Orange se dit "optimiste" sur les négociations avec TF1

Le par  |  2 commentaire(s)
Orange-logo

Dans le bras de fer qui oppose TF1 à Orange, on assiste actuellement à un revirement de situation. Ce mercredi, Stéphane Richard s'est ainsi dit "optimiste" quant à la possibilité de trouver un accord avec le groupe télévisuel.

Orange campe sur ses positions depuis plusieurs mois face à TF1 qui menace de faire couper la diffusion de ses chaines sur la box de l'opérateur. En cause, la volonté de TF1 de faire payer les opérateurs pour l'accès à certains services enrichis de replay.

TF1

Stéphane Richard s'est ainsi dit "optimiste" sur l'issu des négociations : "Je reste optimiste sur notre capacité à trouver un accord sur la valorisation" des services proposés, mais il n'est absolument pas question de payer pour diffuser les chaines de TF1 en direct qui sont en accès gratuit suite à des accords sur la répartition des fréquences par le gouvernement.

Malgré tout, Stéphane Richard indiquait également "Nous sommes prêts à augmenter, même assez substantiellement, le montant que l'on paiera pour ces services" supplémentaires, rappelant par ailleurs que c'est typiquement ce qui avait été négocié avec le groupe M6.

Stéphane Richard rappelle également qu’"Il y a un principe qui existe depuis toujours: les chaînes gratuites sont gratuites. Nous avons obligation de les transporter sans faire payer pour leur transport, nous n'allons pas payer pour le faire", ajoutant à propos de cet accord "il n'appartient à aucun acteur, ici TF1, de le modifier unilatéralement".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2001943
c sfr qui va faire la gueule si free et orange paient pas et qu'ils continuent à diffuser
Le #2002596
Menaces intimidation chantage au budget publicité. Au moins la vraie nature des dirigeants d’oRange brutale que les salariés connaissent trop bien sera apparue au grand jour
A peine reconduit pour 3 ans les dirigeants viennent de lancer des procédures disciplinaires contre des représentants des salariés qui osent exercer leur mandat de défense des salariés et de l’entReprise avec probité et indépendance.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme