Amazon (AWS) suspend le réseau social Parler après le bannissement par Apple et Google

Le par Jérôme G.  |  16 commentaire(s)
parler-application

Après le bannissement de l'application par Apple et Google, c'est peut-être le coup de grâce d'Amazon Web Services pour Parler qui se pose en victime des géants de la tech.

Réseau social américain de microblogging lancé en 2018, Parler est confronté à un bannissement de son application de l'App Store et de Google Play. Apple et Google lui reprochent la présence de contenus d'incitation à la violence et l'absence d'une politique de modération.

Se présentant comme la " première plateforme mondiale de liberté d'expression ", Parler a une réputation sulfureuse et a attiré un certain nombre de conservateurs américains et d'utilisateurs d'extrême droite, des complotistes.

Son utilisation a dernièrement augmenté de manière notable à la suite des événements au Capitole à Washington et des suspensions à la chaîne ayant visé le président américain Donald Trump (Facebook, Instagram, Snapchat, Twitch...), jusqu'à la suppression permanente du compte @realDonaldTrump par Twitter.

twitter-trump
Dans un email adressé aux responsables de Parler et obtenu par BuzzFeed News, Apple a notamment fait directement allusion aux événements au Capitole.

" Nous avons reçu de nombreuses plaintes concernant des contenus répréhensibles dans votre service Parler, des accusations selon lesquelles l'application Parler a été utilisée pour planifier, coordonner et faciliter les activités illégales à Washington le 6 janvier 2021 qui ont conduit (entre autres) à la perte de vies humaines, de nombreux blessés et la destruction de biens. "

Une décision d'Amazon qui fait disparaître Parler d'internet

Le coup de grâce pour Parler pourrait bien venir d'Amazon (Amazon Web Services) avec son éviction de sa plateforme d'hébergement web qui vient de prendre effet. Amazon considère que Parler ne peut pas respecter les conditions de service d'AWS et pointe du doigt une " augmentation persistante de contenus violents. "

parler
Patron et fondateur de Parler, John Matz a réagi en déclarant : " Il est possible que Parler ne soit pas disponible sur internet pendant une semaine. […] Nous nous sommes préparés à de tels événements en ne nous appuyant jamais sur l'infrastructure propriétaire d'Amazon. […] Nous ferons de notre mieux pour passer à un nouveau fournisseur. "

Il accuse Amazon, Apple et Google d'avoir agi dans le cadre d'un " effort coordonné ", en sachant que les options de Parler " seraient limitées et que cela causerait le plus de dommages au moment où le président Trump a été banni par les entreprises technologiques. "

D'après John Matz, c'est une attaque coordonnée des géants technologiques pour tuer la concurrence. Une manière de glisser au passage… une théorie du complot.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
rborn offline Hors ligne Vénéré icone 2981 points
Le #2117942
Trump va aller ouvrir un compte sur VK
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 1701 points
Le #2117945
La suite de cette chasse aux républicains concernera t-elle TELEGRAM?

Reste t-il encore des gens pour dire que les GAFAM (qui pillent la vie privée des gens avec leur consentement) ne présentent pas de risque car ces gens n'ont rien à se reprocher?

Il suffit d'être accusé pour voir sa vie numérique et sociale (pour certains) s'effondrer.

Le pouvoir de ces entreprises est gigantesque.

Ne pas être sur ces réseaux, c'est suspicieux, mais y être, c'est risquer une dénonciation calomnieuse par esprit de vengeance pour certains ou de revanche pour d'autres.

Désormais, avoir une opinion contraire à la doxa générale est passible de jugement par la masse laborieuse et de bannissement.

Quand cela touchera le compte bancaire (fermeture pour raison morale), l'effacement des gens sera total. On y vient bien plus vite qu'on ne le croit.

A ce jeu, même le plus tolérant des progressiste y perdra. On trouve toujours sur les réseaux sociaux, une personne prête à vous reprocher n'importe quoi.
yam103 offline Hors ligne VIP icone 19640 points
Premium
Le #2117948
rborn a écrit :

Trump va aller ouvrir un compte sur VK


https://vk.com/realdonaldtrump1
yam103 offline Hors ligne VIP icone 19640 points
Premium
Le #2117951
Justifié ou pas, voilà, on est un peu au pied du mur qu'est devenu Internet: une poignée de sociétés qui ont a main mise sur quasiment tout le contenu d'internet, et une bonne partie de son infrastructure.
Mais cela ne gêne pas grand monde, alors cela ne risque pas de changer avec un bon moment.
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6425 points
Le #2117982
paulhenri a écrit :

La suite de cette chasse aux républicains concernera t-elle TELEGRAM?

Reste t-il encore des gens pour dire que les GAFAM (qui pillent la vie privée des gens avec leur consentement) ne présentent pas de risque car ces gens n'ont rien à se reprocher?

Il suffit d'être accusé pour voir sa vie numérique et sociale (pour certains) s'effondrer.

Le pouvoir de ces entreprises est gigantesque.

Ne pas être sur ces réseaux, c'est suspicieux, mais y être, c'est risquer une dénonciation calomnieuse par esprit de vengeance pour certains ou de revanche pour d'autres.

Désormais, avoir une opinion contraire à la doxa générale est passible de jugement par la masse laborieuse et de bannissement.

Quand cela touchera le compte bancaire (fermeture pour raison morale), l'effacement des gens sera total. On y vient bien plus vite qu'on ne le croit.

A ce jeu, même le plus tolérant des progressiste y perdra. On trouve toujours sur les réseaux sociaux, une personne prête à vous reprocher n'importe quoi.


Pour les comptes c'est déjà le cas en France:
https://www.lesechos.fr/2017/11/le-pen-le-fn-et-les-banques-cinq-questions-pour-comprendre-la-polemique-188154
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6425 points
Le #2117984
Mon prochain téléphone sera un huawei pour ne plus dépendre des Gafam.
bernie973 offline Hors ligne Héroïque avatar 847 points
Le #2117993
Malheureusement, à cause des GAFAM, internet n'est plus libre. C'est triste...
RHA57 offline Hors ligne Vétéran avatar 1938 points
Le #2118018
Le problème dans tout ça, c est ce qu on appelle la liberté d expression... Alors moi pour ce coup là je suis d accord avec les GAFA....quelqu'un de public qui plus est politique ne devrait pas avoir le droit de mentir et de répandre sans fondement des faits etc sans aucune conséquence derrière.
Après est-ce aux GAFA de réagir , NON, mais personne ne le fait... Les mélenchon lepen autres LREM etc se sont érigés au nom de la liberté d expression ...ils ont peur de plus pouvoir balancer leurs conneries a tout va ... On a vu la suite, les manipulations de masse (ex USA, le capitole)...c est le meilleur moyen d avoir des guerres.
Ils font ce qu ils veulent, oui c est n est pas un "service public" il ne faut pas l oublier.
Maintenant, qu est ce qui peut empecher ces GAFA de tout censurer surtout si ca les concerne, rien....
C est pour cela que le vrai gratuit n existe pas , n oubliez pas jamais que c est vous le produit si c est gratuit. Il faut privilégier une plateforme payante ou des forums à la limite.
bernie973 offline Hors ligne Héroïque avatar 847 points
Le #2118030
RHA57 a écrit :

Le problème dans tout ça, c est ce qu on appelle la liberté d expression... Alors moi pour ce coup là je suis d accord avec les GAFA....quelqu'un de public qui plus est politique ne devrait pas avoir le droit de mentir et de répandre sans fondement des faits etc sans aucune conséquence derrière.
Après est-ce aux GAFA de réagir , NON, mais personne ne le fait... Les mélenchon lepen autres LREM etc se sont érigés au nom de la liberté d expression ...ils ont peur de plus pouvoir balancer leurs conneries a tout va ... On a vu la suite, les manipulations de masse (ex USA, le capitole)...c est le meilleur moyen d avoir des guerres.
Ils font ce qu ils veulent, oui c est n est pas un "service public" il ne faut pas l oublier.
Maintenant, qu est ce qui peut empecher ces GAFA de tout censurer surtout si ca les concerne, rien....
C est pour cela que le vrai gratuit n existe pas , n oubliez pas jamais que c est vous le produit si c est gratuit. Il faut privilégier une plateforme payante ou des forums à la limite.


Je suis désolé mais je ne suis pas d'accord. Les GAFAM devrait respecter la loi du pays ou elle opère pour moi. Au risque d'être exclu du pays.
RHA57 offline Hors ligne Vétéran avatar 1938 points
Le #2118039
bernie973 a écrit :

RHA57 a écrit :

Le problème dans tout ça, c est ce qu on appelle la liberté d expression... Alors moi pour ce coup là je suis d accord avec les GAFA....quelqu'un de public qui plus est politique ne devrait pas avoir le droit de mentir et de répandre sans fondement des faits etc sans aucune conséquence derrière.
Après est-ce aux GAFA de réagir , NON, mais personne ne le fait... Les mélenchon lepen autres LREM etc se sont érigés au nom de la liberté d expression ...ils ont peur de plus pouvoir balancer leurs conneries a tout va ... On a vu la suite, les manipulations de masse (ex USA, le capitole)...c est le meilleur moyen d avoir des guerres.
Ils font ce qu ils veulent, oui c est n est pas un "service public" il ne faut pas l oublier.
Maintenant, qu est ce qui peut empecher ces GAFA de tout censurer surtout si ca les concerne, rien....
C est pour cela que le vrai gratuit n existe pas , n oubliez pas jamais que c est vous le produit si c est gratuit. Il faut privilégier une plateforme payante ou des forums à la limite.


Je suis désolé mais je ne suis pas d'accord. Les GAFAM devrait respecter la loi du pays ou elle opère pour moi. Au risque d'être exclu du pays.


Quelle loi? La liberté d expression? En France, c est encadré mais pas assez...après il y a encore "l'interprétation" ; de plus, ces réseaux peuvent etre tenus responsables du contenu publié sur leur plateforme...
L anonymat derrière les messages racistes, haineux, etc etc ce n'est pas normal d autant plus par un responsable, une personne public...Là, c est Trump le président des USA, qui ment, incite a la "révolte"...Il faudrait rien faire selon toi? (on discute hein...on est calme lol)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire