Open Source : Microsoft ferme CodePlex

Le par  |  7 commentaire(s)
GitHub-Octocat

Déjà largement tourné vers GitHub, Microsoft officialise la fermeture de CodePlex qui interviendra à la fin de cette année.

Avis de fermeture pour CodePlex. Lancée par Microsoft en 2006 en tant qu'alternative à SourceForge, la plate-forme d'hébergement de projets open source va passer en mode de lecture seule en octobre prochain, avant sa fermeture totale le 15 décembre 2017.

En partenariat avec GitHub, un plan de migration a été mis en place. Sans grande surprise, c'est en effet vers GitHub que Microsoft aiguille. La publication du dernier bilan annuel de GitHub (Octoverse) a révélé que Microsoft est le groupe avec le plus grand nombre de contributeurs actifs.

GitHub-Octoverse-2016-1

D'ores et déjà, il n'est plus possible de créer de nouveaux projets sur CodePlex. À noter qu'en dépit de sa fermeture prochaine, une sauvegarde complète du site sera opérée et les dépôts des projets demeureront accessibles par le biais d'archives.

Plus de détails sont donnés dans un billet de blog, ainsi que sur cette page wiki sur CodePlex.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1960169
Pas beaucoup de réussites pour Microsoft en ce moment
Le #1960170
skynet a écrit :

Pas beaucoup de réussites pour Microsoft en ce moment


C'est clair qu'avoir la plus grande communauté open source, ce n'est pas une réussite
Le #1960173
skynet a écrit :

Pas beaucoup de réussites pour Microsoft en ce moment


Microsoft est juste passé à GitHub, CodePlex fonctionnait bien en son temps sinon, tout comme Google Code.
Anonyme
Le #1960183
C'est quand même triste toute cette centralisation... A croire qu'internet et l'informatique en général sont juste voués à (re)devenir Minitel...
Le #1960200
bugmenot a écrit :

C'est quand même triste toute cette centralisation... A croire qu'internet et l'informatique en général sont juste voués à (re)devenir Minitel...


C'est juste un biais d'observation : pendant qu'une news annonce un rachat, une fermeture, ou Dieu sait quoi d'autre, qui concerne la poignée de géants de chaque secteurs d'activité, des dizaines de milliers de pousses, d'inventeurs, de créateurs, d'entrepreneurs, etc. imaginent, conçoivent, tentent, développent et entreprennent des choses nouvelles dont on n'entendra jamais parler parce qu'il est impossible de tout savoir sur tout, et que la sélection de se fait naturellement au moins-disant par les gratte-papiers qui se prennent pour des journalistes.


Anonyme
Le #1960207
tmtisfree a écrit :

bugmenot a écrit :

C'est quand même triste toute cette centralisation... A croire qu'internet et l'informatique en général sont juste voués à (re)devenir Minitel...


C'est juste un biais d'observation : pendant qu'une news annonce un rachat, une fermeture, ou Dieu sait quoi d'autre, qui concerne la poignée de géants de chaque secteurs d'activité, des dizaines de milliers de pousses, d'inventeurs, de créateurs, d'entrepreneurs, etc. imaginent, conçoivent, tentent, développent et entreprennent des choses nouvelles dont on n'entendra jamais parler parce qu'il est impossible de tout savoir sur tout, et que la sélection de se fait naturellement au moins-disant par les gratte-papiers qui se prennent pour des journalistes.


Ouais enfin dans les faits, je vois bien que tout semble migrer vers Github... Les projets ayant abandonné leur habitat Google sont, pour ceux que j'ai vu, tous partis sur Github. Là d'après l'article, c'est carrément MS qui dit "hop voici comment faire pour aller sur Github".
En comparaison, des projets hébergés sur Gitlab, j'en ai pas encore trouvé... (je veux dire, sans chercher exprès sur Gitlab)
En pratique, il y a pas mal d'offres d'emploi dans lesquelles je vois passer un champ "Github" à côté du champ "LinkedIn"... Et généralement pas de Bitbucket ou autre.
Certes, Github c'est toujours mieux qu'une tentacule de Google ou MS, mais ça reste une énorme centralisation dans son domaine.

Pas plus tard que tout à l'heure je suis aussi tombé sur un article expliquant aux startups comment géré leurs stats selon leur stade de développement. Comme par hasard ça tourne à fond autour de Google Analytics (je cite : "Your marketing person may say that they’re “not a GA person”. Don’t listen. If they can’t figure it out, fire them and find someone else (seriously)"). Donc ces fameuses milliers de pousses contribuent autant au problème qu'à sa résolution, pour beaucoup d'entres elles...
Le #1960255
bugmenot a écrit :

tmtisfree a écrit :

bugmenot a écrit :

C'est quand même triste toute cette centralisation... A croire qu'internet et l'informatique en général sont juste voués à (re)devenir Minitel...


C'est juste un biais d'observation : pendant qu'une news annonce un rachat, une fermeture, ou Dieu sait quoi d'autre, qui concerne la poignée de géants de chaque secteurs d'activité, des dizaines de milliers de pousses, d'inventeurs, de créateurs, d'entrepreneurs, etc. imaginent, conçoivent, tentent, développent et entreprennent des choses nouvelles dont on n'entendra jamais parler parce qu'il est impossible de tout savoir sur tout, et que la sélection de se fait naturellement au moins-disant par les gratte-papiers qui se prennent pour des journalistes.


Ouais enfin dans les faits, je vois bien que tout semble migrer vers Github... Les projets ayant abandonné leur habitat Google sont, pour ceux que j'ai vu, tous partis sur Github. Là d'après l'article, c'est carrément MS qui dit "hop voici comment faire pour aller sur Github".
En comparaison, des projets hébergés sur Gitlab, j'en ai pas encore trouvé... (je veux dire, sans chercher exprès sur Gitlab)
En pratique, il y a pas mal d'offres d'emploi dans lesquelles je vois passer un champ "Github" à côté du champ "LinkedIn"... Et généralement pas de Bitbucket ou autre.
Certes, Github c'est toujours mieux qu'une tentacule de Google ou MS, mais ça reste une énorme centralisation dans son domaine.

Pas plus tard que tout à l'heure je suis aussi tombé sur un article expliquant aux startups comment géré leurs stats selon leur stade de développement. Comme par hasard ça tourne à fond autour de Google Analytics (je cite : "Your marketing person may say that they’re “not a GA person”. Don’t listen. If they can’t figure it out, fire them and find someone else (seriously)"). Donc ces fameuses milliers de pousses contribuent autant au problème qu'à sa résolution, pour beaucoup d'entres elles...


Et, en quoi cela réfute le biais ?

J'observe aussi que quand Google et Microsoft reconnaissent leur défaite dans un domaine (loin d'être rare), les mêmes qui couinent hystériquement à leur hégémonie grogne quand même sur le concurrent les a battu.

C'est un fait irréfutable, un truisme, de la nature humaine ou non, dans tous les domaines, qu'à un moment ou à un autre, une entité est meilleure que les autres. Cela permet d'évoluer. Quand les adeptes de la réduction à la moyenne et de la misère pour tous l'auront compris, le monde sera devenu mécaniquement meilleur.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]