Peugeot 5008 : une nouvelle gamme de motopropulseurs tout électrique

Le par Carolina T.  |  3 commentaire(s)
Logo Peugeot

Peugeot veut recentrer son SUV principal, le 5008, vers un modèle plus axé sur le côté pratique avec la prochaine génération qui arrivera en 2023.

Comme la prochaine 3008, la prochaine Peugeot 5008 sera revue sur l’aspect cosmétique de manière radicale et disposera d’une toute nouvelle plateforme électrique dédiée.

PSA a récemment publié quelques spécifications sur sa nouvelle architecture eVMP, qui concerne toutes les berlines et SUV du Groupe à partir de 2023. La nouvelle Peugeot 3008 pourrait avoir une autonomie électrique estimée jusqu’à plus de 600 km. L’autonomie varie en fonction de la carrosserie qui est boulonnée à la plate-forme, les modèles eVMP de PSA offriront une autonomie comprise entre 350 et 600 km. La plate-forme offrira également la prise en charge des derniers blocs-batteries de PSA avec des modèles allant de 60 kWh à 100 kWh. Le groupe moteur électrique le plus puissant proposé aura environ 335 ch, tandis que les modèles d'entrée de gamme seront livrés avec 134 ch.

5008 peugeot

Une 5008 rénovée devrait arriver d'ici la fin de cette année. Mais en regardant plus loin dans l'avenir, l'analyse des clients ayant conduit à certaines grosses modifications à l'intérieur, la prochaine génération de voiture risque d’être déplacée dans une direction plus extrême qui renonce au style SUV pur au profit de l'aspect pratique que sa base de propriétaires semble apprécier.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
onezero offline Hors ligne Vétéran icone 1600 points
Le #2105564
Le renoncement du style S.U.V va dans le bon sens ! poids, CX, pratique ...
Par contre la batterie 100Kw doit être compliquée à recharger sur des installations électrique classique.

Wait & See
gerardlso offline Hors ligne Héroïque avatar 779 points
Le #2105735
Peugeot devrait débaucher quelques spécialistes chez Hyundai/Kia, à batterie et puissance équivalentes, leurs véhicules ont une meilleure autonomie.
Mais surtout, ils savent faire des véhicules à hydrogène, beaucoup plus universels que les électriques, 0 pollution en ville, autonomie native plus importante, recharge infiniment plus rapide...
Pour le moment les prix des rares véhicules à hydrogène sont comparables aux électriques ou hybrides rechargeables comparables, mais la vraie série permettrait de baisser sensiblement les prix.
Quand au réseau de recharge, en électrique il faut multiplier les points de recharge vue la lenteur du process, ce qui coûte une fortune, les super-chargeurs sont très complexes surtout si il faut recharger plusieurs voitures en même temps, et en France, le réseau sur autoroute a non seulement beaucoup régressé en nombre de bornes, mais il a aussi beaucoup augmenté en prix !
Pour info, on a même vu en Australie une station de recharge pour véhicules électriques, dans une zone désertique, basée sur un générateur Diesel, le comble de la stupidité écologique !
Une station hydrogène rechargerait 10 ou 20x plus de véhicules par jour, donc serait plus intéressante économiquement et en surface de sol consommée.
L'électrique est trop cantonné au rôle de voiture urbaine, peu adaptée aux bus et poids lourds longue distance, l'hydrogène est plus versatile, les bus et poids lourds longue distance peuvent y passer facilement...
pemmore offline Hors ligne Vétéran avatar 1423 points
Le #2105841
Abandonner l'idée du suv améliorera évidement le scx de la voiture donc la conso, et sans doute le poids, idem conso, donc pas besoin d'un accu 100kw.
En ne s'arrêtant pas en si bon chemin, débauche de fibre de carbone de titane et de magnésium, vu le prix ils peuvent faire et on se rapproche de Tesla.
Et de ce que devrait être la norme de toutes les voitures électriques.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire