Du photovoltaïque dans les prochains véhicules Audi

Le par  |  3 commentaire(s)
Audi E-Tron Sportback

Le constructeur allemand Audi a récemment annoncé se lancer dans un partenariat avec Hanergy, une société chinoise spécialisée dans le photovoltaïque.

Non, Audi ne compte pas concurrencer Tesla et se mettre à proposer des panneaux solaires ni des batteries. À la place, le constructeur espère pouvoir développer de nouvelles technologies, notamment dans les cellules photovoltaïques à couche mince, qui pourraient équiper ses véhicules dans un futur proche.

Les véhicules qui disposent d'une surface de toit limité doivent miser sur une technologie photovoltaïque à haut rendement pour un poids réduit au maximum. Actuellement, la technologie GaAs à arséniure de gallium se présente comme idéale, de par ses rendements et sa composition mince et flexible.

Audi etron Sportback 01

Audi travaillera ainsi avec Alta Devices, la filiale américaine d'Audi dans le but d'intégrer ces panneaux photovoltaïques dans le toit panoramique de certains modèles de véhicules. L'objectif est simple : permettre une recharge continue du véhicule grâce au soleil afin de doper son autonomie et ses performances dans le cadre d'un véhicule électrique ou hybride.

Dans un premier temps, le dispositif ne devrait permettre que d'alimenter les systèmes électriques internes du véhicule comme l'autoradio, le GPS, les vitres électriques ou l'air conditionné... Puis avec l'amélioration des rendements, il sera question d'alimenter la batterie principale du véhicule pour impacter ainsi la motricité.

Un prototype sera proposé d'ici la fin de cette année avec la première configuration évoquée, tandis que le système devrait intégrer les véhicules 100 % électriques de la marque à l'horizon 2020.

Pour les premiers modèles, il ne sera pas question de permettre un fonctionnement uniquement à l'énergie solaire, mais simplement un appui permettant d'allonger l'autonomie des véhicules.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1977456
Bof je ne suis pas convaincu... avec 150W par m2 on ne va pas loin...
Le #1977463
Idem... entre l'orientation non optimale et les limites de matériaux, 150-200 W/m² dans les meilleurs cas, sur la surface de toit d'une voiture, ca donnerait de l'ordre de 800W.
- si c'est pour alimenter tout ce qui n'est pas motricité, dans ce cas, il y a un sacré gaspillage
- pour la clim, considérant que ca consomme 5% des 75ch=65 kW d'une voiture classique, on peut estimer la consommation à 3.2 kW, ce qui est bien trop élevé pour être réalisé avec les panneaux solaires. Et une peinture blanche ? (parce que des panneaux solaires, ca va chauffer... donc si c'est pour faire tourner une clim, on se mort la queue...)
- et pour le moteur, c'est pire encore...

Une voiture de 5x2m totalement couverte de panneaux avec un rendement de conversion de 100% ne produirait que ... 10 kW ! A comparer avec les moteurs qui consomment au moins 10x plus (mais pas en permanence).
Le #1977481
Chez Toyota, la Prius 3 et 4 ont des versions avec un toit en panneaux solaires.

Sur la 3, elle permet de faire fonctionner la clim le véhicule à l'arrêt, et le conducteur hors de la voiture.

Sur la 4, ils rechargent la baterie si je ne m'abuse, plus d'autres choses (je ne me rappelle plus sur le moment loool)

C'est pas nouveau donc...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]