutinmalin : bouh ils sont vilains, ils veulent avoir une représentation européenne, bouh !
Apparement, ton pseudo est pas bon !
Anonyme
Le #207601
@panurge... Si tu as un cerveau, tu devrais prendre le temps de la réflexion avant d'écrire n'importe quoi.

C'est une mode de créer des fondations !
On s'aperçoit qu'elles sont moins taxées, plus subventionnées contrairement aux sociétés on peut leur faire des dons...

Business is business !

Tu penses encore qu'a se niveau on pense au partage ?
Okki offline Hors ligne Vétéran avatar 1339 points
Le #207641
Tout dépend des fondations. Il y en a peut être des moins biens que d'autres, mais je suis heureux de voir que la fondation Alfred P. Sloan a récemment offert un million de dollars par an durant trois ans à la fondation Wikimedia.
panurge offline Hors ligne VIP avatar 8290 points
Le #207721
@petitlutinmalin : ouaip sauf que t'as juste oublié un truc !

C'est pas une fondation mais une association d'entreprise d'où le mot : fédération dans le titre !

je te propose de choisir : petitilutinsaispasliremaistrollquandmeme
jicebe offline Hors ligne Vénéré icone 4195 points
Le #207911
Dans tous les cas, ça n'a pas l'air de se bousculer sur leur site...Même s' il est inachevé !
pauvre (soi-disant) libre!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire