Prime : Orbex dévoile son moteur-fusée imprimé en 3D

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s)
Orbex-Prime-prototype-deuxieme-etage

Orbex a présenté un prototype du deuxième étage de son futur lanceur léger Prime, avec un moteur-fusée imprimé en 3D et fonctionnant au biopropane.

La société britannique d'aérospatiale Orbex développe un lanceur léger baptisé Prime avec un premier étage (booster) réutilisable. Mesurant 19 m de haut pour un diamètre de 1,3 m, il sera capable de transporter des charges utiles de 150 kg.

Prime lancera des satellites à des altitudes allant jusqu'à 1250 km pour les insérer sur des orbites héliosynchrones ou polaires. Orbex vante un lanceur 30 % plus léger et 20 % plus efficace que n'importe quel autre petit lanceur de cette catégorie.

La société a récemment dévoilé un prototype du deuxième étage de son lanceur Prime fabriqué avec un matériau composite de fibre de carbone et d'aluminium, ainsi que son moteur-fusée imprimé en 3D qui a été fabriqué en une pièce, sans joints.

Orbex-Prime-prototype-deuxieme-etage
Le moteur-fusée a été conçu pour fonctionner avec du biopropane, et dès lors une réduction conséquence de l'empreinte carbone.

Orbex-Prime-moteur-fusee
Le deuxième étage de Prime représente lui-même une fusée complète. Le premier étage sera de même facture, mais à une échelle supérieure avec six moteurs-fusées au lieu d'un seul.

Un premier vol pour Prime devrait avoir lieu en 2021 avec une charge utile expérimentale et un lancement depuis le port spatial britannique en Écosse à Sutherland.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K Absent VIP icone 46169 points
Le #2050783
Ok le lanceur est en alu-carbone mais on ne dit pas quel matériau a été utilisé pour "imprimer" le moteur. Curieux de voir ça en 2021 mais si cela fonctionne, je connais des sociétés qui vont se faire un sang d'encre....
tmtisfree Absent VIP icone 5198 points
Le #2050829
« Le moteur-fusée a été conçu pour fonctionner avec du biopropane, et dès lors une réduction conséquence de l'empreinte carbone. »

Phrase débile ou propagande marketing. Une molécule de propane a la même empreinte carbone quelque soit sa source. Et « réduction » par rapport à quoi ?

Selon les directives de l'UE le biopropane est un « résidu » ( par opposition à un « produit » ) qui se voit donc réglementairement affecter une empreinte carbone intrinsèque ~nulle par rapport au propane naturel.

De plus, étant un sous-produit, ne sont comptabilisées ni l'empreinte carbone du produit principal de réaction (un biocarburant), ni le CO₂ émis [1], ni celles des changements d'usage en amont de la chaîne de production.

Ces subterfuges permettent de réduire l'empreinte carbone globale du biopropane d'environ 90%, et à l'UE de tricher sur ses émissions de CO₂.

Facile après de clamer « bio » ou « renouvelable ».

[1] https://wol-prod-cdn.literatumonline.com/cms/attachment/17d63604-c69d-417f-a235-c1c3b3f5da32/bbb1796-math-0001.png
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire