OpenAI : Elon Musk quitte le groupe de recherche en intelligence artificielle

Le par  |  3 commentaire(s)
Elon musk

Départ surprise d'Elon Musk qui va quitter le conseil d'administration de l'OpenAI. Une association œuvrant pour une intelligence artificielle éthique.

De manière lapidaire, le groupe OpenAI annonce le départ d'Elon Musk qui quittera le conseil d'administration. Pour seule explication, il est évoqué la volonté d'écarter un potentiel conflit d'intérêts, alors que Tesla - dont Elon Musk est le patron - se concentre de plus en plus sur l'intelligence artificielle.

OpenAIMême s'il quitte l'OpenAI, Elon Musk continuera de prodiguer ses conseils et fera toujours des dons à cette organisation à but non lucratif. OpenAI a vu le jour fin 2015 à l'initiative d'Elon Musk et de Sam Altman, le patron de l'incubateur de startups Y Combinator.

Avec pour mission de promouvoir et développer une intelligence artificielle la plus bénéfique pour l'humanité, OpenAI a depuis reçu le soutien de plusieurs personnalités de la Silicon Valley, tandis que diverses sociétés ont donné accès à leurs produits.

Une soixantaine de chercheurs et ingénieurs travaillent à la conduite de la mission de l'OpenAI avec la publication d'articles de recherche, des outils open source pour accélérer la recherche en intelligence artificielle.

À vrai dire, on ne comprend pas trop pourquoi il y aurait soudainement un risque de conflit d'intérêts avec la présence d'Elon Musk au sein du conseil d'administration d'OpenAI. La situation n'était pas fondamentalement différente lors de la création de cette organisation fin 2015.

OpenAI a une connotation éthique sur l'IA, et Elon Musk a jusqu'à présent largement fait part de ses craintes concernant des progrès de l'intelligence artificielle qui pourraient au final nuire au devenir de l'humanité.

À noter que l'OpenAI est elle-même partenaire du Partnership on Artificial Intelligence to Benefit People and Society (Partenariat pour l'intelligence artificielle au bénéfice des citoyens et de la société), un consortium industriel formé fin 2016 pour établir de bonnes pratiques et éduquer l'opinion en matière d'intelligence artificielle. Les membres fondateurs sont Amazon, Facebook, Google, DeepMind, Microsoft et IBM. Apple a rejoint le consortium début 2017 en tant que membre fondateur.

En début de semaine, un rapport a été publié sur les risques d'une utilisation malveillante de l'intelligence artificielle. Il a été rédigé par des experts et universitaires en intelligence artificielle, avec la contribution d'organisations comme l'OpenAI.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2002058
Difficile d'être partout à la fois...

Sans doute que le gourou américain préfère se concentrer sur sa nouvelle lubie.
La fabrication et la commercialisation aux particuliers de lances flammes...

Il parait que dans son pays de merde le lance flamme est un jouet...
Normal, donc, que la planète soit leur terrain de jeux.
Le #2002089
Peut-être qu'il voit l'inutilité de tenter de contenir la féroce compétition des GAFAM qui seront peut-être la mère de Skynet dans une petite décennie.

Alors ça nous aura fait plaisir en temps qu'espèce vivante et stupidement avide de pouvoirs démesurés d'être passés sur cette petite planète.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme