Y4800 vs Redmi Note 7 Pro : Oukitel fait le test de la batterie

Le par  |  0 commentaire(s)
Oukitel-Y4800

L'Oukitel Y4800 se compare au Redmi Note 7, ainsi que sa déclinaison Pro dans un test de batterie en vidéo.

Pour la venue du premier représentant de sa gamme Y, Oukitel poursuit sa confrontation avec le Redmi Note 7 et même Redmi Note 7 Pro (de Xiaomi, pas encore disponible en version internationale), sachant que ce smartphone a connu un succès certain lors de son lancement avec son positionnement tarifaire et sa prestation à un tel niveau de prix.

Tout comme le Redmi Note 7 Pro, le Y4800 d'Oukitel embarque une batterie de 4000 mAh (avec chargeur 10 W). L'écran FHD+ de 6,3 pouces est similaire, mais si le Redmi Note 7 Pro est équipé d'un SoC Snapdragon 675 gravé en 11 nm, c'est un SoC Helio P70 de MediaTek gravé en 12 nm pour le Y4800.

Est-ce à dire que la batterie du Redmi Note 7 Pro sera plus efficace ? Dans la vidéo ci-dessous, un test est réalisé et la confrontation de 3 heures en utilisation continue tourne à l'avantage du Y4800. Les optimisations logicielles entrent en jeu, en soulignant que le Redmi Note 7 Pro profite de la surcouche MIUI.

Après une heure de vidéo en ligne, la batterie du Y4800 est à 88 % et celle du Redmi Note 7 Pro à 78 %. En enchaînant une heure d'enregistrement vidéo, le Y4800 demeure à 70 % et le Redmi Note 7 Pro descend à 55 %. À la fin du test qui se conclut par une heure de lecture de musique, le niveau de la batterie du Y4800 est à 55 % et celui du Redmi Note 7 Pro à 27 %.

oukitel-Y4800-prevente
Avec bien évidemment son capteur photo de 48 mégapixels à l'arrière, l'Oukitel Y4800 sera en prévente à 211 € (-20% sur Banggood), mais il s'agira en réalité d'un prix réduit de lancement au lieu des 249,99 $. Dans le même temps, une campagne d'activité se poursuit sur le site officiel avec des cadeaux à gagner.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme