Orange prêt à discuter sur la consolidation du marché des télécoms

Le par  |  3 commentaire(s)
AntenneRelais

Orange ne cesse de marteler que le marché des télécoms nécessite une consolidation et un retour à 3 opérateurs pour retrouver un certain équilibre, et désormais le groupe se dit prêt à discuter pour faire avancer les choses dans ce sens.

Orange a beau répéter qu'une consolidation du marché des télécoms est nécessaire, l'opérateur n'est pas prêt à racheter un des autres acteurs du marché et n'était pas prêt à bouger le petit doigt pour faciliter les choses (notamment quand les rumeurs évoquaient la revente de SFR à Bouygues par Altice à condition qu'Altice puisse investir dans Orange).

Antenne Free Mobile

Mais les choses ont changé et Orange pense désormais que si consolidation il y a, l'ensemble des acteur devra se coordonner et négocier.

Dans une interview accordée au Figaro, le directeur financier d'Orange, Ramon Fernandez a ainsi déclaré qu'Orange reste "ouvert à d'éventuelles discussions vers un retour à trois opérateurs" précisant toutefois qu'il "est très peu probable que les scénarios qui ont pu être précédemment envisagés se matérialisent à nouveau" en pointant du doigt le rachat manqué de Bouygues par Orange en 2016.

Orange ajoute que "deux des quatre opérateurs français (Free et Bouygues) ne dégagent aucun free cash-flow", ajoutant "le scénario précédent où Orange était sur le siège du conducteur me parait très très improbable. En revanche, dans une voiture, il y a de la place pour plusieurs passagers."

Aujourd'hui, si les rumeurs évoquent la volonté de Bouygues de racheter SFR à Altice, aucune confirmation n'a eu lieu et si les négociations sont en cours, elles se font dans la plus grande discrétion.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2022268
Cette consolidation à venir n’est pas bon pour nous en tant que consommateur

Les prix vont augmenter
Le #2022578
On croit rêver comment Orange espère être crédible avec plus de 2 milliards d’euros de bénéfices, pas partagés avec les salariés qui en touchent peanuts, venir encore pleurer misère contre les méchants concurrents qui n’essaient pas de pigeonner les clients. Quand on a comme seul projet stratégique après avoir tué France télécom de tuer un concurrent pour revenir au bon vieux temps des ententes illégales a 3 opérateurs on évite de radoter et tourner en boucle sur la suppression d’un concurrent qui ne rendrait pas du tout service ni aux consommateurs ni aux contribuables ni aux salariés des télécoms messieurs fruitiers
Le #2023369
40 Mo de data , c est RIDICULE !!#
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme