Patchs anti Spectre : Intel interdit les rapports comparatifs de performance

Le par  |  18 commentaire(s)
InSpectre

Les failles Spectre et Meltdown qui touchent divers processeurs Intel et AMD continuent de faire parler, et aujourd'hui c'est surtout l'attitude assez mesquine d'Intel qui est pointée du doigt.

Dans une note de blog, l'ancien responsable du projet Debian et cofondateur de l'Open Source Initiative, Bruce Perens revient sur la politique d'Intel et les conditions d'utilisation des microcodes pour processeurs.

spectre

Intel a ainsi diffusé plusieurs correctifs à destination de ses processeurs concernés par les différentes failles Spectre et Meltdown ces derniers mois. Des correctifs qui malheureusement amputent les processeurs d'une partie de leurs ressources.

Depuis ces divers déploiements, de nombreux éditeurs logiciels ou prestataires de services comme Amazon Web Services ont mené des tests comparatifs avant et après application du patch. Il est surtout question de constater les effets de ces correctifs sur les performances afin d'en informer la clientèle et de rester transparent (un argument logique lorsque le rapport cout/performance est au coeur des activités des clients), mais aussi pour se décharger de toute responsabilité en cas de réduction des performances vendues...

Malheureusement, d'après les nouveaux termes de licence publiés par Intel pour l'utilisation de ces microcodes, la comparaison est interdite. On peut ainsi lire dans les CGU : "Vous et aucun autre intervenant tiers ne devrez publier ou fournir le moindre benchmark logiciel ou résultat d'un test comparatif". Intel cherche ainsi à museler les professionnels les plus impactés par ces baisses de performances.

Le fondeur souhaite ainsi s'éviter toute mauvaise pub et faire oublier le plus rapidement possible les failles en question, mais surtout son incapacité à corriger le tir sans impacter les performances de ses puces. Reste à savoir si ces conditions ont une quelconque valeur légale...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2028591
Haha cet icône du pugin de ces véreux de ''ghostery''en mode pas content.
Anonyme
Le #2028592
Anonyme
Le #2028593
Luxus a écrit :

https://imgur.com/a/RIlV4Qn





lepingouinenfoliedestroyer Hors ligne VIP 5809 points
Le #2028594
Luxus a écrit :

https://imgur.com/a/RIlV4Qn





Trop fort
Le #2028595
Cet article est en retard, Intel a fait machine arrière et a expliqué que c'était une erreur.
En plus c'est pas impossible que ce soit des CGU données à des soustraitants durant les phases d’évaluation qui aient été recopiées, et pour le coup c'est normal d'avoir ce genre de clause.
Anonyme
Le #2028596
Le #2028597
Luxus a écrit :

https://imgur.com/a/RIlV4Qn




Très bon réflexe


Mais en pratique, si j'fais un benchmark et que je le publie, il se passe quoi ?
Anonyme
Le #2028601
Safirion a écrit :

Luxus a écrit :

https://imgur.com/a/RIlV4Qn




Très bon réflexe


Mais en pratique, si j'fais un benchmark et que je le publie, il se passe quoi ?


Rien d'après le lien que j'ai posté

Je cite :
"Le nouveau contrat de licence ne mentionne plus aucune restriction concernant la divulgation des performances après le patch et ne parle plus que des conditions de redistribution des microcodes"

En fait l'article de Mathieu nécessiterait une mise à jour je pense.
Le #2028607
''Le nouveau contrat de licence ne mentionne plus aucune restriction concernant la divulgation des performances après le patch et ne parle plus que des conditions de redistribution des microcodes. Notez qu'Intel a réaffirmé son désir de faire évoluer les solutions open source, et indique que tout retour d’information reste bienvenu. Sans plus d'explications sur la précédente mention d'interdiction de benchmark...''

https://www.tomshardware.fr/articles/vulnerabilite-patch-impact-intel-contrat-licence,1-68298.html
Anonyme
Le #2028611
Narcos a écrit :

''Le nouveau contrat de licence ne mentionne plus aucune restriction concernant la divulgation des performances après le patch et ne parle plus que des conditions de redistribution des microcodes. Notez qu'Intel a réaffirmé son désir de faire évoluer les solutions open source, et indique que tout retour d’information reste bienvenu. Sans plus d'explications sur la précédente mention d'interdiction de benchmark...''

https://www.tomshardware.fr/articles/vulnerabilite-patch-impact-intel-contrat-licence,1-68298.html


Je viens de le poster et d'expliquer ce que ça contenait. Que voulais tu rajouter ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme