Opera intègre le blocage des trackers

Le par  |  3 commentaire(s)
opera

Le navigateur Opera complète ses outils natifs de protection de la confidentialité avec l'ajout d'une protection contre les trackers.

Le navigateur Opera intégrait déjà un bloqueur natif de publicités. Avec la version 64 disponible depuis cette semaine sur ordinateur, c'est un bloqueur de trackers qui vient s'ajouter en tant que mesure de protection de confidentialité.

Ce bloqueur de trackers demeure optionnel avec la possibilité de gérer des exceptions via une liste de sites. Il s'appuie par défaut sur les listes fournies par EasyList, EasyPrivacy et NoCoin qui sont chargées via opera.com.

Un tel blocage du tracking est également proposé par Firefox qui s'appuie néanmoins sur des listes différentes de blocage provenant de Disconnect. En cas d'activation, une icône dans la barre d'adresse informe sur le nombre de traqueurs bloqués sur un site.

Cette fonctionnalité couvre le blocage d'outils d'analytiques, ainsi que les méthodes de pistage par pixel et autres pour le recueil de données. Plus globalement, c'est une protection contre la constitution d'une image d'une activité en ligne. À noter qu'avec le nouveau navigateur Microsoft Edge à base Chromium, une protection anti-tracking sera aussi de la partie.

opera-protection-confidentialité
Pour Opera, cela commence à faire un arsenal conséquent en natif avec notamment sa fonctionnalité de VPN, même si cette dernière pourra par contre avoir des conséquences néfastes sur les temps de chargement des pages.

La version 64 du navigateur Opera propose d'autres changements comme par exemple au niveau de l'outil de capture d'écran avec l'enregistrement d'une page entière en PDF.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2080428
Ce serait bien qu'ils suppriment des bugs plutôt que d'en rajouter, maintenant, Opera ne fige plus les onglets, quand on le fait, un coup sur deux, quand on quitte et relance, les onglets ne sont plus figés.

Déjà qu'avant, Opera lançait le dernier onglets visité et toujours actif dans la fenêtre courante MAIS EN PLUS dans une nouvelle fenêtre au lancement du logiciel. Et ce bug n'est toujours pas résolut, alors que ça fait plusieurs Mois qu'ils sont au courant de ce bug.
Le #2080433
Je comprends mieux cette chute de statistiques de notre côté
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme