Photovoltaïque : vers des panneaux efficaces de jour comme de nuit

Le par  |  11 commentaire(s)
photovoltaique

La production d'énergie renouvelable est devenue, ces dernières années, un enjeu de taille pour l'humanité. La recherche progresse et on assiste à quelques petites révolutions, notamment dans le photovoltaïque avec des panneaux qui pourront prochainement fonctionner de jour comme de nuit.

L'énergie photovoltaïque est une des énergies renouvelables les plus répandues à travers le monde, car exploitable par les particuliers sur de petites surfaces avec un équipement relativement simple d'installation, d'entretien et d'utilisation.

Pourtant, les panneaux photovoltaïques actuels ont deux contraintes : leur rendement reste limité, et leur fonctionnement se limite à quelques heures par jour. Mais selon Jeramy Munday, professeur au Département du génie électrique et informatique de l'Université California-Davis, il serait possible de créer des panneaux qui fonctionnent jour et nuit, sans interruption.

Google panneaux solaires

Selon lui, de tels panneaux exploitant des cellules thermoradiatives pourraient ainsi produire jusqu'à 50W d'énergie par mètre carré de nuit, soit 25% de la production de jour.

Ces panneaux d'un nouveau genre exploiteraient la lumière du soleil le jour, puis fonctionneraient comme un échangeur de nuit en jouant sur la chaleur de la Terre et en utilisant le ciel nocturne comme dissipateur. Les objets chauds ont ainsi tendance à émettre de la chaleur sous la forme d'un rayonnement infrarouge : en dirigeant le panneau solaire vers le ciel, ce dernier sera amené à irradier de la chaleur.

Les cellules thermoradiatives intégrées au panneau génèrent de l'énergie en rayonnant de la chaleur vers l'extérieur, on profiterait ainsi d'un transfert de chaleur pour générer de l'électricité.

Ces panneaux pourraient ainsi fonctionner sans discontinuer, de jour comme de nuit, permettant de stocker plus d'énergie que les panneaux traditionnels.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2090376
"...permettant de stocker plus d'énergie...">>>A mon avis, faut des batteries ou des accus pour stocker...

là, ça génère de jour et de nuit, mais pas de stockage, encore...

J'ai lu que le projet était d'associer des batteries à ces panneaux ultérieurement...
Le #2090379
euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?
Le #2090380
GGpog a écrit :

euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?


Justement ces panneaux transformerais un peu de chaleur de la journée en électricité donc feraient baisser la température global, de façon très très très marginal.
Le #2090401
lebonga a écrit :

"...permettant de stocker plus d'énergie...">>>A mon avis, faut des batteries ou des accus pour stocker...

là, ça génère de jour et de nuit, mais pas de stockage, encore...

J'ai lu que le projet était d'associer des batteries à ces panneaux ultérieurement...


Peut être que la réponse sera dans l'utilisation intelligente de l'énergie, avec un partage entre tous les lieux de production.
Avec les recharges de nuit qui vont se multiplier ça va devenir intéressant
Le #2090469
Tirnon a écrit :

GGpog a écrit :

euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?


Justement ces panneaux transformerais un peu de chaleur de la journée en électricité donc feraient baisser la température global, de façon très très très marginal.


"Les cellules thermoradiatives intégrées au panneau génèrent de l'énergie en rayonnant de la chaleur vers l'extérieur"
Je ne vois pas comment un système aussi mince pourrait absorber la chaleur émise. Il s'en sert juste pour créer du courant mais la chaleur est propagée tout de même vers l'extérieur et donc : euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?
Le #2090480
ça devient intéressant ajouté avec des batteries la nuit . Mais qui dit réchauffement de la planète , dit aire glacière après.
Le #2090493
bernie973 a écrit :

ça devient intéressant ajouté avec des batteries la nuit . Mais qui dit réchauffement de la planète , dit aire glacière après.


Contrepet inutile : ère glaciaire...
Le #2090527
bernie973 a écrit :

ça devient intéressant ajouté avec des batteries la nuit . Mais qui dit réchauffement de la planète , dit aire glacière après.


Oui, enfin ça se joue sur quelques centaines voire milliers d'années donc bon autant ne pas en parler tellement l'homme aura disparu de sa surface
Le #2090572
GGpog a écrit :

Tirnon a écrit :

GGpog a écrit :

euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?


Justement ces panneaux transformerais un peu de chaleur de la journée en électricité donc feraient baisser la température global, de façon très très très marginal.


"Les cellules thermoradiatives intégrées au panneau génèrent de l'énergie en rayonnant de la chaleur vers l'extérieur"
Je ne vois pas comment un système aussi mince pourrait absorber la chaleur émise. Il s'en sert juste pour créer du courant mais la chaleur est propagée tout de même vers l'extérieur et donc : euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?


Alors en lisant un peu partout, je pige que la nuit, on utilise la chaleur de la terre qui se dissipe vers le ciel en exploitant le flux thermodynamique avec des capteurs "thermo-générateurs"...

ce n'est pas le panneau qui irradie...
Le #2090580
lebonga a écrit :

GGpog a écrit :

Tirnon a écrit :

GGpog a écrit :

euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?


Justement ces panneaux transformerais un peu de chaleur de la journée en électricité donc feraient baisser la température global, de façon très très très marginal.


"Les cellules thermoradiatives intégrées au panneau génèrent de l'énergie en rayonnant de la chaleur vers l'extérieur"
Je ne vois pas comment un système aussi mince pourrait absorber la chaleur émise. Il s'en sert juste pour créer du courant mais la chaleur est propagée tout de même vers l'extérieur et donc : euh et la terre ne se réchauffe pas assez ?


Alors en lisant un peu partout, je pige que la nuit, on utilise la chaleur de la terre qui se dissipe vers le ciel en exploitant le flux thermodynamique avec des capteurs "thermo-générateurs"...

ce n'est pas le panneau qui irradie...


Alors : "en dirigeant le panneau solaire vers le ciel, ce dernier sera amené à irradier de la chaleur" est une phrase qui ne veut pas dire ce qu'elle dit ?!
Enfin bref, le problème est plus global que ça mais il est certain que cela n'arrangera pas les choses même si on croit le faire. On est de plus en plus nombreux sur une terre qui s'épuise sous les coups de boutoir de ceux qui en veulent toujours plus et on peut débattre pendant des jours sur le sujet que cela ne changera rien. Dommage et tant pis (ou tant mieux ?) !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme